Forum - L'Homme de la tour Eiffel - qui l'a vu ?
Accueil
Forum : L'Homme de la tour Eiffel

Sujet : qui l'a vu ?


De lamastre, le 14 juillet 2008 à 00:03

j'admire enormement Charles Laughton et vient de decouvrir l'existence de ce film "lhomme de la tout eiffel", un "maigret" qui plus est. Qui a déja vu ce film? et merite t'il que je me lance dans de vastes recherches (apparement il vient d'etre diffusé sur la chaine cinépolar) merci


Répondre

De Arca1943, le 14 juillet 2008 à 04:27

Curieux. C'est vrai que physiquement, Charles Laughton a une bonne tête de Maigret. Cela dit le grand comédien avait parfois tendance à en mettre un peu, beaucoup : dans la première version du Bounty, il n'y va pas avec le dos de la cuiller… Cabotinage génial, mais cabotinage tout de même. Espérons qu'il est mieux contrôlé ici.


Répondre

De PM Jarriq, le 14 juillet 2008 à 09:39

L'image qui me revient toujours en tête, en pensant à Laughton, c'est celle de Spartacus (pastichée dans un Astérix), couché paresseusement, l'air chafouin, mangeant du raisin d'un air vaguement dégoûté. Il est clair que le bonhomme n'a jamais été le roi de la sobriété !


Répondre

De droudrou, le 14 juillet 2008 à 09:51

Oui ! Et que dire de son interprétation d'un sénateur dans Tempête à Washington ? Ce costume blanc mal repassé qui ne fait pas très sérieux…


Répondre

De Sophie75, le 14 juillet 2008 à 10:48
Note du film : 3/6

L'Homme de la tour Eiffel est certes inspiré de Simenon mais l'on ne retrouve pas dans le film de Burgess Meredith –Laughton se plaça pour la première fois derrière la caméra lorsque le réalisateur interprétait son rôle – l'ambiance statique et sournoise chère au fécond belge.

L'intrigue passe en fait au second plan pour laisser libre place au jeu théâtral (un peu trop ici) de l'immense Charles Laughton qui campe un Maigret beaucoup trop extraverti, irascible et bougonnant. Gabin sera pour moi le vrai Maigret au cinéma.

Les meilleurs romans de Simenon sont certainement ceux qui sont situées en province où l'écrivain tire la quintessence de son style bucolique et statique.

Et l'on retrouve aussi avec plaisir un autre monstre sacré du cinéma hollywoodien, l'espiègle Franchot Tone (le facétieux soldat des Trois lanciers du Bengale et ayant tourné à maintes reprises avec son acolyte Charles Laughton).


Répondre

De droudrou, le 14 juillet 2008 à 10:57

A vous lire, Sophie75, vous me déclanchez une curiosité certaine ! C'est vrai : Burgess Meredith, Franchot Tone et Charles Laughton… une équipe que l'on retrouve réunie dans divers génériques de réalisations d'Otto Preminger…


Répondre

De Sophie75, le 14 juillet 2008 à 11:03
Note du film : 3/6

Attention un somptueux casting ne fait pas toujours un bon film. Et Meredith n'est pas Preminger.

Mais si vous aimez le jeu emporté, alambiqué et infatué de Laughton alors n'hésitez pas à vous procurer "cet Homme-là".


Répondre

De Sophie75, le 14 juillet 2008 à 11:12
Note du film : 3/6

Pour répondre au premier interlocuteur, il n'existe pas à ma connaissance de DVD de ce film. En revanche, cette version de Maigret a vu le jour en VHS.


Répondre

De Arca1943, le 14 juillet 2008 à 14:20

«  Et que dire de son interprétation d'un sénateur dans Tempête à Washington ? Ce costume blanc mal repassé qui ne fait pas très sérieux… »

Mais non, mais non, ce costume allait très bien au détestable sénateur, dans le rôle duquel Charles Laughton n'était pas sobre, certes, mais absolument formidable ! Ce fut du reste son dernier rôle.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter