Forum - Apparitions - Always
Accueil
Forum : Apparitions

Sujet : Always


De bastien, le 27 janvier 2004 à 11:07
Note du film : 4/6

Depuis que sa carrière est sur la pente descendantante, Kevin Costner voit des libellules partouts… Il se voit quand même la chance de tenir à lui seule la vedette de cette production à 60 millions de dollars, preuve que les studios peuvent encore miser sur lui.

Donc avec les années, Kevin a pris du bide au sens propre comme au figuré. L'époque ou on le vannait sur la calvitie qu'il retouchait numériquement sur "Waterworld" est de même révolu: il assume. C'est donc ainsi qu'on le découvre sous les traits du médecin Joe Darrow, brisé par la perte de sa femme en mission humanitaire, noyée après la chute d'un car dans une rivière du Venezuela.

Pour surfer sur la vague du paranormal (l'affiche du film à la sortie était un mix de celle de "sixième sens" et "incassable"), Universal ressort donc le passionnant sujet des NDE (near death experience) et offre à Costner ce film limbe qui de décors d'hopitals déserts, froids et fantomatiques nous envois jusqu'en pleine forêt vierge pour un dénouement qui ne laisse pas de marbre (mais fortement gaché par le générique de fin, qui permet de poursuivre quand même l'aspect pas très sain du film).

Après "Patch Adams", Tom Shadyac nous ressort son obsession pour les cancéreux, entre humour et côté vraiment malsain. Sa présence dans ce mélo, lui le spécialiste de la comédie pas fine et moralisante, est étrange… Un porte bonheur pour permettre à Costner de connaitre le succès (il a permis à Carrey, Murphy et Williams de renouer avec le succès). Bien qu'académique , son film possède pas mal de troubles, dans ces scènes d'hopital donc, mais aussi dans les scéquences les plus réussies du film, celle de Costner seul dans sa maison fasse aux évènements étranges qui le secoue. Quand au climax aquatique du film, Shadyac remake presque la fin de "Mission to Mars"…

La force du sujet fait semble t'il bien les choses, tout comme Kevin qui ici encore ressort les thèmes de l'homme seul contre tous et mélancolique ce qui est parfois assez cruel pour son image., mais ou s'exprime toujours cette fidélité en ce qu'on croit. Ce qui fait de ce film une oeuvrette extrèmement touchante, malgré tout étrange et troublante. D'une part par la personnalité de l'acteur, d'autre part parce que Shadyac n'est sans doute pas un tacheron très clean: hors de la comédie, sa tendance moralisante et dégoulinante devient quelque chose de plus malsain.

(je précise que j'aime "Une Bouteille à la Mer").


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0036 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter