Forum - Les Diaboliques - Affiche originelle
Accueil
Forum : Les Diaboliques

Sujet : Affiche originelle


De starlight, le 12 avril 2007 à 16:15
Note du film : 6/6

Ah ! bon sang !… mon copain Droudrou va-t-il m'aider ?… Si les musiques de film sont mon "dada", j'apprécie grandement aussi les affiches (moins les contemporaines), car je considère qu'à l'époque (années 50/70) elles étaient, par leur graphisme recherché, l'un des éléments incitatifs à la décision de prise de ticket… Pour Les Diaboliques j'ai en tête une affiche en "noir et blanc" qui représente de façon stylisée, des pattes de moineau !… En tout cas si ce n'est pas ce film là, c'est son cousin… Qui pourrait m'aider ? Pour en revenir à la sortie des Diaboliques, non seulement H.-G. Clouzot avait incité les exploitants à fermer les portes dès le commencement du film et le marketing était très poussé !… A Lille par exemple, le film avait été programmé au cinéma Capitole qui bénéficiait d'un très long couloir pour arriver aux "caisses"… Une haie d'honneur de figurantes habillées en "infirmière" vous attendait… des civières étant plaquées contre les murs … au cas où un spectateur aurait eu un malaise !… J'ai revu plus tard ce genre de mise en scène à Madrid où je promenais mes guètres lors de la sortie de Psychose… Tout ça avait de l'allure, mais sûrement un coût !…


Répondre

De droudrou, le 12 avril 2007 à 17:54
Note du film : 5/6

Ca me dit quelque chose ! Mais était-ce pour "Les Diaboliques" ? – ça ne me paraît pas certain ! – par contre, pour les "mises-en-scène" liées aux "sorties" de films "pour entrer dans les salles" (eh oui !) c'est très vrai qu'il fut un temps où, devant l'affluence du public, les distributeurs faisaient de gros efforts ! – la plus sympa dont je me souvienne : la "première" (tu parles !) de My fair lady, en collaboration avec le "Lyon's Club", où il était remis à ces dames une rose ! – Une sortie spectaculaire à Paris Lolita d'un certain monsieur Stanley Kubrick où avaient été distribués des sucettes et des lunettes en forme de coeur et de couleur rose ! -

En termes d'expérience personnelle, et plus près de nous (!) :

Sur Dijon, il y a le cinéma d'Art et d'Essais "Eldorado" qui propose annuellement au public un festival du "Court-métrage" qui dure peut-être un peu moins d'une semaine. Ca marchait très bien ! L'évolution en est néanmoins moins certaine à la suite de divers changements intervenus dans la gestion de la salle.

Parallèlement à la manifestation, un certain nombre d'attractions sont proposées dont animation musicale mais aussi animations gustatives auxquelles l'Association "L'Eau à la Bouche", dont Annick et moi faisions partie, apportait son concours. Notre apport était assez variable et chaque année, nous proposions un certain nombre de thèmes déclinés parfois avec les films !

Parmi ces animations spectaculaires, une soupe de potiron où nous avons utilisé 127 kg de potiron que nous avons préparés (genre travail à la chaîne) un dimanche après-midi – 35 pains d'épices que j'ai réalisés en quatre journées – des "French" brownies dont j'avais revu la recette et où nous n'avons connu aucune miette… L'énumération des choses faites serait fastidieuse. En complément nous choisissions la boisson que nous apportions.

C'est un très gros boulot qui nécessite une forte mobilisation mais dont les retours sont plutôt sympathiques. Le travail de préparation est très important surtout à l'instant où il convient d'effectuer les premiers choix… et établir les prix !


Répondre

De Impétueux, le 12 avril 2007 à 19:17
Note du film : 6/6

L'affiche aux pattes de moineau me dit quelque chose ; j'ai pensé un instant que c'était une variante de celle des Espions du même Clouzot, mais mes recherches sur plusieurs sites n'ont rien donné…

Et je me rappelle parfaitement la publicité donnée pour Les diaboliques ; j'étais trop jeune pour voir le film à sa sortie, mais ma mère en avait été émerveillée et terrifiée, et nous avait conté cette interdiction de raconter le dénouement…


Répondre

De sepia., le 12 avril 2007 à 22:50
Note du film : 5/6

Vos recherches sur les sites n'ont rien donné? Cher Impétueux, elles ne donneront rien si vous écrivez " n'on " sans T…..OOOOOH!! QUE C'EST BON !!!!!!!!!!!!!!!!!!


Répondre

De Impétueux, le 12 avril 2007 à 23:01
Note du film : 6/6

Le rouge de la honte ne me monte aux joues que lorsque je commets une faute d'orthographe.

Même la pire des mauvaises fois – la vôtre, chère Sépia ! – ne peut prétendre que ce que j'ai commis est autre chose qu'une faute de frappe !

Ce qui est tout autre chose et que je viens de corriger, rendant ainsi incompréhensible notre échange pour les générations futures !


Répondre

De sepia, le 12 avril 2007 à 23:05
Note du film : 6/6

Starlight et Droudrou, je vous confirme qu'il s'agit bien là du tout premier tirage de la toute première édition de l'affiche des "diaboliques". C'est Raymond Gild, dans son style très personnel, (pattes de moineaux en taches d'encre et contre-jours) qui réalisa cette affiche, en 1954, en étroite collaboration avec Clouzot. A la ressortie du film, la production fit retirer cette affiche pour une, plus chamarrée et dominée par la silhouette de Simone Signoret. C'est également Raymond Gild qui avait réalisé, 7 ans plus tôt, l'affiche magnifique du "Silence de la mer" de Vercors. Mon cher et tendre, grand collectionneur avisé d'affiches de cinéma, possède un exemplaire de cette série très recherchée…Il est également l'auteur de ces commentaires…


Répondre

De sepia., le 12 avril 2007 à 23:16
Note du film : 5/6

je vous méprise. Surtout parce que je vais me planter si j'écris encore que je vous conchie(?) pour la deuxième fois…..RIRES !!!!


Répondre

De droudrou, le 13 avril 2007 à 07:05
Note du film : 5/6

Vous avez un cher et tendre qui est un collectionneur avisé ! – C'est très bien ! – Starlight m'a fait parvenir copie de cette affiche qu'il a trouvé sur un site étranger… – Et c'est bien vrai que je ne la connaissais pas… mais : et pour cause, suite aux explications que vous avez fournies ! -

Dans le cas présent, "si j'écris que je vous conchie" nous sommes au présent de l'indicatif… Je n'insisterai donc pas sur les divers temps de la conjugaison ! – Droudrou


Répondre

De Impétueux, le 13 avril 2007 à 12:22
Note du film : 6/6

C'est exact ! La conjugaison est maîtrisée….

Mais la pratique un peu trop répétitive…


Répondre

De Gaulhenrix, le 13 avril 2007 à 12:56

sepia, notre ange nocturne, esquisse d'abord de légères traces, avant que le dess(e)in ne finisse par apparaître… La répétition est une vertu toute pédagogique !


Répondre

De starlight, le 13 avril 2007 à 12:57
Note du film : 6/6

Sur le site Web : www.celtoslavica.de/chiaroscuro/vergleiche/diabol.html vous avez les affiches françaises et étrangères des diaboliques… J'ai essayé de faire un "copier-coller" pour insérer l'image de l'affiche au niveau des commentaires, mais cela ne marche pas !… Peut-être que ces Messieurs de la Haute Instance ont-ils des techniques informatiques qui permettent ce résultat… Pour en revenir à l'affiche d'origine (pattes d'oiseau)… C'était la seule que j'avais en tête… Comme pour beaucoup de films, leur simple exploitation dans le monde, montre bien à quel point l'approche marketing est différente d'un pays à un autre (Cf/par exemple pour Vertigo c'est flagrant)… sans compter les rééditions qui font l'objet d'un relooking des affiches…


Répondre

De droudrou, le 13 avril 2007 à 12:59
Note du film : 5/6

Ouaip ! A la longue, ça ferait même un peu beaucoup "caca-boudin"… comme dit Annick à mon propos : "avec toi, on est toujours dans des sujets scatologiques…" Je n'oserais pas !

Ceci mis-à-part, il y a Starlight qui renouvelle sa demande d'information à propos de l'oeil dans "Vertigo"… Il dit que ce n'est pas celui de mlle Kim Novak. Le "cher et tendre" de Sépia aurait peut-être une piste ou même quelque chose de précis à nous dire sur ce sujet ?…

Je crois également que Starlight doit nous procurer les coordonnées d'un site consacré aux affiches de cinéma…

Gaulhenrix est passé dans l'art lyrique… Chouette : bientôt DVDToile va devenir DVD-scène-et-toile ! Pourquoi pas puisque le DVD a permis de ressortir non seulement "Au théâtre ce soir" mais aussi d'autres spectacles plus consistants et tout aussi prenants que notre cinéma…


Répondre

De sepia., le 13 avril 2007 à 14:40
Note du film : 5/6

Mais rassurez vous, Gaulhenrix et les autres, "l'ange nocturne" ne se repètera plus puisque, fin des vacances oblige, elle reprend son travail et n'aura plus de temps à consacrer à sa deuxieme passion…Messieurs, j'espère ne pas avoir trop encombré ce site de ma féminité, pas toujours bien vécue par certains. J'ai fais avec ce que je possède de passion, de maigres connaissances, mais toujours, TOUJOURS, en vous souriant….Au revoir à tous ! Et continuez de bien vous occuper de ce site charmant…SEPIA.


Répondre

De Gaulhenrix, le 13 avril 2007 à 15:17

Loin d'être "rassuré" (pourquoi rassuré, d'ailleurs ?), j'exige (quelle présomption !) votre présence sur le site, sepia. Après tout, il suffit de quelques minutes par jour, n'est-ce pas ? Allons ! Ne vous faites pas prier…

Et pour vous convaincre, je vous dédie l'avis suivant sur Les pleins pouvoirs de Clint Eastwood. Les pleins pouvoirs de vous persuader, peut-être…


Répondre

De Impétueux, le 13 avril 2007 à 15:18
Note du film : 6/6

Comment ça, vous disparaissez ? Mais c'est une très mauvaise nouvelle, ça !!

Ne nous faites pas croire que votre travail vous empêchera de venir ça et là déposer une perle de culture !!


Répondre

De vincentp, le 13 avril 2007 à 20:29
Note du film : 6/6

C'est vrai, ça, car sur dvdtoile : Ils étaient neuf célibataires. Il y avait le vieil Impétueux atrabilaire, son copain Droudrou toujours avec une bouteille de chablis à la main et qui voyait superman tous les jours en se rasant. Mais aussi Starlight, et Gaulhenrix, et Jipi, et Benja et le Alholg, tous les cinq avec une barbe tombant jusqu'aux genous. Sans parler de Paul-mtl qui avait trépassé, de Arca qui rédigait ses mémoires, un pied dans la tombe. Les jeunes avaient déserté le site depuis longtemps. Alors, une femme, n'en parlons pas ! Quel étrange objet ! Impétueux en avait entendu parler par Droudrou qui lui avait expliqué qu'une femme permet de manger autre chose que ses habituels raviolis en conserve. Et puis une femme, ça vous met de l'ordre dans un logis, ça stoppe les chamailleries… Tous à table, c'est Sépia. qui vous sert aujourd'hui une bonne soupe, messieurs les vieux célibataires. Profitez-en avant qu'elle ne retourne à ses foyers, vaquer à des activités moins caritatives. Mais avant, soyez gentils : direction le lavabo et opération mains propres, et y compris pour impétueux, le réfractaire.


Répondre

De Gaulhenrix, le 13 avril 2007 à 21:22

Très bien, très bien vincentp : vive l'humour !


Répondre

De droudrou, le 13 avril 2007 à 23:18
Note du film : 5/6

Tu oublies qu'avec une surconsommation de Chablis, on voit double !…


Répondre

De Xaintrailles, le 5 février 2008 à 15:51
Note du film : 6/6

Il parait que Johnny Hallyday joue le rôle d'un des enfants dans ce film. Qui pourra me dire dans quelle séquence il apparait ?


Répondre

De Impétueux, le 5 février 2008 à 16:02
Note du film : 6/6

Il me semble qu'on le voit – on le devine, plutôt – plusieurs fois ; notamment lors de la fouille de la piscine.


Répondre

De Freddie D., le 5 février 2008 à 16:58

Comme je le disais plus haut, on le reconnaît très bien dans la séance de photo, juste derrière Signoret, avec les cheveux en brosse. A quelques liftings près, il n'a pas changé !


Répondre

De Xaintrailles, le 6 février 2008 à 11:03
Note du film : 6/6

Merci du renseignement.


Répondre

De Xaintrailles, le 6 février 2008 à 17:24
Note du film : 6/6

Et, pendant que j'y suis, pourquoi le nom de Charles Aznavour apparait-il à propos des "Disparus de Saint Agil" ? Fait-il, par hasard, partie des 60 gosses ?


Répondre

De sépia, le 6 février 2008 à 18:10
Note du film : 6/6

Oui, M'sieur ! Et puisque vous aimez la technique , voici de quoi vous amuser : Dans le dvd René Château, vous pouvez le voir :

Minutes/secondes :
29" 25
43" 53 (il joue du tambour dans la classe de musique ! )
125" 37 ( dans le bois ! )

Et Serge Reggiani
102" 09 ( réfectoire )

Je précise que je n'ai fait que vérifier ce qui m'a, un jour, été rapporté. A vous de vous faire une opinion. Mais dans tous les cas, on ne bouscule pas la Dame..


Répondre

De Freddie D., le 6 février 2008 à 18:13

Tout à fait. On l'aperçoit de temps en temps, ainsi que Reggiani d'ailleurs.


Répondre

De Xaintrailles, le 7 février 2008 à 12:25
Note du film : 6/6

Au moins, voilà des renseignements précis ! Merci mille fois !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.020 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter