Forum - K. Reeves arrête la Terre - bof !
AccueilK. Reeves arrête la Terre
Forum : K. Reeves arrête la Terre

Sujet : bof !


De verdun, le 27 août 2007 à 21:38

Je n'ai jamais vu Le jour où la terre s'arrêta du génial Robert Wise.

Mais avec des noms aussi peu enthousiasmants que Keanu Reeves et Angelina Jolie, pas sûr qu'on ait encore pour cette fois-ci un remake qui égale voire surpasse un classique reconnu…


Répondre

De droudrou, le 27 août 2007 à 22:01

Imaginer Keanu Reeves à la place de Michaël Rennie ? Mais… mais… mais ce serait presque "Mission Impossible". En tant qu'acteur, il est déjà difficile de définir Michaël Rennie qu'on a retrouvé dans diverses productions qu'il a marquées par sa taille, donc sa présence et imaginer le remplacer par Keanu Reeves… En plus, même si le film était en noir et blanc, c'était déjà la préfiguration d'un état d'esprit qui allait marquer le cinéma des années 50 avec l'avènement du cinémascope… Quand je pense que nous avons déjà glossé à propos de Tom Cruise et "La Guerre des Mondes"… je crois que là nous allons devenir les véritables joyeuses commères de Windsor !


Répondre

De PM Jarriq, le 28 août 2007 à 09:19

Eh oui ! Le pauvre, le fade, l'inexistant, l'ennuyeux Keanu va devoir dire la fameuse réplique "Klaatu barada nikto" (ou quelque chose d'approchant !), tandis que l'anorexique, la collagénée, la pénible, l'inexpessive Angelina remplacera Patricia Neal. Malgré Cruise, et pour Spielberg, je m'étais obligé à voir La guerre des mondes, mais cette fois, il n'y a à priori AUCUNE raison valable de s'infliger ça.


Répondre

De DelaNuit, le 29 août 2007 à 11:06

Ce qui serait intéressant, c'est de connaître le nom du réalisateur, pour se faire une idée de la façon dont le sujet sera traité.

En ce qui concerne les acteurs, le rôle féminin n'est de toute façon pas très développé et n'est pas de ceux qui mirent le plus en valeur le grand talent de Patricia Neal. Pour pousser des hurlements devant un robot et s'évanouir devant la caméra, Angelina Jolie fera bien l'affaire !

Elle peut même se révéler positivement surprenante, si je me souviens bien de son rôle de mère-gorgone possessive dans Alexandre, à mille lieues de Tomb Rider.

Pour rendre justice au talent de Patricia Neal, je conseille plutôt d'admirer son jeu passionné et tout en retenue dans Le rebelle face à Gary Cooper.

Enfin, pour ce qui concerne Keanu Reeves, son inexpressivité avait convenu à merveille pour son interpretation du prince Sidharta, détaché du monde matériel, dans Little Bouddha de Bernardo Bertolucci. Cela conviendra peut-être aussi au rôle d'un extra-terrestre si détaché des passions humaines ?

Après tout…


Répondre

De droudrou, le 29 août 2007 à 11:44

Peut-être bien, Laurent ! Mais à propos de Michaël Rennie, le bonhomme avait quelque chose dans sa stature qui semblait le faire officier tel un grand prêtre… Si tu le revois dans "La Tunique" et "Demetrius et les Gladiateurs" tu t'expliques d'autant mieux ce que chacun peut ressentir par rapport au "message" du "Jour où la terre s'arrêtera"…

Par contre, c'est vrai que Patricia Neal est intéressante, d'autant plus intéressante dans la mesure où revoir l'ensemble de ses rôles aujourd'hui par rapport à un cinéma où la tendance se voulait assez machiste, nous donne un autre regard sur ces "stars" que je dirais… oubliées !


Répondre

De PM Jarriq, le 29 août 2007 à 16:28

Et la dame, à 86 ans, est toujours de ce monde ! La dernière fois qu'on l'a vue, sauf erreur, c'était dans Cookie's fortune de Altman, où elle jouait… Cookie.

C'est vrai qu'elle était magnifique dans Le rebelle, mais son meilleur rôle, selon moi, demeure la serveuse fatiguée dans Hud.


Répondre

De droudrou, le 29 août 2007 à 16:59

Hud ! Certains le considèrent comme un western. Ca me paraît difficile de le contempler de cette façon. En attendant la séquence d'abattage du troupeau est une scène inoubliable… Et la confrontation de Newman…


Répondre

De PM Jarriq, le 29 août 2007 à 17:24

Peu de choses à voir avec le western, en effet. Enfin, si… C'est son exact contraire. Comme l'envers de la médaille, le reflet négatif du mythe. Une des seules fois où Newman a joué une parfaite ordure.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0048 s. - 4 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter