Forum - Nous irons à Deauville - Franchement, monsieur Château .......
Accueil
Forum : Nous irons à Deauville

Sujet : Franchement, monsieur Château .......


De Romuald, le 7 mars 2009 à 19:41
Note du film : 2/6

…….vous vous moquez du monde ! Car si j'en crois la jaquette du film, je lis : Pendant des vacances rythmées par l'orchestre de Ray Ventura et son chanteur Sacha Distel je me pensais reparti dans le tourbillon digne de Nous irons à Monte-Carlo, voire Nous irons à Paris ! Ray Ventura ? On l'entend trente secondes, mais on n'en voit pas la queue un millième ! Par contre, le générique nous apprend qu'il est le producteur du film. Et si Sacha Distel plastronne quelques minutes, tout le reste est bien niais …De plus, si la même jaquette annonce que nous allons "mourir de rire", là encore il y a arnaque ! Car si il est certain que nous mourrons tous un jour, ça n'est sûrement pas de rire devant cette pesante et laborieuse chose…

Pourtant un excellent sketch de Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, en commerçants connaissant bien la musique, augure bon de la suite. Mais plouf ! Tout le reste n'est qu'une répétition entre de Funès et Michel Galabru du Gendarme de St.-Tropez à venir. Mêmes mimiques de part et d'autre. On s'ennuie ferme en voyant Michel Serrault, le fils Brasseur, et la pulpeuse Pascale Roberts essayant de rendre viable, pour les vacances, une villa délabrée. Car tout le film repose la dessus ! Pas davantage. On insiste lourdement sur les planches en bord de mer (il faut justifier le titre) et Jean Richard fait son énième numéro de plombier avec l'accent de Champignol… Lassant.

Seules les Peugeot 403, Simca Aronde, Versailles, Simca 1000, Renault R8, Caravelles de l'époque sont longuement et bien filmées. Mais j'ai fait l'acquisition d'un DVD René Château, pas d'un exemplaire d'Auto-moto. Non, tout cela ne vaut pas un clou. Ou alors un clou de six euros, pas plus, et heureusement !

                                                                 pour Lagardère.

Répondre

De Impétueux, le 7 mars 2009 à 20:52

Ah là; vous l'avez cherché, Lagardère ! Un film de Francis Rigaud (douteuse parenté avec le gugusse à peu près insupportable Jean Rigaux possible ?) avec un scénario (!) improbable et quelques interprètes de quatrième zone… à l'époque ! Ne jamais oublier que Louis de Funès n'a connu le succès en vedette qu'à partir de 1964, avec Le Gendarme de Saint-Tropez : auparavant, c'est un de ces visages qui apparaissent ici et là, dans des kyrielles de films, sans qu'on n'en connaisse, quelquefois, le nom !

Mais bon ! Vous avez vu des Aronde, des Versailles et des Simca 1000 ! C'est déjà ça !


Répondre

De Tamatoa, le 12 août 2012 à 15:33
Note du film : 1/6

En effet, tout à fait d'accord avec Romuald ! Ce film avait' il vraiment besoin de voir le jour ? Surtout chez René Château qui attire le chaland avec des jacquettes menteuses. Ce n'est même pas un navet contre lequel on peut vociférer. C'est rien. Du rien qui s'éternise dans des dialogues d'une platitude affligeante. Aucun scénario ou alors tellement indigent. Cette succession de mauvais sketches est fastidieuse. On sent seulement que De Funès va finir par percer enfin, ce qu'il fera effectivement l'année suivante avec Le Gendarme de St.-Tropez mais c'est tout. Pour l'instant, il gesticule encore dans le vide sous le regard indifférent de quelques acteurs quelque peu connus à l'époque. Roger Pierre et Jean-Marc Thibault que j'aime franchement sont ici agaçants à souhaits ! Quant à Jean Richard, il en fait toujours des tonnes et ne sait pas s'arrêter. C'est grand dommage. Ils deviendront tous célébrissimes mais peut-être avaient-ils besoin de se faire encore les dents avec ce genre de cinéma sans saveur, C'est long, balourd. Sans intérêt ! Et puis Deauville n'est pas vraiment à l'honneur comme le sera plus tard Saint-Tropez. Il est vrai que les planches célèbres n'avaient encore résonné du ..Chabadabada..Da-ba-da-ba-da… que Lelouch y déposera quatre ans plus tard.. Moi, je n'ai payé ce DVD que trois euros dans mon discount mais c'est encore bien trop cher !

A oublier !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.013 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter