Forum - L'Affaire Thomas Crown - Thriller ludique
Accueil
Forum : L'Affaire Thomas Crown

Sujet : Thriller ludique


De PM Jarriq, le 16 février 2009 à 09:40
Note du film : 3/6

Le film date de dix ans, et personne n'avait donné son avis dessus. C'est pourtant signé McTiernan… Il est vrai que ce thriller ludique et irréaliste n'est qu'un exercice de style gratuit, basé sur le succès de 1968, et qui passe beaucoup de temps en tourisme, en scènes de séduction. La vraie originalité de ce Thomas Crown, c'est en fait l'âge de ses protagonistes : deux quadragénaires sexy en diable, dont les rides et pattes d'oie ne sont pas filtrées. René Russo est étonnante en prédatrice fantasque, au rire déferlant (surtout dans les scènes de sexe), Brosnan est égal à lui-même, très classe mais un peu ennuyeux. C'est Denis Leary, qui malgré un temps de présence bien plus bref, crée le personnage le plus intéressant, celui du flic cynique et intelligent, dont la réplique finale remet en question le film tout entier. Avec une lucidité inattendue dans ce genre de produit, il dit que comparé à ce qu'il voit tous les jours dans son boulot, les histoires de gens richissimes volant des "morceaux de toile avec de la peinture dessus", il n'en a tout simplement rien à faire. Culotté, car on pourrait en dire autant du film lui-même.

Héroïne du film original, Faye Dunaway liftée à outrance, apparaît brièvement en psy ironique. Autre clin d'oeil, l'utilisation à deux reprises, du thème de Michel Legrand, réorchestré.

Thomas Crown est élégamment filmé, raffiné et sans substance, comme une pub pour chocolats de luxe, la fin au musée, avec les sosies en chapeau melon est brillamment exécutée, et le charme des acteurs fait le reste. Difficile de reconnaître le style du réalisateur de Predator ou Le 13ème guerrier, cependant.

PS : La photo en haut de la fiche du réalisateur, n'est pas celle de John McTiernan.


Répondre

De vincentp, le 28 septembre 2014 à 23:04
Note du film : 5/6


5,4/6. Excellent divertissement, particulièrement bien réalisé. Le spectateur est physiquement aux côtés des protagonistes. Une très bonne gestion de l'espace, via les plans employés. Du temps aussi, via un rythme de mise en scène parfois rapide, parfois nonchalant, adapté aux personnages que l'on suit. La partie musicale (emploi du jazz) est de grande qualité. Bonne chronique ci-dessus du loquace mais également mystérieux PM Jarriq (il s'est évaporé depuis on ne sait ou), mais je ne partage pas son point de vue. L'âge des protagonistes, effectivement, est un trait original du récit.

La psychologie de ces personnages new-yorkais un peu barges, ou très humains, est finement analysée par les images et les sons. Oui, Denis Leary est très performant (comme dans Small soldiers). Et dire que Mc Tiernan, artiste talentueux, visiblement fin et intelligent, vient de purger une sordide peine d'un an de prison (racontée dans le magazine "sofilm" de ce mois-ci) pour une sombre affaire à Hollywood, avec un détective louche façon Bogart, dans le coup ! On espère le voir démarrer une nouvelle carrière…


http://next.liberation.fr/cinema/2014/02/26/le-realisateur-john-mctiernan-est-sorti-de-prison_983038

http://www.lefigaro.fr/cinema/2014/09/11/03002-20140911ARTFIG00046-john-mctiernan-l-irreductible.php


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter