Forum - Les Bonnes causes - L'avez-vous vu ?
Accueil
Forum : Les Bonnes causes

Sujet : L'avez-vous vu ?


De verdun, le 25 décembre 2007 à 19:19
Note du film : 4/6

Je suis étonné que vous Impétueux, amateur comme moi du cinéma dit de qualité, vous n\'ayiez pas encore émis quelque avis sur ce joli film de Christian-Jacque.

Si Les bonnes causes n\'égale pas La vérité de Clouzot ni Les assassins de l'ordre, il s\'agit d\'un excellent drame judiciaire.

Le film tarde un peu à décoller mais hormis ce défaut de rythme, la mise en image dans un scope-noir et blanc fait plaisir à voir. J\'en profite pour souligner ceci: dans les films anciens, les réalisateurs filmaient très souvent de loin, ils n\'hésitaient pas à mettre de nombreuses personnes dans le cadre, à cadrer de loin les acteurs, ce qui ne les empêchaient pas d\'être bons (au contraire !), à utiliser au mieux les décors. Aujourd\'hui le cinéma est prisonnier d\'une dictature du gros plan qui annihile toute mise en scène !!

Le scénario bien qu\'attendu est solide, notamment dans sa dernière partie. La fin est ouverte mais le spectateur reconstruira mentalement la suite des événements.

L\'interprétation remarquable est Le point fort du film. La belle Virna Lisi est d\'une beauté et d\'une vulnérabilité également admirables. Pierre Brasseur fait preuve d\'une solidité incomparable dans son rôle d\'avocat virtuose. Marina Vlady est superbe de machiavélisme. Quand à Bourvil, il est magnifique dans un rôle de juge d\'instruction qui fait penser au personnage de Brel dans Les assassins de l'ordre de Carné. Ce qui est normal vu que les 2 films s\'inspirent de l\'oeuvre du scénariste et écrivain Jean Laborde.

Voici donc un bon film, dans la fin de carrière pas toujours très heureuse de Christian-Jacque. Il est en dvd en plus, de même que \"Le repas des fauves\" avec Francis Blanche.


Répondre

De Impétueux, le 26 décembre 2007 à 12:47

Ami Verdun, qui me faites l\'honneur d\'être surpris que je n\'aie pas mis le moindre message sur ces Bonnes causes dont vous parlez éloquemment, sachez bien qu\'il aurait d\'abord fallu que je susse (terminons l\'année avec un fort seyant imparfait du subjonctif !) qu\'elles existaient en DVD pour que je pusse les regarder !

Mais voyez bien que sur l\'onglet adéquat, notre site favori n\'en fait pas mention, et adressons une prière commune à la suprême Rédaction pour que cet oubli soit réparé ! Et dites nous chez quel éditeur ( René Château ? Les films du collectionneur ?) ce film est édité… Il ne me souvient pas, en tout cas, de l\'avoir déjà vu dans les bacs…

Remarquez, ça m\'arrange assez : parce qu\'à l\'heure où je vous réponds… je n\'ai pas encore tout à fait fini la grande montagne de Twin Peaks… et que viennent de s\'ajouter à la quinzaine de films non encore visionnés que j\'ai dans ma DVDthèque… les huit galettes de \'\'L\'âge d\'or\'\' de Sacha Guitry

Et qu\'il faut bien que je me nourrisse et dorme, non ?

Mais je vous promets, si le Ciel me prête vie, de vous donner dès que possible mon opinion !


Répondre

De verdun, le 26 décembre 2007 à 14:11
Note du film : 4/6

C\'est L.C.J. qui dans sa série \"Les films du collecteur\" a eu la bonne idée de rééditer ce film, dans une copie perfectible mais correcte et qui respecte le format du film. Si la sortie de ce dvd s\'est faite dans la plus grande discrétion, vous le trouverez aussi bien sur le net que dans tel grand magasin culturel des Champs-Elysées.

L\'occasion de savourer une des plus belles performances de Bourvil, plus proche ici du cercle rouge que du mur de l'Atlantique.


Répondre

De Arca1943, le 26 décembre 2007 à 14:19

Et en plus, c\'est avec Virna Lisi, que je kiffe grave ! (On voit que moi, j\'cause pas l'subjonctif des beaux quartiers !)


Répondre

De Gilou40, le 7 décembre 2010 à 23:33
Note du film : 4/6

Verdun a tout dit ou presque. Excellent film qui réserve des surprises. Pas tant dans le scénario mais au niveau des acteurs. Je ne parle pas de l'immuable Brasseur, mais de Bourvil qui semble mal à l'aise en début de film. Pour devenir brillantissime par la suite. Même si, décidement, il n'a jamais été très à l'aise avec les femmes. Autant dans ses films "benêts" il tenait plus du couillon que du bellâtre, autant en prenant du métier et de l'âge, il n'était guère plus adroit et à l'aise. Regardez comme il fut impressionné par Morgan dans Fortunat. Ca ne s'est jamais arrangé… Une très bonne intrigue bien noire, même si traitée sur un ton un peu léger. Mais celà vient du fait que Pierre Brasseur virevolte avec tellement d'aisance et un tel abatage que l'on a du mal à plonger dans les diaboliques…Un noir et blanc de toute beauté et des minois féminins qui devraient vous faire fondre, Messieurs. Criminelles ou pas.

Il est également vrai que la mise en scène nous rappelle souvent, par les plans larges dont parle Verdun, la façon de faire de Duvivier et de Marie-octobre (pour la reconstitution, par exemple). On aimerait que la vraie coupable soit confondue à la fin, mais Christian-Jaque opte pour une sortie plus fine et plus…diabolique.

Je ne connaissais pas. Un excellent moment. Pas de regrets, et l'envie de le revoir très vite.

  

Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.016 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter