Forum - Décès de J. Dassin - Avis
AccueilDécès de J. Dassin
Forum : Décès de J. Dassin

Sujet : Avis


De droudrou, le 1er avril 2008 à 07:43

On l'oubliait… Hélas !

Ouaip ! J'ai été surpris de savoir qu'il vivait encore (sans jeu de mot) – pour moi, on ne parlait plus de lui – donc, il était disparu – les quelques films qu'il a réalisés possèdent des séquences d'anthologie – même un film dénigré comme Topkapi avec Melina – et même si leurs oeuvres étaient différentes, j'associais toujours Dassin et Kazan – des gens très sérieux dans leurs réalisations -


Répondre

De urspoller, le 1er avril 2008 à 07:43

Le maître du film noir s'en est allé rejoindre son fils Joe Dassin et sa femme Melina Mercouri. Avec le décès de Richard Widmark, le cinéma perd en quelques jours deux de ses figures de proue.


Répondre

De urspoller, le 1er avril 2008 à 08:09

Ah ça, comment oublier le chantre du film noir ! Jules Dassin est le réalisateur préféré de ma maman, alors je peux vous dire qu'il pleut dans mon coeur depuis que j'ai appris le décès de ce cinéaste dont les métrages ont bercé nombre de mes soirées.


Répondre

De pamina, le 1er avril 2008 à 08:32

Triste nouvelle effectivement… Est-il permis d'espérer revoir un jour en DVD la très belle "PHAEDRA" (1961) interprétée magistralement par Mélina Mercouri ?…


Répondre

De Michel Perrin, le 1er avril 2008 à 11:34

Et bien moi aussi,je le croyais mort comme son fils qui avait tant de talent.


Répondre

De urspoller, le 1er avril 2008 à 12:08

Michel Perrin, je suis rarement en accord avec vos dires, mais là je partage votre avis quant au talent du regretté Joe Dassin.


Répondre

De silverfox, le 1er avril 2008 à 12:32

Et le merveilleux Topkapi avec sa belle brochette de stars. So long guy !


Répondre

De droudrou, le 2 avril 2008 à 00:02

Urspoller, tu ne seras pas le seul !


Répondre

De urspoller, le 6 avril 2008 à 12:50

Je me rappelle aussi la présence de Joe Dassin dans Topkapi sous les ordres de son père avec sa belle-mère en tête d'affiche.


Répondre

De Michel Perrin, le 6 avril 2008 à 18:28

Je sais que je l'ai déjà dit l'autre jour,mais moi aussi je croyais qu'il était mort comme son fils Joe qui avait tant de talent par rapport aux chanteurs sans talent que l'on découvre tous les jours par le biais d'une télé-réalité bien pauvre.En fait,Joe Dassin était l'un des plus grands de son époque.Il partageait la vedette avec Mike Briant,Claude François,Adamo,Johnny et dautres qui avaient un réel talent.De nos jours,on a l'impression qu'il suffit d'arriver à faire partie d'un casting débile pour réussir.Pour en revenir à son père,j'avoue ne pas bien le connaître,alors j'éviterai tout commentaire.


Répondre

De urspoller, le 6 avril 2008 à 19:55

Le site n'est pas vraiment le bon réceptacle de nos éloges et de nos dithyrambes envers le regretté Joe Dassin puisque ici la logique voudrait que l'on parlât cinéma. Mais, que celui qui n'a jamais péché…
Je dois concéder posséder très peu de CD et avoir peu le loisir d'écouter autant de musique que je le voudrais. Or, je suis l'heureux propriétaire de l'anthologie Joe Dassin regroupant la totalité de ses titres. A le voir, et ce malgré des contributions parfois sérieuses voire lyriques tapotées nonchalamment par le truchement de ses pattes velues, qui pourrait accroire qu'un ours volontiers soupe-au-lait daigne de temps à autre pousser la chansonnette etnotamment esquinter nombre de morceaux chantés par Joe Dassin. Il ne faut pas le répéter mais ma cousine solognote aime à m'affubler du sobriquet : « juke-box sur pattes »…
Cette passion – eh oui un ours peut être passionné ! – pour Joe Dassin est difficilement explicable puisque lors de son décès je devais avoir l'âge fort respectable de … 3 ans ! En fait, ce diplômé en ethnologie savait, par le biais de chansons certes simples mais toujours chaleureuses, mettre de la joie dans le cœur de celui qui prêtait attention à ces airs charmants et bourrés d'énergie.
Salut et n'oubliez pas d'aller siffler sur la colline.


Répondre

De Michel Perrin, le 6 avril 2008 à 20:35

En effet,vous avez raison d'être fan de ce chanteure.Il est bien dommage qu'il n'existe pas un site comparable pour la musique car je suis moi aussi un vrai juke-box vivant!


Répondre

De urspoller, le 6 avril 2008 à 20:43

Oh vous savez, les chansons de Joe Dassin ne se décortiquent pas, ne s'analysent pas, donc je ne vois pas vraiment l'utilité d'un site dédié à la critique de son oeuvre. Il suffit juste de l'écouter pour être simplement ravigoter. L'important est le ressentir. Les artistes peuvent indubitablement donner des émotions à autrui et c'est de loin de plus important. J'irai même plus loin ; il faudrait qu'un CD de Joe Dassin soit remboursé par la sécu car quel meilleur médicament contre le vague à l'âme qu'un des nombreux titres joyeux et sans prétention de ce chanteur trop tôt disparu ??


Répondre

De fernand, le 6 avril 2008 à 23:52

Cher Urspoller , dont j'apprécie fort les critiques ciné _c'est après vos critiques pleines de louanges que j'ai vu mon premier Hitchcock , mais oui !- il m'est quelque peu désagréable de lire que Joe Dassin ne mérite pas un site…

Je sors de ma réserve, en attendant des jours meilleurs , pour vous dire que vous avez raison : Les chansons de Joe Dassin ne sont pas des crevettes et ne se décortiquent pas….Mais de là à dire que ses chansons ne valent pas un … temple , non ! La preuve :

UN PEU DE PARADIS..

Tu ne portes plus ta robe clairs des jours d'été Et tu as perdu le goût de plaire et de chanter Ce n'est pas pour une larme que tu as versée Qu'il faut changer ta vie, oublier de rêver Qu'il faut changer ta vie, oublier de rêver Et les soleils couchants et les étoiles de la nuit Et les chansons du vent et les chemins de l'infini T'attendent au fond de toi, sont tes richesses, tes amis On a tous en nous un peu de paradis

Viens, fais-toi jolie, oublie ce soir qu'il n'est pas là Viens, on va sortir en amoureux comme autrefois Donne-moi un peu de ton chagrin à partager Rien n'a changé ma vie, je n'ai pas oublié Rien n'a changé ma vie, je ne peux pas t'oublier Et les oiseaux tout blancs et les montagnes sous le ciel L'eau vive des torrents, les plages d'or sous le soleil M'ont tant parlé de toi, m'ont dit que rien n'était fini On a tous en nous un peu de paradis

Et les soleils couchants et les étoiles de la nuit Et les chansons du vent et les chemins de l'infini T'attendent au fond de toi, sont tes richesses, tes amis On a tous en nous un peu de paradis…

Un temple , cher Urspoller , un temple….


Répondre

De urspoller, le 7 avril 2008 à 13:01

Mon cher ami poète alias Fernand, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit… J'évoquais seulement l'inutilité d'un site dédié à la critique des mélopées de Joe Dassin. Mais, en aucune manière, je n'ai envie de voir néantiser cette œuvre rafraîchissante. Il ne se passe pas un mois sans que mes oreilles n'ouïssent un disque parsemé de mélodies suaves, simples et romantiques fredonnées par le fils du regretté Jules Dassin. Il appert que tous les moyens pour faire connaître cet artiste ou pour promouvoir ses chansons doivent être envisagés. D'ailleurs, je vous prêterai volontiers la main pour jeter les fondations de votre dit-temple à la gloire de notre Joe national voire pour ériger un Taj Mahal à sa mémoire…

Par contre, le rouge me monte aux joues lorsque vous – allez soyons fous et abandonnons le voussoiement – donc tu évoques le rôle mineur que ton serviteur ait pu jouer dans le choix de visionner tantôt un métrage de sir Alfred. Au moins, mes billevesées auront permis de faire découvrir un cinéaste insurpassable.

Allez, ami poète, à bientôt de te lire. Sébastien


Répondre

De urspoller, le 7 avril 2008 à 19:25

Le rapport avec Jules Dassin et le cinéma ne saute pas vraiment aux yeux, mais comme je digresse aussi régulièrement, je ne vois donc aucune objection à répondre à votre question (bien qu'elle soit un peu indiscrète). Mais, je doute que mes goûts musicaux intéressent grand monde tellement ils sont communs. En fait, j'ai découvert tardivement, à l'université par le biais d'une camarade, Joe Dassin. Et finalement, j'ai découvert au fur et mesure son oeuvre bien plus riche qu'on ne le croit. Bref, si n'en restait qu'un ce serait celui-là…
Ensuite, comme tout bon héraultais (NDLR: du département de l'Hérault), j'ai grandi avec les mélopées de mon voisin Sétois Georges Brassens, dont j'aime l'irrévérence, et les chansons humoristiques de mon voisin Piscénois (de Pézénas) Boby Lapointe qui partage avec votre serviteur l'amour des mots. Comme quoi, la localisation géographique influe grandement sur les goûts! Sinon, je ne déteste pas Balavoine, Barbara, Reggiani, Cash, les Beattles, Demis Roussos ou encore Brel. J'en oublie certainement. J'aime un peu tous les genres (sauf le rap) et aussi toutes les époques, il suffit qu'une bonne mélodie accompagne un texte intelligent et alors là, je dois dire que je suis bon public.
Vous voyez que lorsque vous cessez d'inonder le site de vos jérémiades et êtes mesuré dans vos propos, des contributeurs daignent enfin vous répondre. Car, sauf votre respect, parfois vous auriez mérité quelques bons coups de pieds au c… Mais, tout le monde a le droit à l'erreur !


Répondre

De Impétueux, le 10 avril 2008 à 18:07

Je me permets de signaler à Silverfox que l'effectivement excellent Topkapi, outrancier et délicieux, n'est pas difficile à trouver en DVD..


Répondre

De FMMP, le 10 avril 2008 à 18:29

Impétueux,je suis content de votre retour;Pendant votre abscence,il s'est passé dzes choses bien désagréables sur le site.J'ai fait le frais plusieurs fois de blagues salaces de la part de nouvelle,cela m'a aigri et je me suis disputé avec Frétyl qui me croit pourri comme certains.En fait,je reconnais et regrette m'être emporté hier soir.Il ne veut plus me parler,c'est bien normal.J'espère que vous,vous ne voudrez pas me rejeter car voyez-vous,j'ai beoin de parler de films sur ce site.C'est un grand plaisir que de rejoindre les internautes qui sont comme des amis virtuels.Malheureusement,certains mal intentionnés sont arrivés àme faire haïr et sortir de mes gonds.J'espère que vous répondrez à mon message car je sais que vous avez une grande notoriété.SVP,n'effacez pas ce message.Merci.


Répondre

De Impétueux, le 10 avril 2008 à 19:56

François Maréchal-Michel Perrin (ou Sosthène Leglandu, si ça vous chante) si vous cessiez de pleurnicher et de faire part à tous et à chacun de vos carences affectives, est-ce que vous ne croyez pas que ça se passerait mieux pour vous ?

Que votre femme ressemble, comme vous le prétendez, à Anouk Aimée ou à Jackie Sardou , n'est vraiment, mais alors vraiment pas un sujet de conversation…


Répondre

De silverfox, le 10 avril 2008 à 20:42

Pensez donc, impetueux, que ma dvdtheque a accueilli depuis une paire d'annees ce fameux Topkapi. Ce film est un veritable defile de trogne hors du commun : Hahn, Tamiroff, Schell (a rapprocher du kaleidoscope de personnages glauques de Charade de Donen)..


Répondre

De droudrou, le 11 avril 2008 à 17:47

Plaisir de ce film que ce défilé de trognes ! Et Peter Ustinov ?…


Répondre

De STAR, le 11 avril 2008 à 20:16

Et oui,honte à moi,je suis tellement fan de Joe Dassin que je croyais son père mort depuis longtemps!En fait,je pense que ce réalisateur avait quand-même moins de charisme que son fils.Pour moi,il était l'un des plus grands chanteurs de sa génération.A côté de lui,les chanteurs actuels font bien pâle figure.Enfin,je reconnais que certains anciens films sont si peu diffusés qu'il est assez difficile de les connaître.En effet,la télé nous repasse toujours les mêmes en zappant les autres!Quel dommage!


Répondre

De silverfox, le 12 avril 2008 à 18:16

Eh oui, si la television etait un support a la diffusion de la culture ça se saurait. Maintenant, hormis des acteurs français renommés, le petit ecran snobe sans etat d'ame les grandes stars americaines ou internationales (quid d'un hommage a Yvonne de Carlo, Deborah Kerr, Widmark…). Heureusement que le dVD permet de combler ces lacunes.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0054 s. - 4 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter