Forum - Le Bon fils - Un petit chef d'oeuvre méconnu
Accueil
Forum : Le Bon fils

Sujet : Un petit chef d'oeuvre méconnu

VOTE
De fretyl, le 31 octobre 2007 à 23:35
Note du film : 6/6

S'il y'a bien un film qui mériterait une réhabilitation c'est lui.

Ce film me fait pensé à d'autres œuvres qui aurait mérité un succès public et qui n'en ayant pas eu ont sombré dans l'oublie le plus total , à moins qu'un éditeur fasse ressortir ces œuvres en dvd.
Dans la même lignée des bons films oublié nous avons même si les sujets n'ont rien à voir l'excellent et peu connu La Nuit de l'iguane avec Richard Burton ou F… comme Fairbanks ou encore le voleur , L'Homme à la peau de serpent longtemps oublié et tant d'autres .

Le bon fils est une incontestable réussite, d'ailleurs tous ceux qui le voient ont à peu prés la même réaction que moi même, ils ne comprennent pas qu'il ne soit pas plus célèbre et si peu diffusé.

Le film tragique raconte l'histoire de Mark , un enfant de douze ans, qui vient de perdre sa mère, victime d'un cancer. Son père, très occupé, le place chez son oncle et sa tante, les Evans, un couple bourgeois vivant dans un petit village. Mark passe ses journées en compagnie de son cousin Henry qui a le même age que lui. Petit à petit Henry prend plaisir à terroriser Mark et à vouloir lui faire partager ses jeux cruels.
Scène effrayante l'enfant tue le chien de ses voisins à l'aide d'une arbalète et le lendemain provoque un grave accident de voiture sur une autoroute , en jetant du haut d'une passerelle un épouvantail au milieu de la route. Mark comprend que Henry est aussi responsable de la mort d'un bébé
noyé dans la baignoire familiale un an auparavant. Henry lui révèle alors sa vraie nature et ses intentions de meurtres….

             

Je doit dire que les enfants inquiétant au cinéma ont souvent été mal représenté mis à part dans The omen dont je parlait l'autre jour, mais jamais un metteur en scène ne nous avait donné l'occasion de montrer un gamin passé à l'acte.
Ceci est réparé avec Le bon fils à la fois tragique, dur et dramatique, le film est renforcé par une très très belle musique de Elmer Bernstein qui est aussi l'auteur de la musique de La Grande évasion et de l'ombre d'un géant. L'originalité du film est aussi que le réalisateur n'a pas peur de rendre un enfant aussi détestable, méchant et antipathique sans lui chercher la moindre excuse.
La surprise vient en même temps du fait que l'enfant assassin en question est le héros du sympathique Maman, j'ai raté l'avion qui pour ce role surprenant de Bon fils sera distingué du prix du meilleur méchant lors des MTV Movie Awards .

La critique a eu la dent dure à sa sortie avec ce film accusant le réalisateur de ne pas avoir réspécté le roman dont était tiré l'histoire.
Effectivement le roman de Todd Strader qui privilégié l'action à la psychologie à été baffoué , le film trés psychologique tient à filmer une histoire inexplicable , nous ne sommes pas d'une quelconque maniére dans le fantastique mais dans le drame Le bon fils cherche à tiré une vision de la méchanceté gratuite.
La gentillesse couveuse des parents trop parfait a crée un enfant monstrueux, et c'est à la mère dans la dernière scène d' éliminer son enfant de la manière la plus terrible.

Curieux aussi que le réalisateur du film Joseph Ruben est tiré ce film a quatre épingle et qui dans la suite de sa carrière de manière commerciale fera n'importe quoi.

       

Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0053 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter