Forum - Reflets dans un œil d'or - Les origines d'une légende
Accueil
Forum : Reflets dans un œil d'or

Sujet : Les origines d'une légende


De Jor-El, le 17 février 2003 à 09:47

J'ai appris qu'il a été récemment fait un ré-étalonnage de Reflets dans un oeil d'or par les gens des Studios Action, tenant compte des désirs de John Huston (teinte dorée monochrome sur tout le film). J'imagine que c'est en vue d'une ré-édition. Il me tarde de revoir ce grand film glauque, bouleversant, où Brando pas trop clownesque, est idéalement utilisé et où Julie Harris et Robert Forster sont excellents. La sortie DVD est-elle annoncée ?


Répondre

De Jor-El, le 17 février 2003 à 13:35

En même temps, ce ré-étalonnage étant financé par la Warner, je serais surpris qu'ils aient engagé ces frais uniquement pour une ressortie dans quelques salles françaises. Ils doivent avoir des arrière-pensées… Du moins, espérons-le !


Répondre

De Moonfleet, le 24 juin 2003 à 11:24
Note du film : 6/6

En tout cas, pour moi il s'agit du chef d'oeuvre de Huston et ça ne m'étonnerait pas que le nouvel étalonnage ait été fait aussi en prévision d'un DVD.


Répondre

De Jarriq, le 24 juin 2003 à 11:47
Note du film : 5/6

Donnez-nous "Reflets dans un oeil d'or" ! Ne serait-ce que pour se souvenir pourquoi Marlon Brando fut considéré comme un immense acteur. Cela nous aidera à oublier "The Score" !


Répondre

De doriangray, le 23 août 2003 à 14:37

Moi aussi je suis subjugué depuis mon adolescence par ce film à l'ambiance intérieure. Eclairage de nos âmes, il est comme un compagnon car il revient dans mes pensées très souvent, me laissant une agréable sensation de familiarité avec une possible universalité des expériences émotionnelles. J'espère et je le guette, qu'il sortira très bientôt en version DVD, à bientôt !


Répondre

De doriangray, le 1er octobre 2003 à 21:22

aucune reponse

merveilleux! une atmosphere chaude et troublante magnétique et hypnotique, j'aime les couleurs les lumieres qui habitent l'image lui donnant la saveur d'une intimité sensuelle et intemporelle, on a le sentiment d'assister à un combat sourd de dieux ,chacuns représentant une étincelle de sensations personnelles et universelles. on y déplace des continents ceux que l'on découvre a la puberté, ces contrés psychologiques donnant un sens à nos émotions tourbillonnantes , reflets dans un oeil d'or, est le reflet, une couleur riche de sens qui témoigne de la complexité et de la profondeur de nos ames. une ambiance mysterieuse d'où s'éléve une musique étrange et révelatrice, une harmonie dont on se lasse pas, magique!


Répondre

De Jarriq, le 2 octobre 2003 à 09:56
Note du film : 5/6

Pour continuer dans le "trivia", précisons aussi que parmi les petits rôles de soldats du fort (tourné à Rome), on reconnaît Gordon Mitchell célèbre star de péplums et spaghetti westerns et Al Mulock, le tueur en cache-poussière qui fait craquer ses phalanges dans "Il était une fois dans l'Ouest"… J'avoue n'avoir jamais repéré Keitel, qui n'était que figurant sur ce tournage.

Et pour revenir au film, c'est effectivement très contrariant qu'il ne soit pas encore édité ! Entre Brando, Taylor, Huston, le sujet lui-même, il y aurait pourtant bien des angles pour en faire la promo.


Répondre

De Kurwenal, le 24 juin 2004 à 12:22
Note du film : 6/6

Je me joins au concert d'éloges, édition dvd attendue impatiemment


Répondre

De dorian, le 27 juin 2004 à 01:17
Note du film : 6/6

voilà je cherche désesperement "reflets dans un oeil d'or" en dvd, je trouve ce film extraordinaire , il est magique !!!! il en émane une atmosphere palpable et sensitive donnant l'effet de l'hyperéalité que l'on ressent dans un reve, je n'ai jamais rencontré un film comme celui là il est comme gravé dans ma chaire, la musique y est envoutant et hypnotique donnant acces a une intimité franche et sensuelle on se sent chez soit en compagnie de nos secretes tentations de nos secrets instincts,avec la conscience évidente de leur universalité, il y a partage car chacun est une partie de l'autre, un mécanisme dont l'équilibre hypocrite nous est tellement familier.


Répondre

De Cormega, le 13 juillet 2005 à 21:43
Note du film : 6/6

je viens de découvrir ce film au cinéma, quel choc. les divers avis lus sur cette page m'avaient encouragé à découvrir ce film et le moins que je puisse dire c'est que je ne suis pas déçu.

Tout d'abord pour ce fabuleux Technicolor. Je n'avais jamais vu auparavant un film aussi original à ce niveau. J'ai également beaucoup aimé la prestation du major (Brian Keith je crois).

Autre point fort du film: les regards. C'est un film où tout le monde regarde tout le monde et cela crée une atmosphère très pesante. Rarement je n'avais été englouti comme ça par un film. Peut-être par "la Vengeance Aux deux Visages" que j'ai découvert juste avant et qui m'a également littéralement subjugué. Dans tous les cas, je peux vous dire qu'enchaîner ces deux films ne vous laisse pas indemne.

Bref, "reflets dans un oeil d'or" mériterait plus que bien d'autres films, d'être édité sur un dvd zone2 et de bonne qualité évidement.


Répondre

De NicolasId, le 13 août 2005 à 19:19
Note du film : 6/6

Ce film est une pure merveille. Il y a suffisement de bonnes maisons d'édition de films en DVD pour le sortir en Zone 2 !

Je ne comprend pas qu'un chef-d'œuvre comme celui-là ne soit pas encore sorti en DVD (même pas en zone 1), quand on voit tous les films minables qui sortent en DVD à la FNAC et ailleurs (les films de Michael Youn, JC Van Damme, les productions Luc Besson…). Les éditions DVD sont destinés aux artistes comme John Huston pas aux entertainers médiocres et arrivistes comme Luc Besson !

Soulevons-nous contre la médiocrité ambiante du cinéma commercial !! Votez tous pour une réédition de "Reflets dans un Oeil d'Or" !


Répondre

De dumbledore, le 13 août 2005 à 23:46
Note du film : 5/6

Je ne peux qu'être évidemment d'accord pour les sorties de films comme celui ci ! Par contre, il ne faut pas forcément faire d'amalgame. L'édition et la distribution de films en dvd fait partie intégrante d'une économie de marché, inévitable. Combien de personne vont acheter le dernier dvd de Besson ou de M. Youn ? Combien pour ce J.Huston? Je crois que les films de M. Youn ont leur place dans le marché… Tout comme ceux d'Huston. Opposer les uns aux autres me semblent un peu lapidaire. Reste – comme vous le faites – de faire part de votre envie…


Répondre

De NicolasId, le 16 août 2005 à 23:05
Note du film : 6/6

Oui, vous avez raison, mon propos est tranchant, et je le revendique. Je souhaite me faire bien comprendre : il existe des artistes d'exception, des visionnaires géniaux comme Michael Cimino (ou dans les années 1960 John Cassavetes, dans les années 1970 Orson Welles) qui ne peuvent (ou ne pouvaient) exercer leur art comme ils l'entendent faute de moyens de production suffisants (Michael Cimino pour "La Condition Humaine" en ce moment).

A coté de cela, il y a des pseudo-artistes, des usurpateurs sans vergogne, tels Luc Besson, Michael Young ou J-C Vandame qui disposent de moyens financiers considérables qui pourraient servir aux artistes authentiques.

Je suis absolument écœuré de constater que la dernière production Luc Besson puisse par exemple contribuer à raccourcir la carrière en salle d'un Woody Allen ou d'un Wim Wenders parce que un Luc Besson fait plus d'entrée (et aura donc plus de salles). Cela devient très grave, et dangereux pour nos enfants qui n'ont plus un accès facile aux oeuvres d'art, mais qui sont abreuvés d'une culture commerciale sans âme véhiculée par la radio NRJ, les cinémas Gaumont, M6 et TF1 ou les magazines People…

Il faut donc que tous les gens qui passent des moments merveilleux à apprécier des œuvres d'art se mobilisent et fassent front (vraiment : aller dans la rue, aller protester devant TF1 et NRJ et devant les productions Besson, faire signer des pétitions, se rendre médiatique !…) pour que l'art grand public reprenne ses droits sur les grands moyens de communication et que tous les grands artistes aient les moyens de s'exprimer.

Je ne saurai jamais être assez fervent sur cette question !


Répondre

De benj-moonfleet, le 17 novembre 2005 à 02:57

pareillement que les précédents messages. Reflets dans un oeil d'or est un bijou inestimable.

Il faut impréativement qu'il sorte en dvd. Une qestion cependant. A qui est destinée cette pétition? Peut-elle avoir un impact suffisamment fort pour faire bouger les éditeurs? Cela dit, je tiens à dire que certains éditeurs en france font un boulot remarquable, à savoir carlotta ou wild side… A la fois dans les choix et dans la qualité même des dvd. Je ne serais donc pas surpris si ce film comme d'autre voit un jour sa place dans nos dvdthèques mais le plus tôt sera le meiux, non?


Répondre

De PM Jarriq, le 10 novembre 2006 à 19:48
Note du film : 6/6

Enfin ! Il est sorti en zone 1, dans un coffret Brando, comprenant quelques superflus (La formule, La petite maison de thé) et Jules César ou Les révoltés du Bounty. Seul souci, le film respecte le nouvel étalonnage de couleur(s) paraît-il voulu par Huston à l'époque, et force est de reconnaître que ça abîme pas mal le film et son ambiance. Oui d'accord, cela s'appelle Reflets dans un oeil d'or, mais de là à en faire un film entièrement jaune ??? L'idée devait être séduisante sur le papier, mais à voir, cela fatigue l'oeil, et n'est jamais réellement justifié. Ceci mis à part (mais j'attends d'autres réactions des admirateurs du film), le jeu de Brando a un peu vieilli, sa diction "de canard" est souvent incongrue, mais Keith, Taylor, Forster, Julie Harris sont tous remarquables, et Huston a recréé (en Italie !) une ambiance envoûtante du vieux Sud. Un chef-d'œuvre, qu'il va falloir ré-apprivoiser dans son nouveau costume jaune… Mais c'est tellement bon qu'il soit enfin édité !


Répondre

De droudrou, le 10 novembre 2006 à 20:52

Vu il y a très longtemps au cinéma de minuit de Brion, le revoir dès l'instant où le coffret sortira sera une bonne chose.

On peut aimer Brando ou ne pas l'aimer.


Répondre

De florianep, le 30 janvier 2008 à 17:49
Note du film : 6/6

C'est pour moi le film le plus abouti de John Huston, c'est un film qui m'a surpris par la forme délicate de sa réalisation, Brando est magistralement sobre dans son interprétation, et laisse parler l'écriture de la mise en scéne. Par contre contrairement à ce qui a été dit, j'ai trouvé la photo doré de l'image absolument splendide est ajoutant encore au climat torturé de l'oeuvre (rajouté par la WARNER, comme c'était le cas quand le film est sorti et qui été voulu par le cinéaste.)

J'attend déja depuis longtemps une édition en dvd (digne de ce nom)!


Répondre

De vincentp, le 30 janvier 2008 à 20:50
Note du film : 6/6

Ce film montre aussi les facultés d'adaptation de Huston aux tendances du moment. Il a fait de grands films dans les années 40, puis 50, 60 (comme reflets dans un oeil d'or), 70 et enfin les années 80. Peu de films en "demi-teinte" en fin de compte. Une carrière longue et féconde !


Répondre

De DelaNuit, le 31 janvier 2008 à 22:40
Note du film : 5/6

J'avais entendu dire il y a quelques années qu'un laboratoire français planchait sur la pellicule de ce film afin de lui restituer une couleur dorée aussi proche que possible de l'originale, qui a depuis été perdue. Je me disais alors qu'une fois le film restauré dans ses couleurs d'origine, nous aurions droit à une nouvelle sortie au cinéma et à un dvd… Depuis, rien.

Quelqu'un aurait-il des nouvelles ?

Sinon, ayant lu le roman de Carson Mac Cullers dont le film est tiré (disponible chez "Stock"), j'ai été impressionné par la fidélité du film au roman. Une scène a cependant été rajoutée par Huston, celle où Elizabeth Taylor cravache Marlon Brando devant tous ses invités. Elle est pourtant restée comme l'une des plus célèbre du film et trouve parfaitement sa place dans l'intrigue, permettant d'exprimer la violence des sentiments éprouvés par les personnages…

On raconte que Montgomery Clift, grand ami de La Taylor, que Huston avait dirigé dans Freud, passions secrêtes et Les désaxés / The Misfits, devait tenir le rôle de son mari officier à l'homosexualité refoulée, mais que l'attaque cardiaque qui mit fin à ses jours permit finalement à Brando d'interpéter le rôle.

A noter : on peut reconnaître des images de Marlon Brando en officier américain tirées de Reflet dans un oeil d'or parmi les papiers du dossier consulté par Martin Sheen sur le colonel Kurz dans Apocalypse now


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.035 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter