Forum - Un Château en enfer - Avis
Accueil
Forum : Un Château en enfer

Sujet : Avis


De PM Jarriq, le 17 mai 2004 à 17:48

Film vu il y a très longtemps, et qui m'avait laissé une impression mitigée. Entre film de guerre classique et délire ésotérique, c'est l'oeuvre la moins connue de Pollack, certainement intéressante à revoir aujourd'hui. "Les chasseurs de scalps", autre association Pollack-Lancaster, annoncé en zone 2 est bien plus excitant. Mais qui sait ? Certains films sont comme les bons vins…


Répondre

De PM Jarriq, le 23 août 2004 à 08:44

"Castle keep" sorti en zone 1 est en Pan & Scan, alors que le CinémaScope était une des principales qualités de ce film ! A quoi sert-il de sortir des films à public limité, donc collectionneur, dans des éditions tronquées ou inacceptables ? La Columbia a-t-elle prévu une double édition ou celle-ci sera-t-elle la seule disponible ?

Maintenant qu'il va sortir en zone 2, l'affront va-t-il être réparé ? Croisons les doigts…


Répondre

De verdun, le 1er mars 2006 à 19:46
Note du film : 4/6

J'ai récemment vu ce film et je suis sous le charme. Il s'agit d'une étonnante réflexion sur la guerre et l'art, la barbarie et la civilisation, d'un film de guerre qui ne met en scène des combats qu'à la toute fin de la projection.

Le casting est très bizarre, qui réunit aussi bien Burt Lancaster ou la future astrologue Elizabeth Teissier, que Peter Falk et le français de service Jean-Pierre Aumont. Bizarre aussi la musique de Michel Legrand ou certaines images oniriques. Cette atmosphère insolite donne de l'unité au film alors que le scénario se perd peut-être il est vrai dans son ambition. Et la photo d'Henri Decae,est superbe, magnifiquement rendue par un dvd français qui,contrairement à son homologue américain, respecte le scope d'origine.

Malgré cet important défaut du script, on ne peut qu'être nostalgique de ce temps où le cinéma américain savait être à la fois grand public et ambitieux, une ambition peut-être inspiré par le cinéma européen de l'époque. Et la filmographie de Sidney Pollack a elle aussi au fil des films délaissé la beauté esthétique et la force dramatique qui se dégage de ce beau Chateau en enfer, qui rejoint ma liste des films que personne n'aime sauf bibi.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0053 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter