Forum - Les Innocents aux mains sales - Chabrol
Accueil
Forum : Les Innocents aux mains sales

Sujet : Chabrol


De Jicop, le 22 février 2003 à 12:03

Voilà un exemple-type de la coproduction absurde : scénario nul, acteurs multinationaux, décors typiques pour les ventes à l'étranger et vedette féminine à poils. C'est un des pires Chabrol (c'est dire…) et Rod Steiger se confirme comme le plus effroyable acteur U.S. de l'Histoire. On a presque envie de le revoir, par perversion.


Répondre

De Gaulhenrix, le 4 avril 2003 à 00:14

Entièrement d'accord. Chabrol a manqué de nombreux films et celui-ci, indigent, en est un. Allons revoir plutôt "Le Boucher", "La Femme infidèle" (superbe Stéphane Audran) ou, surtout, "Que la bête meure".


Répondre
VOTE
De poupina, le 5 août 2005 à 15:47
Note du film : 6/6

Ce dvd existe en zone 1, je rêve qu'il sorte en zone 2. J'adore ROMY.

Poupina


Répondre

De Arca1943, le 5 août 2005 à 16:12

C'est aussi un des Chabrol les plus faibles de la période avec Les Magiciens… Je veux bien croire qu'il y a Romy Schneider dedans mais dans Les Magiciens il y a Stefania Sandrelli et je n'ai pourtant pas envie de le revoir.


Répondre

De Freddie D., le 5 août 2005 à 19:01

A bien y réfléchir, la seule bonne période de Chabrol, c'est celle où il tournait avec Michel Bouquet et Maurice Ronet. Et Que la bête meure, bien sûr, son chef-d'oeuvre. Le reste, franchement…


Répondre

De Impétueux, le 5 août 2005 à 19:45

Bien d'accord ! J'ajouterai Le boucher !


Répondre

De Arca1943, le 5 août 2005 à 19:52

Ah, mais moi j'ajouterais aussi, parmi ses grands films, Violette Nozière (1977), Une Affaire de femmes (1988)… et pendant la période concernée, le film que je tiens pour son plus grand : Juste avant la nuit (1971).


Répondre

De Freddie D., le 5 août 2005 à 20:39

Je crois que là, c'est affaire de goût. Surtout pour ce qui concerne le jeu et la personnalité de Isabelle Huppert, que certains (moi, je l'avoue…) peuvent trouver glaçante et monocorde. Mais bon, les goûts et les couleurs… Et c'est vrai : Le boucher aussi, est réussi. Et pour moi, son summum tient dans une séquence : le face à face Ronet-Bouquet dans La femme infidèle.


Répondre

De Pianiste, le 1er février 2014 à 11:03

Les innocents aux mains sales est un film assez peu diffusé à la télévision. Il rappelle l'ambiance de La piscine. D'ailleurs, on y retrouve Romy Schneider qui a encore une fois l'occasion de s'adonner aux plaisirs de la luxure dans une splendide villa. Jean Rochefort est comme toujours excellent dans son rôle d'avocat. Le film est un concentré de suspense du début à la fin.


Répondre

De Dojuvi, le 3 février 2014 à 11:26

553 910 entrées en France (en mars 1975) sources "ciné-passions, éd. Dixit"


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0047 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter