Forum - Casimir - Du bon navet !
Accueil
Forum : Casimir

Sujet : Du bon navet !

VOTE
De Lagardère, le 8 octobre 2008 à 14:27
Note du film : 3/6

Avec un Fernandel vraiment drôle ! Richard Pottier , le cinéaste attitré de Luis Mariano nous propose ici une fantaisie fluide et légère qui passe vite le seuil de notre méfiance, bien légitime après tant de "fernandeleries" de tous poils ! Les aventures de ce représentant en aspirateurs, confronté à toutes les classes sociales, sont assez savoureuses. Et, à défaut de rires tonitruants, nous sourions de bon cœur. Ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ça passe !

Mais là ou cela passe encore mieux, c'est quand on se souvient que la même année, Richard Pottier nous offrit un Fernandel grave et talentueux comme jamais dans l'excellent Meurtres, un des trop rares films ou notre Fernand prouve qu'il peut être autre chose qu'un sourire chevalin… Et là, le saut de l'ange d'un rôle à l'autre, chapeau l'artiste !


Répondre

De sophie75, le 10 octobre 2008 à 17:59

Lagardère, je partage tout à fait votre enthousiasme.

Je dois avouer que généralement j'évite de regarder les pochades peu fines qui sont le fond de commerce de Fernandel. Car très souvent les scenarii sont d'une lourdeur et d'une niaiserie affligeantes. On assiste habituellement à un florilège de mimiques et de gags à faire s'étouffer de honte un Billy Wilder, un Preston Sturges ou un Ernst Lubitsch. Mais là, ce Casimir, vu chez mes parents, est une agréable surprise. Les gags réussis s'enchaînent harmonieusement grâce à l'abattage d'un bon Fernandel.

Deux instants de grâce me restent encore en mémoire, la disparition des cheveux postiches de l'employé happés par l'aspirateur que Fernandel essaie maladroitement de « fourguer » client après client. L'autre séquence hilarante est la scène du pédicure chinois, mes zygomatiques en frémissent encore.

Comme quoi, des petits films gentillets et sans prétention méritent d'être redécouverts même par des spectatrices bourrées… de préjugés.


Répondre

De Tamatoa, le 2 juin 2014 à 01:04
Note du film : 3/6

Et puis, voilà donc ce Casimir. C'est vrai, moins lourd que Boniface somnambule, plus enlevé, avec quelques gags assez drôles. J'ai beaucoup aimé la scène avec le psy qui croit avoir affaire à un de ces malades. C'est assez gai, c'est vrai mais il n'y a pas non plus de quoi monter aux rideaux. Disons que c'est une Fernandelerie (j'aime bien ce terme !) buvable. Comme l'indique fort bien le titre de ce film, du bon navet. Mais on est quand même bien loin de François 1er


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.11 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter