Forum - Le Juge Fayard dit le Shériff - Avis
Accueil
Forum : Le Juge Fayard dit le Shériff

Sujet : Avis


De remington, le 9 mars 2009 à 18:12
Note du film : 6/6

Fan de DEWAERE, je souhaite l'édition de ce film en DVD.


Répondre

De kfigaro, le 10 mars 2009 à 09:07
Note du film : 5/6

J'ai le film (TV je crois).


Répondre
VOTE
De PM Jarriq, le 10 mars 2009 à 14:30

Entre Monsieur Fabre et Paradis pour tous, Dewaere a tourné 46 films. Certains enfant, d'autres où il n'était que figurant, d'autres dans de courtes apparitions. Ses "vrais" rôles en tête d'affiche ne sont pas si nombreux, pour qu'il en manque autant en DVD.

Vu à quel point cet acteur unique a marqué les esprits, et réussi à n'être pas oublié après tant d'années, une intégrale s'impose. Après tout, on ne peut pas dire qu'en France on en ait tant que ça, de ce gabarit. Ne suivez pas mon regard…


Répondre

De kfigaro, le 10 mars 2009 à 17:57
Note du film : 5/6

En même temps, certaines de ses apparitions sont extrêmement courtes, je pense au très étrange "Themroc" de Faraldo.


Répondre

De PM Jarriq, le 10 mars 2009 à 18:06

C'est vrai. Mais ça n'a pas arrêté les éditeurs des films de De Funès, par exemple, exhumant des nanars oublés depuis des décennies, et mettant "Fufu" en tête d'affiche, alors qu'il n'apparaissait que quelques secondes.


Répondre

De Romuald, le 10 mars 2009 à 20:28

Son record étant peut être dans Knock : il apparait de dos, monte sur la bascule, annonce :"-j'ai perdu 100 grammes !-" et repart. Terminé. Quatre/Cinq secondes ….


Répondre

De Gilou40, le 13 octobre 2010 à 18:59
Note du film : 3/6

Ce n'est pas le plus grand Boisset. Beaucoup prétendront d'ailleurs qu'un grand Boisset, ça n'existe pas. Pour ma part, j'ai toujours apprécié le cinéma de cet homme ami intime de Bertrand tavernier et qui a quand même raflé pas mal de récompenses à travers la planète.

Mais ce Boisset là se traine un peu. L'intrusion du cinéaste dans la politique la plus glauque ou se confondent petits malfrats, tueurs et dirigeants de partis manque de clarté. Je ne parle pas de la clarté qui unit politiciens et maffia, celle là nous aveugle depuis bien des lustres. Je veux évoquer la clarté qui permet à un spectateur de se fondre pleinement dans un film. Et si Patrick Dewaere est ici un juge intègre et brillant, il nous ballade dans un monde flou, pas très défini. Il y a les bons et les méchants, mais traités de façon très western, et je ne fais aucune allusion au titre du film. C'est beaucoup, beaucoup moins fin que Mille milliards de dollars de Verneuil. Le film n'est pas traité avec tous les égards dû à la racaille politicienne.Je veux dire que la pègre qui dirige ce pays, qu'elle soit de droite ou de gauche, et qui nous oblige non pas à voter à droite ou à gauche mais pour la merde qui sent la moins mauvais, cette pègre là aurait mérité de la part de Boisset un dévellopement plus méticuleux.

Que dire du juge fayard, Patrick Dewaere ? Je cherche encore et chercherai longtemps un défaut à cet acteur. A part, peut-être, une exaltation un rien trop prononcée, il est tout au long de ses films un acteur majeur et reste une référence pour la génération montante.Dommage qu'on l'ai affublé de Aurore clément pour petite amie. Elle est d'une niaiserie à faire pleurer. Par-contre, j'aime beaucoup l'image de "Pichon", sa secrétaire particulière qui le suit en trottinant derrière lui sans arrêt. Et j'ai toujours aimé cette façon que certains patrons ont d'appeler leurs secrétaires par leur nom de famille. Gabin dans Le président avait sa "Milleran", Renée faure et dans En cas de malheur, il avait sa "Bordenave", Madeleine Barbulée..

Une distibution aussi brillante aurait pu contribuer à la reussite d'un film autrement agencé. Jean-Marc Thibault n'incarne t'il pas la crapule idéale, menteur, sournois, et protégé ? Jean Bouise, excellent depuis la nuit des temps, n'est il pas le procureur idéal pour ces truands qu'il craint et à qui il ouvre grand la porte ? Et si vous regardez bien le générique, toutes les bobines présentes ont déjà fait de grandes choses. En passant, il me semble avoir reconnu Lucky Blondo, un chanteur des années yé-yé, dans le rôle d'un malfrat.

C'est un film nerveux, oui. Que l'on peut voir sans ennui. Mais tout ça est par trop ténébreux, sans finesse. Bien sur, on n'échappe pas à l'évoquation de la guerre d'Algérie, de L'OAS, thème récurent dans les films de Boisset. Quand même un film populaire. Je ne connais pas la véritable histoire du Le juge Fayard qui a défrayé la chronique à l'époque (j'avais sept ans). D'ou, peut être, ce ressenti de manque de clarté…


Répondre

De zoutroy, le 29 avril 2011 à 13:41

Voilà encore un pur chef d'oeuvre avec Patrick Dewaere qui dérange un peu trop pour avoir droit à sa réédition en DVD… Ce n'est pas nouveau, tous les films engagés de Yves Boisset subissent le même sort : "L'Attentat", qui raconte l'enlèvement de Ben Barka, "R.A.S", probablement le film le plus cruel sur la guerre d'Algérie et la torture, "Dupont Lajoie", qui n'a été réédité que très récemment, mais aussi "Radio Corbeau" et "Le Prix du danger", tous des films qui critiquent de près ou de loin le fonctionnement de la société française, ce qu'on apprécie manifestement pas en haut lieu… C'est donc l'ostracisme le plus pervers, celui qui consiste à faire tomber des chefs d'oeuvres dans l'oubli, plutôt que de voir leurs messages "contaminer" les "esprits sains" du français moyen (existe-t-il seulement ??) Nos enfants, ou nos petits enfants auront-ils la chance de découvrir ses films, ou considère-t-on qu'ils ne seront jamais assez mûrs pour les comprendre ?? L'art est à tout le monde, et en l'absence de réédition, il ne faudra pas s'étonner de voir ces films piratés et diffusés en douce sur internet !! C'est le prix de la bétise…


Répondre
VOTE
De grosestrong, le 29 avril 2011 à 13:54
Note du film : 5/6

Bien dit !! Rééditons tous les films de Boisset, ce ne serait que justice… Plutôt que de rééditer les éternelles Daubes, comme "American Ninja 6", et il existe des milliers d'injustices de ce genre !!!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter