Forum - Roujin Z - Vieillard mécanique
Accueil
Forum : Roujin Z

Sujet : Vieillard mécanique


De Torgnole, le 23 septembre 2008 à 22:03
Note du film : 4/6

Adaptation d'un manga papier,Roujin Z est né de l'imagination de Katsuhiro Otomo, créateur d'Akira. L'animation y est de moins bonne qualité mais il faut dire qu'Akira a necessité environ 12 ans de travail si je ne m'abuse.(Je laisserai probablement un commentaire à l'occasion sur ce bijou de l'animation japonaise sous peu)

Pour l'instant, ce qui a attiré mon attention sur Ce Roujin Z, n'est pas la présence de Katsuhiro Otomo comme scénariste mais celle de Satoshi Kon en tant que décorateur, auteur dont je m'apprête à commenter la majeure partie de son travail sur Dvdtoile, même si/parce que tout le monde se fout des dessins animés japonais sur ce site. Roujin Z est la première grande intervention dans le milieu de l'animation nippone de ce réalisateur, il s'en suivra diverses oeuvres hallucinantes comme Perfect Blue et Paprika pour ne citer que les plus connues.

Avant d'être un manga d'anticipation aux accents cybernétiques, Roujin Z pose un regard interessant sur le vieillissement de la population et le destin du Troisième, voire, quatrième âge dans la société moderne. Pour cela, il est nécessaire de raconter un peu l'histoire.

Pour pallier au problème du vieillissement de la population, le ministère de la santé commande un projet à un organisme cybernetique. Le prototype est alors présenté lors d'une conférence. La soi disant fonction de l'engin, qui ressemble à un couffin Hi-Tech roulant, est d'améliorer la condition de vie des personnes agées. A l'aide de bras articulés et d'options plus ou moins utiles, un peu comme un fauteuil de dentiste ultra sophistiqué, la machine s'execute devant l'assemblée et lave, habille, nourrie, satisfait tous les besoins d'un vieil homme réduit à l'état de pantin. La démonstration, malgré son manque d'humanité, semble satisfaire tout le monde sauf le pauvre cobaye et son aide-soignante à qui les pouvoirs publics ont enlevé son patient sans la prévenir.

Le prototype en question s'avère être en fait une véritable machine de guerre, douée d'Intelligence Artificielle, ayant de plus, la capacité à fusionner avec divers véhicules mécaniques et objets éléctroniques (un peu comme les Transformers). L'expérience va dégénérer et le monstre mécanique va se retrouver en partie indépendant, le vieillard faisant office de cerveau au coeur de l'engin alors qu'il n'a plus toute sa tête. (imaginez Droudrou, ou Impétueux, branché au centre d'un robot gigantesque avec chenilles de tractopelle détruisant tout sur le périph').

D'autres résidents de la maison de retraite, pirates informatiques confirmés, passent leur temps à piéger des entreprises malhonnêtes pour divertir leurs vieux jours, ils vont avoir leur rôle à jouer dans cette aventure. (je simplifie, c'est un peu plus compliqué quand même) Mais je ne vais pas raconter toute l'histoire.

Ce dessin animé sensibilise le spectateur sur la situation des personnes agées et l'accompagnement des malades, en critiquant la société (japonaise) qui les voie comme des poids gênants pour leur famille et profitent d'une occasion pour "commercialiser" le problème. Roujin Z, réussi à mêler, bravoure, humour, émotion, action avec brio. Le graphisme est simple, l'animation moyenne, mais la conception des véhicules et des décors tient la route. Une oeuvre pas tout à fait aboutie mais plaisante et originale.

Un petit échantillon de dialogue pour la fin:

Le vieillard: Je me suis infiltré dans l'ordinateur d'une compagnie américaine et je viens de les coincer pour blanchiment d'argent sale

L'infirmière: Et comment avez vous fait?

Un autre vieillard: Facile, on a envoyé par e-mail anonyme le dossier piraté à plusieurs organes de presse, on sait que ça ne tiendrait pas le coup devant un tribunal mais les journaux peuvent enquêter…

Le vieillard: Craquer des systèmes informatiques me redonne une seconde jeunesse, dommage que mon corps ne suive pas. C'est dur de vieillir!

Un autre vieillard: Tu dis qu'il te reste un membre vigoureux.

(rires des autres vieillard)

L'infirmière (scotchée à l'ordinateur): montrez moi, ça m'interresse!

Le vieillard: Tu veux que je te montre? Je t'assure que tu ne vas pas être déçue. Voilà.

L'infirmière (se cachant les yeux): Je parlais de vos dons informatiques!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.013 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter