Forum - Le Gendarme et les extra-terrestres - Allez ! Tant pis !...
Accueil
Forum : Le Gendarme et les extra-terrestres

Sujet : Allez ! Tant pis !...


De Lagardère, le 14 août 2008 à 22:34
Note du film : 3/6

Oui, tant pis si je m'attire les foudres de guerres des cinéphiles intellos, tant pis si je suis radié à vie de Dvd Toile, tant pis et je m'en fous !

Mais, mes futurs ex-camarades, j'ai besoin de ma dose de "Gendarmes" pour assouvir le côté beauf de ma glorieuse personne ! Oui, je l'avoue, sans me repentir, et je ne battrai pas ma coulpe et n'irai pas à Canossa (comme je le lis souvent sur ce site) pour autant : J'aime ça !! Fan inconditionnel de Louis de Funès, je me tape sur le ventre devant les aventures de "Cruchot'' et de ses comparses ! Et je n'en demande pas pardon à quiconque…

Bien sûr, ça n'est pas son meilleur rôle. Yes, ce n'est pas même son meilleur gendarme (Je parle de celui-là parce que je viens de le voir) Ok, "Sortir" la-dessus après une telle carrière, d'aucuns prétendront qu'il aurait pu viser mieux, comme aurait du le faire Gabin avec L'année sainte, tout ce que vous voudrez, mais J'aime çà !! Loin de Salo, de "Le Parrain", et des masturbations encéphaliques "Godardriques", ces gendarmes sont des films à neu-neus ? J'en suis un ! Je ne le revendique pas forcément , mais j'en suis un ! Je crois que ce type aurait pu tourner n'importe quoi (il ne s'en est pas gêné d'ailleurs), j'aime ce mec !
Alors, hurlez , vilipendez moi , Chassez moi comme la bête pharamine de Vergisson, mais le gendarme qu'il soit de St Trop , ou en ballade à New-York, marié ou pas, avec un petit morceau de foie gras et un vin blanc bien moelleux….J'aime ça ! Na !


Répondre

De Arca1943, le 15 août 2008 à 00:30
Note du film : 4/6

C'est curieux, Lagardère, mais vous êtes largement à côté de la plaque en ce qui concerne les goûts et couleurs de vos collègues dvdtoileurs. Nous sommes plus d'un consommateurs de farces, ici. Jarriq ne jure que par Le Grand restaurant; moi, par L'Homme orchestre. (Voir le fil qui y est consacré). Le seul Gendarme que je n'ai pas aimé, c'est celui avec les gendarmettes, franchement peu inspiré. Et celui-ci, je lui mets même un 4 ! De quoi avez-vous l'air avec votre 3 ?


Répondre

De fretyl, le 15 août 2008 à 00:36
Note du film : 3/6

Moi non plus je n'ai rien contre la série du Gendarme, en particulier Le gendarme se marie et Le gendarme en balade, une baisse de rythme se fait sentir dans le deuxiéme épisode à New-York et hélas le dernier avec les gendarmettes frôle le grotesque.
Mais cette série hautement populaire possède un charme irrévocable que l'on prend toujours à voir l'été. On peut voir dans le gendarme un coté Asterix, comme dans la bd qui se termine à chaque fois par un banquet ou tous s'arrange, chaque épisode du Gendarme se termine par un défilé joyeux. Il faut savoir que la célèbre gendarmerie de Saint Tropez (ou j'étais il y a quelques jours) va être rénové, pour laisser place à un musée du cinéma.
Il suffit de s'approcher des volets pour voir inscrit des tas de messages adressés à Louis de Funés et Michel Galabru ou même au gendarme Cruchot et Gerber. Une rénovation s'impose. On peut d'ailleurs voir au même endroit une véritable foule de tous ages attendre leurs tours pour prendre une photo devant la gendarmerie.
Cette série pas antimilitariste pour un sous à dans un sens participé à donner une image loyale et populaire de la gendarmerie nationale.


Répondre

De Arca1943, le 15 août 2008 à 01:16
Note du film : 4/6

Oui, Le Gendarme se marie est sans doute celui que je préfère, notamment pour la composition fine et drôlatique de Claude Gensac en future madame Cruchot. Cette fois, Fufu à affaire à forte partie !


Répondre

De fretyl, le 15 août 2008 à 01:25
Note du film : 3/6

Dommage que Claude Gensac soit restée enfermer dans son rôle de "biche", car l'on peut voir dans Hibernatus, Le gendarme se marie ou Oscar une pointure de grande actrice. Claude Gensac avait un peu le ridicule de la grande bourgeoise telle que Jacqueline Maillan les a interprétées.


Répondre

De PM Jarriq, le 15 août 2008 à 07:51

"ici. Jarriq ne jure que par Le Grand restaurant"

Le grand restaurant ? Pas vraiment. Trop inégal, malgré un premier tiers fulgurant… Si je ne devais jurer que par un De Funès, ce serait incontestablement Oscar, ou à la rigueur Hibernatus.

Et il est vrai que je ne connais personne, même parmi les cinéphiles les plus snobs, qui n'ait son "Fufu" de chevet.

J'avoue avoir plus de mal, avec les films qu'il tourna après son infarctus, comme ce triste et sénile Gendarme et les extra-terrestres multi-rediffusé…


Répondre

De Arca1943, le 15 août 2008 à 13:54
Note du film : 4/6

« Et il est vrai que je ne connais personne, même parmi les cinéphiles les plus snobs, qui n'ait son "Fufu" de chevet. »

Le grand philosophe Emmanuel Levinas était un fan fini de Rabbi Jacob. Je l'ai su par un ancien élève de l'institution d'enseignement où il était directeur des études.


Répondre

De Lagardère, le 15 août 2008 à 15:00
Note du film : 3/6

Comme le grand Gilles Deleuze qui avait une adoration pour Claude François….Mais ou ai-je donc lu que ces "gendarmes" étaient des tares pour nos esprits si lumineux ? Peut-être pas sur dvd Toile d'ailleurs…..Mais je l'ai lu ! Et si souvent…


Répondre

De Arca1943, le 15 août 2008 à 15:11
Note du film : 4/6

« Mais ou ai-je donc lu que ces "gendarmes" étaient des tares pour nos esprits si lumineux ? »

Hypothèses au choix : Les Cahiers du cinéma, Libération, Le Monde, Les Inrockuptibles…


Répondre

De PM Jarriq, le 15 août 2008 à 18:12

Ceci dit, reconnaissons quand même que la série des Gendarme se situe plusieurs coudées au-dessous de productions contemporaines mieux ficelées et moins bâclées, telles que Hibernatus, Jo, ou Les grandes vacances.


Répondre

De Arca1943, le 15 août 2008 à 18:24
Note du film : 4/6

Ou L'Homme orchestre, bien entendu…


Répondre

De Impétueux, le 15 août 2008 à 18:51
Note du film : 1/6

Il est dommage que la saine colère, le coup de gueule hygiénique de Lagardère en faveur de la série des Gendarmes déroule ses amples périodes roborativement indignées sur le fil du Gendarme et les extra-terrestres qui est une resucée assez catastrophique… Si les choses avaient été normales et les cinéastes raisonnables, la série se serait arrêtée après Le gendarme se marie qui n'est vraiment pas mal du tout…

Car – et là je rejoins volontiers la cohorte dans le peu de temps que laissent à mes yeux fatigués l'absorption complète des images des J.O. de Pékin – (quelle sotte idée d'être en décalage horaire !) – car, donc, je partage tout à fait l'avis que le cinéma français serait privé d'un moment fort si Cruchot n'était pas arrivé, un beau jour de 1964 !

Lorsque, après le pré-générique en noir et blanc, où le voleur de poules d'un village d'Ardèche entonne, d'une voix de stentor, La vigne du Seigneur Sabbaoth, c'est la maison d'Israël ! la couleur envahit brusquement l'écran sur un petit port blanc et bleu et que, après le cantique retentit Douliou, douliou, douliou Saint Tropez !, on commence à nager dans le bonheur… (enfin… les dix premières fois qu'on voit le film)… Et les pisse-froid de la critique intello auront beau faire, ils n'effaceront jamais ce grand moment de découverte ethnographique…

Maintenant, je rappelle avec une précision de pion à mes chers camarades DVDToiliens que nous avons déjà eu plusieurs fois un débat nourri de fortes références sur l'étrange place de Louis de Funès dans le cinéma français, beaucoup d'entre nous, dont je suis, regrettant fort que, pour des raisons multiples, l'acteur n'ait jamais tourné un seul vrai grand film, peut-être même pas un seul bon, alors qu'il en avait tout à fait le potentiel…

Mais ceci est une autre histoire…


Répondre

De fretyl, le 15 août 2008 à 18:56
Note du film : 3/6

Répondre

De fretyl, le 15 août 2008 à 19:37
Note du film : 3/6

S'il y a bien une erreur que De Funés a fait dans sa carrière c'est de refuser la proposition que lui avait fait Claude Berri à propos du Cinéma de papa pour jouer son père. L'acteur s'en ait parait-il voulu après avoir vu le film interpréter par Yves Robert.
De même j'avais entendu quelque chose qui m'avait fortement surpris ; Pascal Jardin et Robert Enrico auraient pensés à un moment à De Funés pour joué le Vieux Fusil après avoir fait la proposition à Lino Ventura qui avait refusé.
Mais j'imagine mal De Funés serrant dans ses bras Romy Schneider et commettant de telles actes de violence.

Alors un film ou Fufu change de style, Sur un arbre perché peut-être, le fond est nettement plus noir qu'a l'accoutumée.


Répondre

De Impétueux, le 15 août 2008 à 22:09
Note du film : 1/6

J'ignorais complètement l'anecdote pour Le vieux fusil et, moi aussi, j'imagine mal Louis de Funès dans le rôle joué magnifiquement par Philippe Noiret ; mais précisément, c'est là que les galons de grand comédien peuvent s'acquérir : dans un contre-emploi, ou, plutôt dans un emploi radicalement différent de ce que l'on peut imaginer ; Fernandel, ou Bourvil ont pu passer ce cap-là, et montrer toute l'étendue d'un registre à quoi ils ne nous avaient pas habitués…

Dommage !


Répondre

De Arca1943, le 15 août 2008 à 23:09
Note du film : 4/6

Je suis surpris, justement, que Louis De Funès, ne serait-ce que par esprit de compétition, n'ait pas eu envie, après avoir vu par exemple Bourvil dans Les Grandes gueules, de tenter à son tour l'expérience du contre-emploi. Dommage. Pour le voir jouer "autre chose", j'imagine qu'il faut fouiller dans les rôles de soutien de ses débuts.


Répondre

De Lagardère, le 15 août 2008 à 23:25
Note du film : 3/6

Juste un mot pour dire que , vu dans La vie d'un honnête homme de Guitry , on le pensait capable de faire une carrière plus dans un genre plus "sérieux". Mais, et surtout , n'oublions pas que physiquement, il était peu de choses. Sur un autre fil , PM Jarriq affirmait avec raison , qu'une actrice pouvait remplacer un acteur dans une connerie américaine, mais De funès pour Noiret voire Lino Ventura….


Répondre

De fretyl, le 15 août 2008 à 23:40
Note du film : 3/6

Contrairement aux apparences Fernandel n'a jamais été vraiment dramatique, certains considères Meurtres comme un changement de registre, mais le film dans la dernière partie finit pas tourner au vaudeville.
On sent dans Heureux qui comme Ulysse une capacité à jouer sérieux, mais le seul vrai film dramatique que Fernandel ait pu tourné reste le très beau et méconnu Voyage du père ou Fernandel après avoir errer dans Lyon, à la recherche de sa fille qui se prostitue, termine le film sur les larmes d'un homme détruit.
Me semble t'il que ça fut sa seule vrai composition dans le registre. Des comédies dramatiques, il en a tourné beaucoup, des drames, assez peu.


Répondre

De Arca1943, le 16 août 2008 à 02:01
Note du film : 4/6

Mais Regain, que je n'ai toujours pas vu (même si des Québécois s'escriment au moment où je vous parle à restaurer des Pagnol), ce n'est tout de même pas une comédie !


Répondre

De Lagardère, le 16 août 2008 à 02:06
Note du film : 3/6

Et que dire alors de l'immense, époustouflant et géantissime NAIS , chef-d'oeuvre Pagnolesque s'il en est !

A IMPETUEUX : Il est dommage que la saine colère, le coup de gueule hygiénique de Lagardère en faveur de la série des Gendarmes déroule ses amples périodes roborativement indignées sur le fil du Gendarme et les extra-terrestres qui est une resucée assez catastrophique….

Il est trés tard et je suis fatigué, ( Et Pékin n'a rien à voir la-dedans ! ) mais je ne comprends pas le sens de votre phrase, bien que connaissant le sens de tous les mots employés….Vous pouvez……?? merci.


Répondre

De PM Jarriq, le 16 août 2008 à 09:44

"mais précisément, c'est là que les galons de grand comédien peuvent s'acquérir : dans un contre-emploi, ou, plutôt dans un emploi radicalement différent de ce que l'on peut imaginer"

"L'homme sage est celui qui connaît ses limites", disait l'inspecteur Harry dans Magnum force. Et il faut croire que "Fufu" était très sage. Car il a sciemment pris soin de ne jamais sortir de son emploi, de ne jamais surprendre ou risquer de dérouter son public. Résultat, il ne s'est pratiquement jamais planté au box-office. Artisan du comique, De Funès était aussi un homme d'affaires avisé, gérant avec intelligence son capital. Qu'il n'ait jamais tenté autre chose semble logique, et le contremploi navrant de La soupe aux choux, semble lui donner raison.


Répondre

De Impétueux, le 16 août 2008 à 20:28
Note du film : 1/6

A Lagardère : de façon assez ampoulée (trop, sans doute, mais il faut dire que je me préparais à courir le 100 mètres en 9 sec. 69 en déroulant dans les quinze derniers mètres), de façon assez ampoulée, donc, je voulais dire que votre coup de gueule pro-Gendarmes, excellent dans son principe, aurait gagné à être placé sur le fil du Gendarme de Saint-Tropez ou sur celui du Gendarme se marie, incontestablement les meilleurs de la série, plutôt que sur celui du Gendarme et les extra-terrestres, qui est d'une belle nullité.

A Arca : le rémouleur Urbain Gédémus, dans Regain, joué par Fernandel n'a qu'un rôle épisodique, et n'intervient qu'au début (surtout) et à la fin (un peu) du film, dont les protagonistes principaux sont Arsule (Orane Demazis, hélas) et Panturle (Gabriel Gabrio) ; la longueur de son rôle est à peu près similaire à celle de Jambier (Louis de Funès), dans La Traversée de Paris ; c'est dire !

A Frétyl : il n'y a guère que vous pour voir, dans la fin du remarquable Meurtres de Richard Pottier une tonalité de vaudeville, alors que c'est un film vraiment très noir… Vous avez dû le voir il y a longtemps !

Mais pour rester dans le débat sur la variété du jeu de certains artistes réputés comiques, et qui peuvent s'évader de leur image (sans toutefois la bouleverser complètement : imagine-t-on Bourvil dans un rôle de séducteur désinvolte ?… quoique… il y a bien L'étalon de Mocky…), je signale, pour Fernandel, la remarquable Armoire volante de Carlo Rim, qui a des touches de folie surréaliste et angoissante…

En revanche, je ne partage pas l'avis de Lagardère sur les dispositions de Fernandel dans les films de Pagnol : dans Naïs, pas davantage que dans La fille du puisatier, ou dans Angèle, Fernandel n'est pas à contre-emploi : il joue de sa palette habituelle, tournée là vers le mélodramatique, mais sûrement pas vers le dramatique : il interprète le brave type pas gâté par la vie, mais bon zigue… ce n'est pas le cas dans Topaze, par exemple…

Ce qui nous a entraînés bien loin de Louis de Funès, que je ne me console pas de n'avoir pas vu dans Le Vieux fusil, maintenant que Frétyl nous a appris qu'il aurait pu jouer le rôle de Noiret


Répondre

De lagardère, le 16 août 2008 à 21:52
Note du film : 3/6

En vous remerciant, Impétueux, j'avais bien compris cela…Mais c'est cet opus qui venait d'être diffusé. Mais c'est surtout : le coup de gueule hygiénique de Lagardère en faveur de la série des Gendarmes déroule SES AMPLES PERIODES roborativement indignées….

Je n'ai jamais prétendu que Fernandel, dans NAIS , jouait à contre emploi ! Jamais ! Il joue, vous avez parfaitement raison, sa palette.

Pour le Copain Frétyl : sans mettre en doute une seconde votre bonne foi, ou avez vous pris cette info pour le vieux fusil ? Ca me parait tellement énorme….


Répondre

De fretyl, le 16 août 2008 à 22:03
Note du film : 3/6

C'était dans une biographie sur De Funés écrite je ne sais plus par qui, qui est sortit il y a deux ou trois ans et que j'avais feuilleté dans une librairie.
Mais attention l'acteur n'a jamais eu l'intention de jouer dans le film ! Mais à un moment donné la proposition, pour un changement de registre lui avait été faite.
Moi ce que j'ai du mal à imaginé, c'est le petit gaillard écrasant la tète de l'Allemand dans l'évier !

C'est vrai que c'est un peu comme si on lui avait fait la proposition du rôle de Rambo !


Répondre

De lagardère, le 16 août 2008 à 22:11
Note du film : 3/6

Merci ami ! Je vous redis encore que je vous crois sur parole mais biographie : Attention danger ! Il a été écrit tant de choses sur tant d'artistes, par des gens qui les connaissaient comme je connais le catéchisme ! (exemple pour Michel Simon) Louis de Funès, époux de Romy Schneider, un lance flammes en bandoulière, écrasant, comme tu dis, la tronche de l'allemand….QUI aurait pu avoir l'idée de ça ??


Répondre

De Impétueux, le 17 août 2008 à 09:26
Note du film : 1/6

D'où viennent ces amples périodes dont je vous gratifie amicalement, Lagardère ? Tout simplement de Bossuet dont la pensée et l'expression l'une et l'autre ignées ont beaucoup influencé ma studieuse jeunesse !

Aussi, désormais, dès que je lis un plaidoyer riche, passionné et sonore ai-je tendance à lui conférer ces vertus !


Répondre

De jipi, le 17 août 2008 à 11:36

Que de proses sur ce produit donnant presque la syncope à Lambert Wilson quand on lui en parle.


Répondre

De PM Jarriq, le 17 août 2008 à 11:38

Pourtant, entre les deux oeuvres de science-fiction de M. Wilson, que trente années séparent, du Gendarme et les extra-terrestres et Dante 01, peut-on vraiment parler de progression ?


Répondre

De jipi, le 17 août 2008 à 11:44

Non pas vraiment. De plus quel film de lui citer en référence en bypassant la navrante expérience Zulawski avec la femme publique et le météore Kaprisky.


Répondre

De Lagardère, le 17 août 2008 à 12:02
Note du film : 3/6

Que de proses sur ce produit donnant presque la syncope à Lambert Wilson quand on lui en parle.

Halte là !! mon cher Jipi ! Ou avez vous lu cela ? Justement, chaque fois que je vois cette scène avec lui, je le revois et l'entend dire chez Drucker qu'il n'avait jamais rougit d'avoir débuté comme cela et qu'il assumait la chose avec élégance, parlant même d'un "trés bon souvenir" de tournage ! Pour une fois qu'un comédien ne crache pas dans la soupe.. C'est son père , Georges, qui en avait attrapé la varicelle ! Cela étant, d'une interview à l'autre….

Mon cher Impétueux, vous m'assenâtes , il y a peu , que vous partiez bouffer du crocodile à Cuba. Si aujourd'hui vous donnez dans le Bossuet pour parlez à un vrp , alors…..


Répondre

De PM Jarriq, le 17 août 2008 à 12:05

Un rapide coup d'oeil à la filmo de "sir Lambert", me confirme l'impossibilité totale d'en sortir un vraiment bon film, ou encore moins un rôle réellement mémorable.

Par contre cela m'a rappelé que le joli Cinq jours, ce printemps là, de Zinnemann, où il partageait l'affiche avec Sean Connery, est toujours inédit en DVD.


Répondre

De jipi, le 17 août 2008 à 12:21

Bonjour Lagardère

Oui je confonds certainement avec le père plutôt qu'avec un fils préférant noyer le poisson d'une oeuvre de jeunesse dans des déclarations ne dénaturant pas la contrainte des premiers boulots.


Répondre

De verdun, le 6 novembre 2012 à 19:46
Note du film : 1/6

J'ai essayé de revoir ce film, qui est l'un de mes premiers souvenirs télévisuels…

Mal m'en a pris, le film, qui ne devait déjà pas être fameux à l'époque a terriblement souffert des outrages du temps, comme les autres "Gendarmes" je pense…

SeulJacques François, toujours impeccable en fonctionnaire obtus et la musique de Raymond Lefèbvre sont à sauver.

Le plus étonnant, c'est de constater qu'un tel film a pu être au sommet du box-office français 1979 avec plus de 6 millions d'entrées, devant Apocalypse Now ou Alien.

Mieux vaut revoir Jo.


Répondre

De Tamatoa, le 6 novembre 2012 à 20:35
Note du film : 3/6

Le plus étonnant, c'est de constater qu'un tel film a pu être au sommet du box-office français 1979 avec plus de 6 millions d'entrées, devant Apocalypse Now ou Alien.

Non, celà n'a vraiment rien d'étonnant ! De Funès et Les Gendarmes ont leur public qui, bien souvent, n'a rien à voir avec celui de Apocalypse Now ! Quoi que…Et si encore aujourd'hui, Le gendarme et les extra-terrestres passe sur TF1 et Apocalypse Now sur France 2, rendez vous au tas de sable…Ce n'est pas de mon fait, c'est comme ça. Vox Polupi-Vox Dei ! Il va bien falloir qu'un jour, enfin, le bon peuple s'y fasse !

Et puisque vous évoquez Jo, pas le meilleur De Funès mais bien sympa quand même, je voudrais en profiter pour dire à ceux qui tomberaient sur cette chose, la pièce de théâtre dont on a tiré le film,

de fuir absolument cette merde sans nom !! C'est infect, odieux ! Je me suis fait avoir et j'enrage..


Répondre

De verdun, le 6 novembre 2012 à 20:40
Note du film : 1/6

Et puisque vous évoquez Jo, pas le meilleur De Funès mais bien sympa quand même

Pas le meilleur De Funès peut-être mais assurément ce que Jean Girault a fait de mieux !


Répondre

De Tamatoa, le 7 novembre 2012 à 01:48
Note du film : 3/6

Alors j'écris Vox polupi pour Vox populi et personne ne me dit rien ? Vous lisez les messages les gars, ou on écrit dans le vide ?? Les modérateurs ont baissé les bras devant nos fautes d'aurttograffes ou quoi ? C'est le grand marasme ? Vox polupi….Il a pas du rigoler Verdun..Je l'entends d'ici !


Répondre

De Impétueux, le 7 novembre 2012 à 11:16
Note du film : 1/6

J'ai trouvé que c'était joli, et que ça changeait, ce volubile polupi, et j'ai laissé subsister…


Répondre

De Arca1943, le 7 novembre 2012 à 14:53
Note du film : 4/6

Le polupi, n'est-ce pas tout simplement le nom qu'on donne à la maladie de celui dont le corps se couvre soudain de polupes ? La dernière fois que j'ai vu un cas se déclarer chez quelqu'un, il a fallu lui quérimer le corolet, alors je vous dis pas le boulot qu'on s'est tapé !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.050 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter