Forum - Le Petit roi - Invisible ?
Accueil
Forum : Le Petit roi

Sujet : Invisible ?


De adm., le 9 décembre 2008 à 08:24

Pourquoi ce film de DUVIVIER reste invisible : R. LYNEN ,R. LEVIGAN figure dans ce film . Pouvez-vous nous renseigner?.


Répondre

De Robert;;;, le 14 décembre 2008 à 07:42

Excusez-moi mais Le petit Roi est bien un film de Julien Duvivier. Où peut-on trouver ce film ?


Répondre

De riccardo, le 20 mars 2011 à 17:54

Christian Duvivier qui vient de faire condamner l'ami René, va obtenir assez d'argent pour sortir ce film de l'oubli . Vote pour un dvd .


Répondre

De Pauley, le 9 juillet 2016 à 17:25

Bravo à la société R. Chateau

Dans les sorties , LE PETIT ROI " avec R. Lynen, R. Levigan.

Le seul éditeur à sortir des raretés ,de plus avec des masters de belle qualité .


Répondre

De Impétueux, le 10 juillet 2016 à 20:25

Dites-moi, Pauley, vous qui êtes incapable de dire plus de deux mots sur un film, êtes-vous salarié de René Château ?

Parce que proclamer que les transpositions DVD de ce margoulin sont de qualité, ça ne peut venir que d'un type qui est payé pour écrire ça… Château se caractérise par son mépris de la qualité technique des films qu'il vend, sans avoir au moins la franchise de Gaumont à la demande qui énonce clairement qu'il utilise la copie disponible…


Répondre

De donatienne, le 12 juillet 2016 à 18:51

quelle bonne nouvelle que la sortie de ce film avec Robert Lynen ;je me réjouis de pouvoir le découvrir ! je ne l'ai jamais vu

Impétueux , vous n'avez sans doute pas de chance de tomber sur des dvd moches , car moi tous les DVD que j'achète dans la collection Château sont d'une grande qualité ; vous avez dû tomber sur les très rares films mal transcodés ; après, tout dépend des goûts de chacun ; mais personnellement j'y trouve bien mon compte ! (je viens d'apprécier "police judiciaire),; amicalement Donatienne


Répondre

De Impétueux, le 12 juillet 2016 à 19:11

Donatienne, quand le master est convenable ou bon (ça peut arriver !), je conviens que Château ne l'abime pas ; manquerait plus que ça…

Mais si vous appréciez le cinéma d'avant, comme vous semblez le faire, ne faites pas mine d'ignorer que Château n'a eu aucun scrupule à éditer de façon immonde d'excellents, de grands films : des exemples, volontairement choisis parmi les meilleurs (la qualité artistique) et le pire (l'image et le son salopés) : Entrée des artistes, de Marc Allégret, Un revenant de Christian-Jaque, French cancan de Jean Renoir.

Pour le dernier film cité, la chose n'est pas bien grave puisqu'une édition de qualité a été proposée ultérieurement par Gaumont. Mais pour les deux premiers, j'attends encore.

Je possède plus de 300 DVD de Château ; il n'est pas gênant que cet habile margoulin ait diffusé à foison des films de samedi soir, dont la qualité technique a moins d'importance. Mais dès qu'il touche aux chefs-d’œuvre, ça peut être désastreux. Heureusement La belle équipe, la fin du jour viennent d'être admirablement édités chez Pathé ; et Voici le temps des assassins (non maltraité par Château) aussi. Je crois que Château a compris qu'il valait mieux qu'il se confinât aux films secondaires.

Comme, sans doute, ce Petit Roi, pourtant de Duvivier qui doit être plaisant (mais je ne l'ai jamais vu, j'avoue).


Répondre

De Donatienne, le 13 juillet 2016 à 17:51

Alors, pour "Entrée des artistes", cela fait un petit moment que je l'ai . J'ai voulu vérifier à l'instant et je peux vous affirmer que j'ai une version de qualité très largement acceptable. Et pourtant, au début, il y a l'écran habituel ; non franchement, je n'ai pas à me plaindre du tout. Vous savez, je visionne beaucoup de films pour bâtir mes pages sur l'encinémathèque et parfois je dois me contenter de versions très floues pour tout de même connaître l'histoire, appréhender le rôle de chacun etc… Mais, "Entrée des Artistes" ne me cause vraiment aucun problème. Par contre, j'ai une version médiocre de "premier rendez-vous" en DVD et j'aurais aimé une meilleure qualité.

j'ai appris de source professionnelle que les éditions Chateau ne touchent aucune subvention de la CNC contrairement aux stés Gaumont, Pathé et les documents cinématographiques ; ceci dit, estimons-nous heureux que des film rares sortent ; cela nous permet de les évoquer et de garder nombre d'artistes dans notre mémoire collective de cinéphile ! Après, il appartient à chacun d'y trouver son compte. Amicalement Donatienne


Répondre

De Impétueux, le 14 juillet 2016 à 13:03

Que voulez-vous dire par bâtir mes pages sur l'encinémathèque ? Qu'est-ce que ça peut signifier ??? Mystère, mystère…

On peut se satisfaire – ou supporter – la mauvaise qualité des Château lorsqu'il s'agit de petits films qui n'intéressent que les amateurs (dont nous sommes) ; mais dès qu'il s'agit du patrimoine, c'est inadmissible.

Je suppose que le CNC, pour subventionner les films exige un niveau minimum de qualité…


Répondre

De Donatienne, le 19 juillet 2016 à 10:20

Impétieux, je vous réponds : je suis collaboratrice et rédactrice sur le site de cinéma "l'encinémathèque", sous mon nom, que vous trouverez très facilement avec Google. Notre site reçoit en moyenne 125 OOO visites par mois ; notre but est de maintenir dans la mémoire collective des cinéphiles les artistes et les films que nous aimons ou tout simplement dont nous nous souvenons ou encore mieux dont nous voulons nous souvenir. Nous n'avons aucun intérêt financier, nous refusons malgré les nombreuses sollicitations, toute intrusion de pub… nous avons la chance d'avoir pas mal de gens qui spontanément nous aident gracieusement, soit en nous donnant des précisions, soit en nous envoyant des captures, des journaux, des films, et ainsi nous évoquons des artistes oubliés. Ce qui nous touche le plus, c'est quand les intéressés eux-mêmes nous contactent ou bien leurs descendants. Nous avons été très émus de recevoir des photos et documents inédits de la nièce de Robert Bassac, de la bande Pagnol. Idem pour Edouard Delmont et Maupi… Idem aussi pour Gilbert Gil, idem encore pour Claude Carliez qui avec son épouse est devenu un vrai ami et pour Gérard Barray "parrain d'honneur du site" pour qui l'Encinémathèque a bâti son site officiel.

Mon plus touchant souvenir ? Le jour où j'ai fait paraître la page évoquant le jeune Roland Alexandre (disparu par suicide en 1956) … Jamais je n'ai reçu autant de témoignages et de remerciements pour avoir pensé à lui. Certains m'ont décrit le soir quand Jean Debucourt est venu dans la Salle de la Comédie Française, annoncer la tragédie… d'autres qui l'ont appris dans le métro en lisant le journal… J'ai reçu je ne sais combien de vieux journaux, de photos etc… Je me suis enfin retrouvée au cimetière Montparnasse avec des Messieurs qui l'avaient connu. On me disait que sa tombe était complètement abandonnée, elle ne l'est plus !

Tout cela nous encourage à continuer et vous comprenez sans doute pourquoi, je suis heureuse que des sites comme DVD Toile nous permettent d'exprimer des voeux. Même si la qualité de certaines éditions en DVD n'est pas aussi parfaite qu'on aimerait, j'accepte que pour une quinzaine d'euros, il y ait la patine du temps… le principal est que ce soit regardable, pour comprendre l'histoire, et que je puisse repérer le rôle de chacun. Je suis rarement déçue.


Notre ligne de conduite est avant tout de laisser nos visiteurs libres de leur jugement et si nous mettons le nôtre, nos visiteurs savent que cela n'engage que nous ; un acteur peut sembler médiocre pour les uns et génial pour d'autres. Par ailleurs, nous ne révélons sur la vie personnelle des acteurs ou gens du cinéma que ce qu'ils ont bien voulu révéler.. Nous nous démarquons absolument de la presse torchon. Nous tenons à cette éthique et désirons garder une certaine élégance morale. C'est ainsi que nos nombreux visiteurs apprécient notre travail.

Voilà, ce n'est pas plus compliqué que ça ! Personnellement, j'adore consacrer une page (cela me demande 2 mois de recherches au moins)à un comédien effacé, ou bien oublié après avoir eu son heure de gloire, à qui on ne pense pas forcément, et surtout qui n'a pas beaucoup de place sur le web.

Mais nous sommes toujours heureux de recevoir des suggestions, collaborations, envois de captures, de films, de journaux …

Bien amicalement Donatienne


Répondre

De donatienne, le 14 août 2016 à 19:03

ça y est ! j'ai ce film et je l'ai regardé avec beaucoup d'intérêt et merci franchement aux distributeurs d'avoir sorti ce beau film de l'entre-deux guerres. J'ai ressenti une vive émotion en retrouvant l'attachant Robert Lynen, si émouvant, Béatrice Bretty, échappée du Français pour cet opus et qui joue le rôle de la nounou gouvernante affectueuse. A noter l'impressionnant numéro d'acteur de Robert le Vigan qui nous donne une prestation courte mais hallucinante d'un fou ! Quel talent il avait ! L'histoire de ce petit roi d'un pays imaginaire, aux prises avec des manifestations révolutionnaires, séparée de sa mère, orphelin de père, est bien sûr un mélo de 1933 comme on savait les tourner alors. Mais on remarque que tous les acteurs même les énièmes rôles (Marcel Vallée, Georgé, Jean Toulout etc…) jouent juste, à la manière de l'époque ! Le happy-end laisse penser que cette histoire attachante a sûrement séduit toutes les générations. Un film à voir ou revoir…

je mets volontiers 5/6


Répondre

De DRAGONNE, le 20 août 2016 à 15:58
Note du film : 5/6

Ce film est agréable à regarder encore aujourd'hui.Il n'a pas perdu de son charme et la qualité d'image est plus que satisfaisante. Les acteurs y jouent merveilleusement bien, surtout Robert Lynen qui n'est âgé que de 12 ans lors du tournage. Dans la scène ou il pique une violente colère et frappe sa nourrice, on ressent tout le désarroi de l'enfant. Il joue magistralement bien. Malheureusement, sa carrière fut de courte durée. La guerre est arrivée et dès 1940, il entre en résistance en intégrant le groupe Alliance. Il sera arrêté et torturé par la Gestapo en 1943. Il mourra fusillé le 1 avril 1944 à Karlsruhe (Allemagne). Cet acteur avait un grand talent et le seul a être mort "pour la France" Il est maintenant tombé dans l'oubli. Peut-être, pour lui rendre hommage, le cinéma pourrai le faire revivre au travers d'une biographie?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.023 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter