Forum - Junior Bonner, le dernier bagarreur - Oeuvre très intéressante de Peckinpah
Accueil
Forum : Junior Bonner, le dernier bagarreur

Sujet : Oeuvre très intéressante de Peckinpah

VOTE
De PM Jarriq, le 23 mai 2004 à 11:21

Grosse déception : le film le plus tendre et non-violent de Peckinpah sort en 4/3 ! Comme le reste de ces rééditions d'ailleurs ("Shalako", "Duel dans le Pacifique", etc.) Quel intérêt de sortir des films dans une version non-définitive ? Refus d'investir dans de nouveaux masters ? Mépris du public cinéphile (clientèle visée, à priori). Après "Prizzi's honor", c'est particulièrement agaçant !

A rééditer.


Répondre

De vincentp, le 21 janvier 2014 à 10:47
Note du film : 5/6


5,4/6. Le rodéo annuel de la ville de Prescott (Arizona) sert de toile de fond à Junior Bonner réalisé par Sam Peckinpah en 1972. Nous partageons quelques instants de la vie de sans-grades des Etats-Unis et sommes confrontés à un combat de valeurs : la loi du profit face à la solidarité et à l'amitié entretenues par les derniers cow-boys de l'ouest américain. La mise en scène est superbe et insuffle vie, authenticité, émotions à une histoire en apparence anodine. Le spectateur est propulsé au milieu des protagonistes, partageant leurs joies et peines du quotidien.

Peckinpah déploie ses techniques de montage habituelles -ralentis, plans courts, voire très courts, déroulés selon un mode non chronologique-, qui agissent sur le mental du spectateur. On retrouve avec plaisir des gloires talentueuses de la grande époque hollywoodienne : Ida Lupino (La maison dans l'ombre, La cinquième victime,…), Robert Preston (Union Pacific,…) et bien sûr Steve mcQueen acteur emblématique des années-70. On note la présence du méchant de Delivrance, Bill McKinneyJunior Bonner, oeuvre méconnue et sous-estimée, mérite d'être redécouverte…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0092 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter