Forum - Ma belle rebelle - Un nouveau film de Jean-Paul Civeyrac
Accueil
Forum : Ma belle rebelle

Sujet : Un nouveau film de Jean-Paul Civeyrac


De Gerstäcker, le 3 décembre 2008 à 21:04

Jean-Paul Civeyrac est en train de préparer un nouveau long métrage "Les Jeunes filles en noir" produit par les films Pélléas. On ne connaît rien de ce film pour le moment.


Répondre

De Impétueux, le 3 décembre 2008 à 22:56

…et il est fort vraisemblable qu'on n'en connaîtra rien après sa sortie, tout le monde, sauf ses singuliers zélateurs, se contrefichant de l'œuvre passée, présente et à venir de Civeyrac


Répondre

De Torgnole, le 3 décembre 2008 à 23:05

Et bien après avoir vu quelques oeuvres de Civeyrac, je trouve ça assez interessant, ce n'est évidemment pas mon style de film habituel mais certains aspects me touchent, d'ailleurs Impétueux, du peu que j'ai vu de Rohmer, je trouve que ça y ressemble en moins pédant… Et non, tout le monde ne se contrefiche pas de l'oeuvre de ce cinéaste… Votre remarque est un bel exemple de ce que ne comprenait pas Lagardère tout à l'heure…


Répondre

De vincentp, le 3 décembre 2008 à 23:09

… Et pour ma part, c'est avec plaisir que je me rendrais à une avant-première (et peut-être même sur le tournage), pour y rencontrer ce si singulier créateur et "ses beautés diaphanes" (dixit "Le monde")…


Répondre

De Impétueux, le 4 décembre 2008 à 11:31

Je reconnais volontiers, Torgnole que l'esprit de mon message était incompréhensible aux plus récents contributeurs du site, dont vous êtes (ce qui n'est évidemment pas un reproche) ; il y a deux ou trois ans, il y a eu, sur le fil de plusieurs œuvres de Civeyrac, notamment A travers la forêt ou Toutes ces belles promesses (si vous avez le temps, ne vous privez pas de jeter un coup d'œil aux messages !) un tel déferlement farfelu d'intervenants (ceux que j'appelle, en message précédent singuliers zélateurs) assurant la promotion du cinéaste que DVD Toile, pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, n'a tourné qu'autour de ça : des pseudos différents, mais le même esprit de racolage…

Je n'avais rien contre Civeyrac – dont je n'avais alors jamais entendu parler – et, puisque, ainsi que vous le dites, ses films sont très écrits, à la Rohmer, j'aurais certainement pu trouver de l'intérêt, voire du goût pour eux ; mais là, l'overdose de complaisance m'a durablement exaspéré ; et je n'ai pas été le seul !

Et je ne sais pas du tout ce qu'a dit Lagardère (sur quel film ?) pour me retrouver…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0061 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter