Forum - Les Amants du Capricorne - Critique
Accueil
Forum : Les Amants du Capricorne

Sujet : Critique


De s é p i a, le 30 septembre 2007 à 17:52

Mais je vous interdis bien de m'en tenir rigueur !

Cela se voulait un trait d'humour (bof !) et rien d'autre , soyez en bien sur…Nous sommes entre bestioles de bonne compagnie .


Répondre

De urspoller, le 30 septembre 2007 à 18:12
Note du film : 5/6

Merci de préciser! Malgré les deux neurones me restant du côté du cervelet, la plaisanterie avait été comprise, mais tout de même comparer ce symbole d'élégance à une pièce de boucherie! Il fallait oser.

Enfin, ce site accueille quand même de drôles de bestioles! Mais, je vous invite à continuer à irriguer ce forum de vos traits d'esprit afin de contrecarrer la morosité ambiante et les mots doux qui fusent à hue et à dia!

Pour vous être agréable, je vais porter mon intérêt sur Josiane Balasko ou Marthe Villalonga afin d'éviter les coups de griffes ou pardon les coups de tentacules…

Mourir pour ses idées… d'accord mais de mort lente… Voilà quelques mots de mon voisin sétois, Georges Brassens, correspondant tout à fait à la philosophie méridionale.


Répondre

De vincentp, le 30 septembre 2007 à 20:33
Note du film : 5/6

.


Répondre

De Impétueux, le 30 septembre 2007 à 20:54

Prurigineuses les crottes, mon cher Vincentp !!! prurigineuses !! il n'y a que l'eau, depuis notre immortel Bourvil à demeurer ferrugineuse !


Répondre

De Arca1943, le 30 septembre 2007 à 21:29

« Pensez chers nouveaux amis à regarder et commenter des films japonais car je suis un peu seul… »

Mais non, mais non vous n'êtes pas seul, Vincentp-san. Je compte justement me taper sous peu Trois samouraïs hors-la-loi et Bandit contre samouraïs, tout en grignotant mes boulettes de riz. Vous en aurez des nouvelles aussitôt que possible !


Répondre

De s é p i a, le 1er octobre 2007 à 14:28

M. Vincentp , que je veux bien pardonner (car l'heure vient toujours..) pour ses propos disgracieux à mon égard en des temps reculés , à vous lire , on se croirait dans "la p'tite semaine de Suzette " voire dans "Intimité du foyer".

Oui, à défaut de murmurer à l'oreille des chevaux, notre Ami Impétueux marmonne à votre oreille. L'ayant arraché à l'affection de Jacques Viallon , une sympathie réciproque et certaine plane sur nos échanges qui, je vous rassure , (vous qui mariez à tout va!) restent verbaux !

Vous nous parlez des "meubles" du Boulevard des Maréchaux. Comme le souligne mon Amant Urspoller, vu que vous vous trompez d'un siècle, je demande à voir la tronche de vos meubles …

Plus sérieusement, car c'était bien sur un sourire, je tiens à vous préciser, et je le dis à Tous, que je serai toujours incapable d'argumenter et de dire les choses à la façon, par exemple d'un Arca, d'un Gaulhenrix, ou du gentil Droudrou. Je dis les choses de façon légère et rarement "technique". Je pense que, sans pour autant tomber dans "la péronnelle", il faut accepter la façon de s'exprimer de chacun. Ce qui, quand même, ne va pas sans un respect, autant que faire se peut, de l'orthographe.

Voilà pour ces quelques précisions, je le répète, souriantes. Et si maintenant vous aviez l'obligeance de me dire en quoi je suis "la voisine de Charles Aznavour", j'en serais fort aise…..


Répondre

De Impétueux, le 1er octobre 2007 à 16:43

Ce fil devient de plus en plus burlesque : c'est Hellzapoppin sur DVD Toile !

D'abord, il commence par un message de Sépia qui, apparemment, répond à quelque chose (qui a été effacé ?) ; puis un message sibyllin de Vincentp, qui va chercher samouraïs et sepukus à la rescousse, rejoint dans le farfelu par Arca qui proteste de sa récente nipponophilie.

Et, pour achever la sarabande, Sépia nous apprend qu'Urspoller est son amant ! Où, comment, en quelles circonstances la chose s'est-elle déroulée ?

Et tout ça, naturellement, à propos d'un film de Hitchcock !


Répondre

De vincentp, le 1er octobre 2007 à 21:47
Note du film : 5/6

..


Répondre

De droudrou, le 1er octobre 2007 à 22:08

Ca m'emm…. tout çà ! Je suis natif du capricorne et 3ème décan (j'allais faire une erreur de frappe…) ascendant lion !


Répondre

De urspoller, le 2 octobre 2007 à 09:06
Note du film : 5/6

Ventre-Saint-Gris, vincentp, ma vicomté est bien modeste, comparée aux possessions des Pairs de France et des connétables provinciaux. Ici, nous nous contentons de quelques vingtaines d'hectares de terre, trois demeures nécessitant d'onéreux investissements, six mazets agricoles et des arpents de garrigue ! Les nobliaux méridionaux souffrent de l'éloignement des fastes de la capitale, des intrigues de cour où s'escriment les comte de La Fère, les Barons du Vallon, les calottés embourgeoisés et épicuriens ou les gascons entêtés…

On est bien loin des manoirs de Cornouailles hantés par les spectres ou autres ectoplasmes pour nuire à la lignée des De Winter !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0047 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter