Forum - Les Louves - Boileau-Narcejac, maîtres du suspense
Accueil
Forum : Les Louves

Sujet : Boileau-Narcejac, maîtres du suspense

VOTE
De Arca1943, le 18 juillet 2004 à 16:43
Note du film : 4/6

Il m'est arrivé de suggérer la création de quelques fiches sur ce site. Ensuite, je viens faire un tour de temps en temps, histoire de les regarder pousser… Les Louves, c'est d'abord et avant tout un excellent suspense. Pas l'oeuvre du siècle, mais un divertissement de très bon niveau, un peu oublié, peut-être… Mais pas par tout le monde : 400 visites sur cette page depuis sa création, ce n'est pas mal. Alors, pourquoi pas un petit vote?

Arca1943


Répondre
VOTE
De Impétueux, le 22 janvier 2005 à 14:45
Note du film : 4/6

Allez, je marche au feeling et à la confiance ; et puis j'ai bien aimé le seul film de Luis Saslavsky que j'ai regardé, un très agréable Premier Mai ou le père et l'enfant (malheureusement massacré dans l'édition DVD de Ciné-club).

En plus, Boileau et Narcejac, en paquet cadeau François Périer, en pochette-surprise Micheline Presle, Madeleine Robinson et Jeanne Moreau, ça ne peut pas ne pas m'intéresser !


Répondre

De www bouquinerie com, le 15 février 2005 à 16:32

je suis très content de découvrir cette fiche sur ce film, étant tombé sur une dédicace des acteurs actrices et du metteur en scène pour la sortie au rex de ce film ! (à voir sur mon site bouqinerie com)


Répondre

De Arca1943, le 15 février 2005 à 17:24
Note du film : 4/6

Je serais curieux de revoir ce film dont la progression narrative m'avait, à l'époque, pris à la gorge.

Bien que leur œuvre soit hautement inégale (surtout vers la fin) Boileau-Narcejac (Pierre Boileau et Thomas Narcejac) sont de grands classiques du suspense. Ils ont vraiment innové – chose peu courante dans le genre. Leur plus grande invention fut d'écrire, comme ils disaient, "le roman de la victime". Du point de vue du suspense pur, leurs premiers romans sont des tours de force de l'angoisse. Ce n'est pas un hasard s'ils ont été portés à l'écran par les plus grands maîtres du genre : Alfred Hitchcock (Vertigo) et Henri-Georges Clouzot (Les Diaboliques).

Outre un quatuor d'acteurs de grande classe, ce qui fait la force des Louves, c'est vraiment son intrigue implacable. Un piège dans lequel le spectateur ou le lecteur vient s'enferrer en même temps que le soldat rescapé des camps de travail (François Périer), qui se retrouve au milieu d'un curieux triangle de dames : (Micheline Presle, Madeleine Robinson, Jeanne Moreau). Il faut ajouter que l'intrigue n'était possible que dans un contexte de guerre : cette histoire des "marraines de guerre", qui étaient autorisées à envoyer lettres et colis aux soldats prisonniers, est évidemment une situation peu banale, d'où une imagination quelque peu noire peut tirer d'inquiétants résultats.

Un détail cher à mon cœur : ne vous attendez surtout pas à ce qu'un deus ex machina vienne sauver la situation à la dernière seconde, tel un cheveu sur la soupe. Pas question, eh eh eh. Les meilleures intrigues de Boileau-Narcejac vont toujours au bout de leur logique. Au point, d'ailleurs, que les éditeurs britanniques des Visages de l'ombre – porté à l'écran en 1965 par David Eady sous le titre Faces in the Dark – demandèrent au tandem de changer son dernier chapitre, jugé… trop dur !

Mais dans Les Diaboliques, m'objectera-t-on, il y en avait un, deus ex machina : le détective joué par Charles Vanel.

Ah oui, c'est vrai. Mais rappelez-vous : il arrivait trop tard…


Répondre

De Arca1943, le 5 mai 2005 à 16:56
Note du film : 4/6

Et il y a un véritable phénomène Les Louves sur dvdtoile, puisque cette fiche approche les 2 300 visites ! On imagine aisément l'éditeur de DVD confronté à cet effarant raz-de-marée de spectateurs, pris à la gorge par cet engrenage inexorable… « Il n'y avait plus rien à tenter. J'étais leur chose. »


Répondre

De Impétueux, le 5 mai 2005 à 21:24
Note du film : 4/6

On lit en vous l'éternel optimiste du Nouveau Monde ! Comme si le désir, la revendication, l'exigence, voire le besoin avaient la moindre influence sur les éditeurs !!!

On ne peut qu'espérer, et c'est déjà bien !


Répondre

De Arca1943, le 20 octobre 2005 à 13:32
Note du film : 4/6

Optimiste tant que vous voudrez, mais auriez-vous le courage de dire en face à la horde 3 000 visiteurs qui sont maintenant passés sur la fiche des Louves que leur espoir est vain ? D'autant plus qu'ils sont maintenant 4 000 !


Répondre

De Arca1943, le 26 août 2008 à 00:20
Note du film : 4/6

La croissance des Louves se poursuit : 8 300 visiteurs se sont posés sur cette fiche ! À quand, mais à quand le coffret Boileau-Narcejac de nos rêves, avec Les Louves, Les Magiciennes, Maléfices, Meurtre en 45 tours et Maldonne ?


Répondre

De Arca1943, le 11 décembre 2008 à 02:39
Note du film : 4/6

Et maintenant, ils ont retrouvé l'affiche des Louves ! Mais comment font-ils ça ? Et certes je peux la contempler pendant plusieurs minutes, mais bon avoir le film serait quand même mieux. Je viens de relire ce roman de Boileau-Narcejac : c'est vraiment un vénéneux suspense. Comme Les Diaboliques et Sueurs froides, c'est encore un engrenage implacable – on ne se refait pas ! – mais ici moins construit sur les trompe-l'oeil déstabilisants – hein, quand on comprend dans Les Diaboliques ? – que sur le principe de l'étau qui se resserre, se resserre, se resserre…

Tout ça pour dire bien sûr que j'ai bien hâte de revoir ce film, animé par un sacré quatuor : François Périer est Gervais. Micheline Presle, Madeleine Robinson et Jeanne Moreau sont Les Louves.


Répondre

De Phil;, le 11 décembre 2008 à 06:44

Si vous voulez voir ce film, achetez la cassette R. CHATEAU , celle-ci est disponible.


Répondre

De Arca1943, le 14 juillet 2011 à 17:53
Note du film : 4/6

Disponible en VHS sur le site de la FNAC… à seulement 69.90 euros ! Même pas 70 euros, quelle aubaine pour un vieux film policier en noir et blanc sur VHS !


Répondre

De Arca1943, le 29 mai 2012 à 18:31
Note du film : 4/6

« La porte se referma. J'étais seul avec ces trois femmes qui tenaient ma destinée entre leurs mains et pouvaient, à chaque minute, me détruire. Maintenant, il n'y avait plus rien à tenter. J'étais leur chose. »

- Boileau-Narcejac, Les Louves

Brr ! Avec l'été chaud qui s'annonce, un bon frisson glacé le long de l'échine ne peut qu'être le bienvenu ! On veut Les Louves (Micheline Presle, Jeanne Moreau, Madeleine Robinson) sur DVD ! (Peut-être dans une édition modeste comme les Gaumont sur demande ?)


Répondre

De Arca1943, le 23 mars 2015 à 17:10
Note du film : 4/6

Mon cœur a raté un battement tandis que j'épluchais le site de la FNAC à la recherche d'obscurs trésors. L'espace d'une seconde, j'ai cru que ça y était enfin: Les Louves en DVD ! En fait, le DVD s'intitule bien Les Louves, seulement voilà : «Ce documentaire présente une nouvelle pratique sportive, la pratique féminine du rugby.» Ah ben vous m'en direz tant.


Répondre

De Arca1943, le 31 mars 2016 à 16:54
Note du film : 4/6

Ben ça alors qu'est-ce qu'ils attendent ?

C'est évident qu'il y a un authentique phénomène Les Louves sur DvdToile, puisque la fiche du film a reçu un total (astronomique comme c'est pas permis) de 18 448 visites (18 449 en comptant celle-ci, et 18 450 en comptant la vôtre, cher lecteur ou lectrice).

Et on n'aurait pas sur DVD cet excellent suspense au casting de choc ? Éditeurs, à vos machines à éditer !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.014 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter