Forum - La Lune était bleue - Les meilleurs comédies américaines de l'âge d'or
Accueil
Forum : La Lune était bleue

Sujet : Les meilleurs comédies américaines de l'âge d'or


De vincentp, le 19 avril 2009 à 08:57
Note du film : 5/6

Voici une liste très subjective (et forcément incomplète) des meilleures comédies américaines, avec quelques commentaires. Libre à chacun de participer à ce fil et d'y apporter des éléments. Précisons qu'il y a ici des chefs d'œuvre et de simples très bons films. La période ciblée est 1930-1960 avec des exceptions avant et après. Le cœur du genre de la comédie de la grande époque est la comédie de mœurs, mais d'autres sujets sont souvent abordés.

Chaplin : incontournables comédies mélodramatiques, la Ruée vers l'or, Le dictateur, les temps modernes, Les lumières de la ville, le kid, Monsieur Verdoux, Les feux de la rampe

Les historiques :

Hawks : L'Impossible monsieur Bébé, Chérie, je me sens rajeunir, Seuls les anges ont des ailes, La dame du vendredi. A un degré moindre Les hommes préfèrent les blondes

Capra : Mr. Smith au sénat, New York Miami, La vie est belle, Arsenic et vieilles dentelles, L'Extravagant Mr Deeds, Vous ne l'emporterez pas avec vous. Je n'ai pas vu ses autres comédies.

Lubitsch : Haute pègre, Sérénade à trois, To be or not to be, La folle ingénue, Ninotchka, La huitième femme de Barbe-bleue, The shop around the corner, Le ciel peut attendre. Un peu moins réussi : That uncertain feeling.

Wilder : Sabrina, Un, deux, trois, La garçonnière, Certains l'aiment chaud, Embrasse-moi, idiot ! , Ariane (je n'ai pas aimé ce film, peut-être à revoir), Sept ans de réflexion –qui m'a un peu déçu-.

Walsh : The strawberry blonde, Gentleman Jim

Leo McCarey : Cette sacrée vérité, L'Extravagant Mr Ruggles. Je n'ai pas vu Lune de miel mouvementée

Kanin : Mon épouse favorite

La Cava : My man godfrey, Pension d'artistes. Je n'ai pas –encore-vu La fille de la cinquième avenue.

Preston Sturges : The Miracle of Morgan's Creek, Les voyages de Sullivan, Infidèlement vôtre, The palm beach story

Cukor : Sylvia Scarlett, Holiday, Comment l'esprit vient aux femmes, Madame porte la culotte, Pat and Mike, Indiscretions, Une Femme qui s'affiche. Je n'ai pas vu Women

Borzage : Désirs

Hitchcock : Joies matrimoniales

Les Marx brothers : les premiers sont destructurés mais innovants. Ceux que je préfère : Les Marx au grand magasin, La soupe au canard, Go west. Une Nuit à l'opéra est un classique. Seul Panique à l'hôtel me parait décevant.

Norman Z. McLeod : Topper

Minnelli : ses pures comédies ont bien vieilli, Designing woman, La Roulotte du plaisir, Father of the bride

Et Frank Tashlin (La blonde et moi), Mitchell Leisen, Richard Quine


Répondre

De sophie75, le 19 avril 2009 à 09:40
Note du film : 2/6

Pour Lubitsch, il faut lire la Huitième femme de Barbe-Bleue avec le couple irrésistible formé par Gary Cooper (endossant à un moment une très seyante camisole de force !) et la très frenchie Claudette Colbert en bourreau des coeurs.
Dans les comédies signées Lubitsch, je rajouterais volontiers Sérénade à trois basé sur un imbroglio sentimental très original. Avec, là aussi, dans le rôle titre le majestueux et élégant Gary Cooper.

Et aussi, du même réalisateur, les comédies sentimentales musicales Une heure près de toi (coréalisé par Cukor) et La veuve joyeuse.

Et je ne m'explique pas que le sommet de la comédie burlesque Certains l'aiment chaud de Wilder ne figure pas dans cette liste. Il manque aussi Lady Eve de Preston Struges, Hellzapoppin de Hank C. Potter, Le grand Ziegfeld de Robert Z. Léonard, Train de luxe de Howard Hawks, L'homme tranquille de John Ford, La route semée d'étoiles et sa suite Les cloches de Ste Marie de Leo McCarey… Je ne cite que les comédies sentimentales, sociales et burlesques qui sont encore gravés dans ma défaillante mémoire.


Répondre

De sophie75, le 19 avril 2009 à 11:52
Note du film : 2/6

Pourquoi ai-je trouvé deux messages distincts (l'un sur les comédies et l'autre sur Leisen) fondus en une même contribution ?

Merci de ne pas tripatouiller des messages au point de les rendre peu compréhensibles.

Bizarre, vous avez dit bizarre…


Répondre

De Impétueux, le 19 avril 2009 à 12:42
Note du film : 2/6

J'ai cru bien faire, Sophie75, (et je crois encore n'avoir pas eu tort) en fondant en un seul deux messages l'un et l'autre énumérant des comédies américaines qui ne se rapportaient pas à La lune était bleue ; d'ailleurs replacé par vous sur le fil originel, votre message apparaît un peu étranger aux autres (même si, PM Jarriq ayant évoqué Mogambo, vous avez ajouté à votre texte initial deux lignes).

C'est un des grands problèmes irrésolus, sinon insolubles de DVD Toile : sur le fil d'un film – où l'on ne devrait parler que de ce film, ou presque – se greffent des digressions ; et, par ailleurs, il n'y a pas d'espace consacré à des réalisateurs, à des acteurs, à des genres, à des problématiques où l'on pourrait dresser des listes, proposer des comparaisons, élaborer des théories ou simplement dire détestation ou admiration pour tel ou tel…

J'ajoute que la prolifération de fils différents sur un même film n'est pas une bonne chose : qui vient consulter nos savantes gloses ne voit souvent que le premier fil figurant sur son écran, qui n'est pas toujours le plus riche, et néglige d'autres contributions…. Enfin ! Tout ça n'a d'importance que relative !

En tout cas ma correction partait d'un bon sentiment et nullement d'une volonté de censure…


Répondre

De vincentp, le 19 avril 2009 à 13:10
Note du film : 5/6

Pour qu'il n'y ait pas de confusion, vous pouvez glisser ce fil sur la fiche de Une femme qui s'affiche, par exemple, et ne conserver que les deux premiers messages. J'ai complèté la liste, et certaines suggestions De Sophie75 -des oublis de ma part- y figurent désormais.


Répondre

De sophie75, le 19 avril 2009 à 18:13
Note du film : 2/6

Merci à vous cher impétueux de votre franchise et de vos explications.
Je suis absolument en adéquation avec vos dires concernant la possibilité de donner des avis sur un acteur, un cinéaste, un scénariste ou sur un genre. Et puisque que vous appartenez à la haute autorité de ce site, je suppute que votre influence pourrait faire avancer le schmilblick.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.028 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter