Forum - Un Couple - Un miroir pour chacun d'entre nous
Accueil
Forum : Un Couple

Sujet : Un miroir pour chacun d'entre nous


De David-H, le 27 octobre 2008 à 18:51
Note du film : 5/6

Inexplicablement passé à la trappe, ce film de Jean-Pïerre Mocky a pourtant de la valeur et tout d'abord une belle histoire de départ, puisque pour recruter ses personnages centraux, le réalisateur eut l'étonnante idée de joindre à la presse des portraits-robot. C'est ainsi que furent embrigadés l'oubliée Juliette Mayniel (vue dans Les Cousins de Claude Chabrol) un …peintre en bâtiment, qui malgré de fort belles dispositions, se limita à cette seule expérience au cinéma. Regardez-le bien, car il vaut largement certains de ses comparses d'alors! Si quelqu'un a du neuf, d'ailleurs…

Dans cette étude de mœurs qui évoque la viabilité d'un couple, chacun, y compris dans notre monde de brutes actuel, se sentira à un moment concerné. C'est tantôt déroutant, tantôt troublant, mais il en reste heureusement un zeste d'optimisme. Un film scénarisé par Raymond Queneau (Zazie dans le métro) et qui fut soutenu par plusieurs intellectuels, tel Jean Cocteau qui avait dit de lui: « il est dérangeant parce qu'il est un miroir pour chacun d'entre nous ».

Certes à un moment, on peut regretter que ce couple s'évade si longuement en campagne pour tenter de régler ses comptes, mais on appréciera un ensemble au un ton plutôt inhabituel pour l'époque. Nous sommes en 1960, la Nouvelle Vague est palpable, et on peut se demander, en voyant son deuxième film après Les Dragueurs, pourquoi Mocky n'a jamais été cité comme l'un de ses investigateurs. Par ailleurs, on sourira dès l'entame – et d'une intro mémorablement drôle – en constatant que ce film fut interdit par la censure aux moins de 18 ans, même si l'on ne tombe même pas une fois sur le moindre bout de sein. Sans doute parce qu'un couple qui se brise après trois ans pour des motifs surtout sexuels, même suggérés (on disait simplement « physiques » à l'époque), ça n'était pas tout à fait montrable à la jeunesse d'alors. Nouvelle Vague oui, mais Mai 68 semble encore assez lointain!

Dommage vraiment, que les télés l'aient dénigré par la suite, car ce film mérite autant le détour que certaines pantalonnades multi diffusées. Heureusement qu'il reste le DVD!


Répondre

De Arca1943, le 27 octobre 2008 à 22:51

« …l'oubliée Juliette Mayniel… »

Disparue des écrans après être devenue madame Vittorio Gassman. (C'est la maman d'Alessandro ).

Ceci dit pour ma section Potins. Quant à savoir « pourquoi Mocky n'a jamais été cité comme l'un de ses instigateurs (de la Nouvelle Vague) », alors là c'est facile : il avait de l'humour, ce qui est une tare insurmontable !


Répondre

De PM Jarriq, le 28 octobre 2008 à 08:17

"Instigateurs", plutôt… Non ?


Répondre

De Arca1943, le 28 octobre 2008 à 10:00

Ben quoi ? Ben quoi ? Instigateurs, c'est bien ce que je disais – ahem, ahem. Mais corrigeons le tir : Juliette Mayniel (récipiendaire du Prix d'interprétation du festival de Berlin en 1960) n'a pas exactement disparu des écrans après son mariage. Elle s'est plutôt mise à avoir une carrière italienne intermittente, dans des films qui franchissent peu les frontières. Elle est Circé dans l'excellente série télé L'Odyssée (1967), mais la voilà aux côtés de Bud Spencer (en remplacement de Terence Hill, sans doute) dans Piedone lo sbirro et aux côtés d'Edwige Fenech (sic) dans Un vizio di famiglia. On la retrouve en 1974 dans un film français : Femmes au soleil de Liliane Dreyfus, où elle partage la vedette avec Geneviève Fontanel. Son dernier rôle est dans une adaptation italienne de Madame Bovary pour la télévision (1978) avec Carla Gravina dans le rôle titre.


Répondre

De David-H, le 28 octobre 2008 à 11:45
Note du film : 5/6

Instigateur bien sûr, autant pour moi!

Quant à Juliette Mayniel, j'étais au courant de cette filiation avec la famille Gassman, ainsi que cette carrière italienne, mais hormis quelques puristes cinéphiles francophones, je doute franchement que son nom évoque encore quelque chose pour le commun des mortels…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0027 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter