Forum - Le Fleuve - L'Inde somptueuse
Accueil
Forum : Le Fleuve

Sujet : L'Inde somptueuse


De coyote, le 24 février 2004 à 16:35
Note du film : 6/6

Film somptueux de Jean Renoir à éditer absolument.


Répondre

De Moonfleet, le 25 février 2004 à 09:15
Note du film : 6/6

A éditer absolument : une merveille de poésie et d'humanité


Répondre

De Impétueux, le 7 août 2006 à 20:22
Note du film : 2/6

Eh bien, chers amis, je suis bien trop souvent d'accord avec vos points de vue, avis et préférences, j'ai trop d'admiration, par ailleurs, pour l'immense Jean Renoir pour n'être pas décontenancé au moment d'écrire que je me suis profondément emmerdé, hier soir, en regardant pour la première fois de ma vie, ce Fleuve dont j'espérais qu'il me donnerait des bonheurs identiques à ceux des autres films du même réalisateur.

Je me suis dit, après visionnage, que le décryptage du film, par Jean Collet, me ferait sentir des beautés et subtilités non perçues : pas le moins du monde : c'est une longue célébration hagiographique : on est prié d'admirer !

Or – à mes yeux, en tout cas – l'histoire est d'une niaiserie comparable à celle de tous les romans melliflus dont les Anglo-Saxons se sont fait des spécialités, depuis les sœurs Brontë à Barbara Cartland (à la talentueuse exception près de Jane Austen) et les gamineries crispantes ont bien peu de rapport avec les émois d'adolescence réels ; d'ailleurs, les trois héroïnes sont extrêmement moches, à des degrés divers, et on ne voit pas comment elles pourraient séduire qui que ce soit ; quant aux hommes, ils n'ont aucune épaisseur, aucun charme, aucune capacité de fascination (le capitaine John Thomas E. Breen fait la gueule – ce qui peut se comprendre, du fait de sa jambe coupée – mais est en plus grognon et ennuyeux).

Mais l'Inde ! Mais la photo ! Mais les splendeurs exotiques ! me dira-t-on ? Bien franchement, quelques années après, Connaissance du monde était plutôt mieux…

En fait – je vais donner des verges pour me faire battre ! – je crois que ce film m'ennuie pour deux raisons : 1 – d'une façon générale, l'Asie m'indiffère et je n'en comprends ni les beautés ni l'esprit

2 – d'une façon particulière, les films centrés autour des états d'âme féminins m'exaspèrent (je m'étais endormi à Out of Africa alors que j'ai un goût très prononcé pour l'Afrique).

Maintenant, je suis prêt à subir les insultes – ou les gros yeux – de vous tous, chers camarades !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.012 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter