Forum - Décès de C. Charisse - Cyd danse avec les anges
AccueilDécès de C. Charisse
Forum : Décès de C. Charisse

Sujet : Cyd danse avec les anges


De urspoller, le 18 juin 2008 à 07:58

Eh Cyd, attention à tes petons si tu entames un tango avec St-Pierre, car on m'a dit que le zig dansait comme un fourneau de fonderie !

Merci de nous avoir fait aimer les pas de deux.


Répondre

De vincentp, le 18 juin 2008 à 10:30

Cyd fut l'actrice emblématique du musical… Ses jambes fuselées et interminables (mises en évidence dans la séquence anthologique du bar de Chantons sous la pluie), mais également un talent de comédienne hors-pair. Et une présence à l'écran incroyable, telle une panthère rodant dans la jungle. Que dire de plus sinon que cette disparition nous émeut tous… Restent des oeuvres à voir et à revoir.


Répondre

De PM Jarriq, le 18 juin 2008 à 11:09

Etant totalement hermétique au film musical, j'avoue ne connaître Cyd Charisse qu'à travers quelques rares films comme Quinze jours ailleurs (à éditer !) où elle jouait l'ex-femme de Kirk Douglas, et Traquenard où elle est effectivement assez sublime.


Répondre

De Sophie75, le 18 juin 2008 à 12:54

L'éternelle Cyd Charisse, célèbre pour ses rôles dans des comédies musicales hollywoodiennes, s'en est allé rejoindre le bondissant Gene Kelly et l'élégant Fred Astaire au paradis des danseurs. Cyd ne fera plus tourner son canotier au bout de son pied.

Dire que quelques jours plus tôt, je laissais quelques mots sur Tous en scène, un des sommets de sa filmographie !

Comment ne pas être jalouse de ses jambes légendaires ? Je ferai bien assurer aussi mes graciles gambettes mais je crains que l'assureur ne me rit au nez !


Répondre

De Impétueux, le 18 juin 2008 à 17:21

Je crois qu'elle n'a jamais été aussi belle que dans Brigadoon

Et puis, écrivant cela, je me dis que c'est idiot : qu'elle était belle tout le temps…


Répondre

De droudrou, le 18 juin 2008 à 18:57

Bon ! Brigadoon et bien d'autres ! Mais c'est vrai aussi que dans Brigadoon, il y a un climat très particulier… Elle était très belle ! Ne pas oublier beaucoup de ses films qu'il est difficile de départager quand, par exemple, s'il est un instant magique dans Chantons sous la pluie où elle danse en studio avec Gene Kelly tandis qu'un ventilateur semblerait apporter une rare profondeur à scène parce qu'imprimant toutes sortes de mouvement à un immense voile… Quel moment et quels moments !…


Répondre

De PHIL LUC, le 18 juin 2008 à 22:57

Elle était pas merveilleuse, la Cyd, dans Silk stockings (la Belle de Moscou ) ? Ce magistral ballet solo où elle quitte ses austères vêtements d'agent soviétique pour passer un déshabillé parisien des plus voluptueux et paré duquel elle eût laissé derrière Gene Tierney, Rita Hayworth et Grâce Kelly…

J'ai toujours trouvé qu'elle formait un couple dansant plus homogène avec Gene Kelly qu'avec le noble Astaire quoique leur pas de deux à ces deux – ci, " Dancin' in the dark " dans "the Band wagon", soit au dessus de tous les sommets de la grâce… Aujourd'hui nous avons Myie Frie bien sûr, ce sont toujours les meilleurs qui s'en vont.

Je la retiens tout particulièrement, la belle Cyd, dans It's always fair weather (Beau fixe sur New-York) où elle retrouve Gene Kelly et qui sonnait, quoiqu'il fût splendide, le glas d'un genre… En effet les deux compères et quoique leurs rôles s'y prêtassent, n'ont pas le moindre pas de deux ensemble…

Merci à France 3 pour son hommage prompt mais Chantons sous la pluie où la Belle du Texas n'a qu'une apparition certes langoureuse était-il le meilleur choix ? Pourquoi pas Brigadoon ou, encore une fois, Silk stockings ?

Dors bien, Princesse… mais tu vas retrouver du monde là où tu vas parce qu'ici-bas, ça dépeuple sec ces temps-ci.

 

Répondre

De vincentp, le 18 juin 2008 à 23:10

Chantons sous la pluie : certes qu'une apparition (finale). Mais de mon point de vue, la plus parfaite. Bravo alors à la programmation de France3 pour sa réactivité.


Répondre

De DelaNuit, le 19 juin 2008 à 00:28

Ma scène préférée avec Cyd Charisse, c'est le "Girl Hunt Ballet", numéro musical final de Tous en scène en hommage aux films noirs. Elle y interprétait le double rôle de la femme fatale brune aux déhanchés prodigieux, et de la bonde mystérieuse… avec ces répliques de Fred Astaire en détective désabusé : "Elle était mauvaise, on ne pouvait pas lui faire confiance… Mais elle était mon type de femme !"

Je me souviens d'elle dans un ballet païen avec Ricardo Montalban dans une île du Pacifique pour Dans une île avec vous / In an island with you… (avec aussi Esther Wiliams)

Elle nous offre de magnifiques envolées de jupon dans les bras de Gene Kelly au milieu des bruyères dans Brigadoon

…et prend dignement la suite de Greta Garbo dans le remake musical de Ninotchka, La belle de Moscou, prenant les capitalistes décadents de haut, soutenant à Fred Astaire que l'amour et le désir ne sont qu'une "réaction chimique, prouvée par le savant soviétique Kamichev, qui a observé le comportement de 25 tortues pendant trois mois", puis craquant pour des dessous de soie (Silk stockings étant le titre original) dans un ballet mémorable, avant de piquer une colère en découvrant que "l'ode au tracteur" d'un compositeur russe a été transformé en ballet pour une Joséphine affriolante dans un remake hollywoodien de Guerre et paix tourné dans le Paris décadent. Mais une fois de retour en Union Soviétique, enseignant à ses voisins comment danser du jazz sur l'air de "We got a red blues"

J'ai lu quelque part qu'à cette époque, chaque jambe de la belle était assurée un million de dollars !

Pour info, les amoureux de Cyd s'interrogeant sur la suite de sa carrière après la période des "musicals" pourront la retrouver avec stupeur en reine cruelle de l'Atlantide engloutie, avec perruque à paillettes et tunique courte (tout de même !) dans le kitschissime film d'aventures des 70s : Les sept cités d'Atlantis… Mais il est sans doute difficile de mettre la main dessus !

Je finirai cet hommage à Cyd Charisse par les dernières phrase de la chanson de générique de Traquenard / Party Girl :

"Party Girl, Party Girl, under your mascara, everyone knows that you're hidding a tear or two… But if everyone knows the party is over, everyone knows it's true, Party girl, Party Girl, everyone knows but you…"


Répondre

De Arca1943, le 19 juin 2008 à 01:00

Comme Jarriq, je suis presque complètement allergique à la comédie musicale (même si j'adore Singing in the Rain et les films de Bob Fosse). Ma contribution sera donc des plus douteuses : Cyd Charisse aux côtés de Eleonora Rossi Drago et Juliette Mayniel dans Il segreto del vestito rosso – un giallo de 1965 plutôt ordinaire, mais que de beauté à l'écran !


Répondre

De PHIL LUC, le 19 juin 2008 à 09:29

Eh bien, merci pour toutes ces infos… c'est vrai que la Cyd, on l'aura tous aimée sans l'avoir beaucoup vue… Trois, quatre films, quelques apparitions ( en prima ballerina dans " Ziegfeld Follies " ), parfois décalées comme dans " Party girl "… Mais elle avait ce qu'il faut pour marquer immédiatement le souvenir. Peu d'actrices auront su donner à la toile Américaine une femme aussi superbe et pourtant simple. Cyd, c'était l'anti – greluche, le négatif d'une godiche, le contraire de la gourde – objet soumise à la loi machiste du bel héros. Saviez – vous qu'elle était marié au baryton Tony Martin. Comme quoi, il n'y a pas que les ténors qui s'amusent.

Bien à vous tous

philippe_lucas43@yahoo.fr


Répondre

De Isa., le 19 juin 2008 à 19:30

Au cours de danse, pour lui rendre hommage ç'a été chorégraphie sur chorégraphie !Il faut dire qu'on est loin de la valoir. Je pense que ses jambes devaient être assurées bigrement cher !Cyd Charisse, je ne connaissais pas trop, mais à la longue, j'ai assez apprécié. Je pense qu'une pluie d'étoiles filantes va tomber du ciel quand elle touchera les nuages de ses frêles gambettes.


Répondre

De vincentp, le 20 juin 2008 à 15:07

Cyd Charisse aurait du venir à Paris l'année dernière pour une projection en salle de La belle de Moscou, en sa présence, mais ceci avait été annulé à la dernière minute… Dommage !


Répondre

De Impétueux, le 20 juin 2008 à 15:11

Oh non, Vincentp, ne regrettez pas ça ! La lumineuse Cyd Charisse était devenue, au fil des ans, des liftings et de l'abus du botox une sorte de vieille image bouffie, tellement désolante !

C'est précisément sur un des suppléments de La belle de Moscou que j'avais remarqué cette déchéance pitoyable…

Belles dames qui ont été si éclatantes, si vous ne pouvez supporter de voir votre visage se rider, comme le fait si intelligemment Danielle Darrieux, par pitié pour nos souvenirs, par orgueil de ce que vous avez été, faites comme Greta Garbo : cachez vous !


Répondre

De Rainbow., le 20 juin 2008 à 15:26

Impétueux, vous me semblez bien dûr face à la vieillesse dont nous faisons pourtant tous les frais !Je n'aurais pas crû que vous soyez si strict, car le physique n'a malheureusement pas l'éternel monopole de la beauté.


Répondre

De Impétueux, le 20 juin 2008 à 15:44

Votre sottise est de plus en plus insupportable ; sachez lire, nom de Dieu !

L'entrée paisible dans le grand âge d'une Danielle Darrieux (ou d'une Micheline Presle) me semblent précisément hautement plus sereines que cette espèce de combat désespéré et désespérant contre les rides et la décrépitude que paraissent vouloir mener tant de stars qui veulent nier l'inéluctabilité de la vieillesse.

Et cessez de pleurnicher sur vous et les autres. C'est exaspérant.


Répondre

De Rainbow., le 20 juin 2008 à 15:49

D'accord, Impétueux, autant pour moi .J'avais mal interprété votre texte .Excusez-moi. Pour ce qui est de mes pleurnicheries, elles sont un peu ma signature, car comme vous le voyez, moi au-moins, généralement, je donne tout de suite mon nouveau pseudo.


Répondre

De vincentp, le 20 juin 2008 à 16:13

Que faut-il faire face au poids des ans ? Bien malin celui qui aurait la solution miracle. A ce sujet, avez-vous vu un des récents et étonnants documentaires concernant la mort de Cloclo. Sa fiancée nordique de 17 ans -canon de beauté- y était montrée aujourd'hui impotente (sur fauteil roulant) et non reconnaissable. Le commentateur indiquait sobrement "les années ont passé…"


Répondre

De droudrou, le 20 juin 2008 à 16:21

Quand je pense que je me suis donné encore 66 années de rab ! Je n'ose même plus y penser !… "2074, DVD Toile l'Odyssée du cinéma en folie !" Impétueux dans un rare état de décrépitude, Vincentp totalement chenu, Arca qui se sera lancé sur le cinéma Australien, Rainbow-warrior qui nous rédigera de superbe textes sur les derniers films qu'il aura vus, Jipi sur son fauteuil roulant… Bref ! AlHolg parcourant les longs couloirs où est rangée la documentation pour nous préparer un nouveau commentaire sur un DVD en ultranumérique et RdT nous rédigeant une chronique sur le dernier James Bond… mis en scène par Jean-Luc G.


Répondre

De vincentp, le 20 juin 2008 à 16:45

Droudrou, je vous réponds et m'excuse auprès des autres pour ce point particulier : sportif, ne buvant pas, ne fumant pas, les ans n'ont pas de prise sur moi. D'ailleurs, je me fais régulièrement accoster par des collégiennes. C'est dire. Ceux qui vieillissent mal sont des tchouffions, les sédentaires et les fumeurs (ou des classes laborieuses, qui hélas laissent leur santé au travail).


Répondre

De droudrou, le 20 juin 2008 à 17:26

Vincent ! L'autre jour, à la sortie de l'école (ça pourrait être aussi l'entrée… c'est la même porte !) il y avait un mec engoncé dans un immense trench coat et qui… enfin… et qui… ! Je me suis posé la question de savoir si ce n'était toi… La description que tu donnes me paraissant suffisante pour effectuer un rapprochement…

Après cette rigolade, pensons que nous sommes supposés porter le deuil de Cyd Charisse ! Et c'est vrai aussi que sur les suppléments que nous trouvons avec nos DVD, nous avons droit parfois (et bien souvent) à des interviews d'acteur que nous nous disons : "J'l'avais même pas r'connu !…"


Répondre

De vincentp, le 20 juin 2008 à 17:44

Il est vrai que l'on a du mal à reconnaître certains acteurs, qui ressurgissent des années après leur heure de gloire. Ex : Don Ameche et Hume Cronyn dans Cocoon. Et il y a aussi Dan Aykroyd qui s'est transformé en bibendum Michelin ! Sinon, Droudrou, tu vas sur facebook, tu tapes mon nom que tu connais, et tu trouves ma bobine. Tu comprendras !


Répondre

De droudrou, le 20 juin 2008 à 18:05

Tu… tu… tu crois ? Vraiment ? Je… heu… je… je peux ? Aïe ! Aïe ! Aïe ! J'y vas ! Il faut vivre dangereusement !


Répondre

De vincentp, le 20 juin 2008 à 18:09

Porter le deuil de Cyd Charisse ? Saint Pierre, ses acolytes, et Cyd Charisse qui vient de rejoindre la petite troupe, sont certainement connectés à internet, et doivent lire ce forum. Faisons donc comme si de rien n'était.


Répondre

De droudrou, le 20 juin 2008 à 18:12

Pour évoquer les jambes de Cyd Charisse, il me semble bien que celles de Angie Dickinson ont été assurées de la même façon…


Répondre

De Isa., le 20 juin 2008 à 19:06

Mesdemoiselles, vous n'êtes pas à la hauteur !Voilà ce que la prof de danse nous a encore répété en vue des éliminatoires. J'ai l'impression que cette actrice était vraiment une idole !Ce qui est sûr, c'est que sa mort juste avant les vacances nous donne du fil à retordre !Il me semble que l'on est prises pour des bêtes de compétition.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0048 s. - 4 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter