Forum - Messieurs Ludovic - Avis
Accueil
Forum : Messieurs Ludovic

Sujet : Avis


De cinephile54, le 25 août 2008 à 22:08

TRES BON FILM DIFFUSE A LA TELE,ILY A UN BAIL: VOIR LA MERVEILLEUSE DISTRIBUTION: QUE FAIT LE CABLE? POURQUOI PAYER UNE REDEVANCE ?


Répondre

De Impétueux, le 26 août 2008 à 09:51

Que fait le câble ? Pourquoi payer une redevance ?, écrit l'exhumateur de films oubliés !

Précisément, la redevance, qui alimente le réseau de France-Télévisions et le câble, qui est une affaire purement commerciale n'ont rien à voir…

Et plutôt que de demander l'édition de films sûrement sympathiques, mais complètement inconnus, vous feriez mieux d'appuyer nos pétitions pour des chefs-d'oeuvre incontestables qui ne sont pas même annoncés : La belle équipe, La fin du jour, Carnet de bal, de Duvivier, Douce et Le mariage de Chiffon, d'Autant-Lara, Lumière d'été ou Le ciel est à vous de Jean Grémillon, Les dernières vacances, de Roger Leenhardt, Manon, de Henri-Georges Clouzot, une bonne quantité de Pagnol (de Regain à La femme du boulanger), un paquet de Max Ophüls (Le plaisir, Madame de, Lola Montès), Antoine et Antoinette, tout autant que Edouard et Caroline, de Jacques Becker

… et une palanquée de beaux, de grands, de magnifiques films, connus, célébrés, désirés sur tous les tons…

Il y a des priorités, non ?


Répondre

De littlecat, le 27 août 2008 à 08:16

Justement, tous ces chefs-d'œuvre incontestables, je les ai vus et revus. Et j'aimerais bien, moi aussi, voir Messieurs Ludovic !


Répondre

De cinephile54, le 10 octobre 2008 à 08:07

MONSIEUR, sachez que tous les films que vous venez de citer, tous les cinephiles les possedent ; depuis 30ans nous revoyons ces films alors changeons de registre …


Répondre
VOTE
De Impétueux, le 12 octobre 2008 à 10:03

Ah ! Voilà le solennel et égocentrique Cinéphile54, qui vient déposer péremptoirement et régulièrement ses deux petites lignes jamais étayées, qui n'expose jamais rien, n'argumente pas, qui s'est fait la spécialité d'aller chercher au fond des tiroirs où elles dorment toutes les œuvrettes oubliées et désormais qui nous raconte qu'il possède tous les chefs d'œuvre !

Et en quel support, couillon de la lune ? En VHS tremblotante et gélatineuse ? Sur un support qui ne permet ni séquençage, ni suppléments passionnants ? Ce site s'appelle DVDToile, bon sang ! Et nous en sommes déjà à craindre que le Blu-Ray ne nous permette plus à terme, de regarder nos collections !

Dieu sait si je suis ici un ardent défenseur des nanards, des films du second ou du troisième rayon ; mais si, au lieu d'envoyer une phrase impérieuse et généralement inintéressante, vous expliquiez pourquoi telle ou telle bluette que vous défendez comporte une réalisation charmante, une histoire bienvenue et des acteurs délicieux, vous auriez quelque chance d'emporter des adhésions (et en premier lieu la mienne) ; vous préférez pratiquer par affirmations rogues et plates : ne vous étonnez pas que vos pétitions ne rencontrent ici aucun succès !

Mais comme je suis bon zigue ce matin, je vais voter pour votre Messieurs Ludovic, surtout pour la grâce inquiète d'Odette Joyeux, et sûrement pas pour votre envie de changer de registre ! Et en espérant que ce ne sera pas le paltoquet René Chateau qui éditera !


Répondre

De Bodart//, le 6 juin 2012 à 21:40

ENFIN une rareté en dvd .

Une jeune ouvrière séduite par un mauvais garçon est abandonnée…

Ce film est signé Le Chanois, tres bon réalisateur(le temps des cerises; l'école buissonnière, ,agence matrimoniale, sans laisser d'adresse; ect) . Une distribution éclatante Bernard Blier, Marcel Herrand; Jules Berry; Carette et Odette Joyeux .

A savourer …. NOTE :4,5/6


Répondre

De DRAGONNE, le 21 août 2016 à 21:47
Note du film : 4/6

Grâce à Messieurs Ludovic, j'ai passé une charmante soirée. Ce n'est certes pas un grand chef-d’œuvre, mais l'histoire est originale(tirée de la pièce de théâtre de Pierre Scize)avec une grande distribution.


Trois hommes, nés le même jour pourtant le même prénom "Ludovic" mais avec des destins bien différents vont se rencontrer par l'intermédiaire d'une jeune fille (Odette Joyeux). Elle tombera amoureuse du premier qui disparaîtra sans donner de nouvelles, elle fréquentera le deuxième, comme une revanche, pour son argent mais c'est le troisième par sa gentillesse qui finira par la séduire.

A conseiller pour tout public


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0095 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter