Forum - Le Témoin - Presque à part chez Mocky
Accueil
Forum : Le Témoin

Sujet : Presque à part chez Mocky


De fretyl, le 27 mars 2007 à 00:19
Note du film : 4/6

Un film presque à part dans la carrière de Jean Pierre Mocky.

L'histoire se veut moins horrible qu'a l'accoutumée, les personnages sont moins malsaind (quoique), et les dialogues moins agressifs.
Le film est a la fois comique et dramatique ; grâce a la prestation de Sordi sobre et généreux a la fois et de Noiret troublant. A l'origine le film avait écrit pour Gabin mais il mourut deux mois avant le début du tournage, alors Sordi récupéra l'affaire et retravailla le scénario.


Répondre

De droudrou, le 27 mars 2007 à 08:53

Fretyl ! Si tu veux engendrer une réaction d'un contributeur célèbre du site de DVDToile, "Unpeutueur", rectifie vite fait ton orthographe et révise ta grand-mère… La première partie de ton texte apparaît intéressante et puis, brusquement : plof !


Répondre

De PM Jarriq, le 27 mars 2007 à 09:04

Ce n'est pas seulement que le manque d'orthographe est agaçant, c'est qu'en plus, on a du mal à comprendre le sens, et l'intérêt pour ce qu'on lit retombe immédiatement. Pourquoi perdre son temps à lire quelqu'un qui lui, n'a pas pris le temps d'écrire décemment ?


Répondre

De Gaulhenrix, le 27 mars 2007 à 11:01

Non seulement "réviser la grand-mère", droudrou, mais lui rendre visite, jour après jour, un bouquet de fleurs à la main, le sourire aux lèvres et des mots d'amour plein la bouche (comme dans Elle et lui) : le temps passe si vite qu'il va bien finir par nous l'emporter…


Répondre

De droudrou, le 27 mars 2007 à 12:19

Gaulhenrix : je suppose que tu as vu dans ta prime jeunesse Elle et Lui

Surprenant comme histoire d'autant que si c'est un "mélo" on en garde un bon souvenir !

Il me semble aussi que c'était un remake…


Répondre

De Gaulhenrix, le 27 mars 2007 à 17:38

Ce qui suit est le texte de le Témoin (il faut bien tricher pour ne pas se rendre coupable d'un hors-sujet !!!).

En fait, droudrou, j'ai découvert le film à la télévision dans les années quatre-vingts, et j'ai aussitôt décrété que c'était le plus beau film (coup de foudre, donc) de tous les temps (mais oui…). Il y a eu un échange intéressant sur le Forum de ce film sur DVD Toile, auquel je te renvoie.


Répondre

De Arca1943, le 15 janvier 2009 à 01:13
Note du film : 5/6

« Un film presque a part dans la carrière de Jean Pierre Mocky. »

Suffisamment à part, je dirais, pour le proposer à ceux qui d'ordinaire n'aiment pas les films de Jean-Pierre Mocky. À ceux-là je dirai – et bien sûr je serai accueilli avec un grand scepticisme – c'est un film très contrôlé et mesuré ! Oui, oui, c'est vrai, je le jure !


Répondre

De kfigaro, le 15 janvier 2009 à 09:30
Note du film : 5/6

Une comédie douce-amère remarquable, filmée finement et extrêmement bien interprétée, clairement l'un des meilleurs films de Mocky avec "Solo", "Un linceul n'a pas de poche", "L'albatros" ou "Y'a t'il un français dans la salle".

Vu l'âge du bonhomme, je doute qu'il puisse faire mieux dans les années qui viennent…


Répondre

De fretyl, le 15 janvier 2009 à 10:41
Note du film : 4/6

Suffisamment à part, je dirais, pour le proposer à ceux qui d'ordinaire n'aiment pas les films de Jean-Pierre Mocky. À ceux-là je dirai – et bien sûr je serai accueilli avec un grand scepticisme – c'est un film très contrôlé et mesuré ! Oui, oui, c'est vrai, je le jure !

Dans la carrière de Mocky je n'ai pas vu plus de trois films qui m'ont paru convenable et pourtant, j'en ai essayé beaucoup.
Il y'a bien sûr ce Témoin impeccable et sans excès, Un drôle de paroissien que tout le monde reconnait unanimement comme son meilleur film et Un linceul n'a pas de poche qui est assez réussi malgré quelques longueurs.


Répondre

De Arca1943, le 20 mai 2013 à 18:07
Note du film : 5/6

La gourmandise est un vilain défaut. Comme pour le coffret La Chatte / La Chatte sort ses griffes, un petit malin (privé) propose sur le site internet de la FNAC – site généreusement ouvert aux vendeurs-quidams – Le Témoin pour… 99 euros ! Cette fois, je soupire d'aise car je l'ai déjà dans ma collection (gna gna gna !), mais en tout cas, je dirais que voilà le signal pour l'éditeur que le moment d'en réimprimer d'autres est venu… Ceux qui n'aiment pas les films de Jean-Pierre Mocky en général pourraient être surpris par ce film étonnamment contrôlé et scénarisé au bistouri, grâce également à la chimie de son tandem d'interprètes. (La "scène des aveux" est un véritable morceau d'anthologie).


Répondre

De verdun, le 16 septembre 2015 à 21:12
Note du film : 6/6

Oui Mocky, l'inégal, l'imprévisible, le foutraque, a signé ici un quasi-sans faute (seul un stock-shot lors de la scène de chasse jure un peu): c'est un film assez remarquable, digne du meilleur Chabrol dans son suspense matiné d'une critique féroce de la bourgeoisie. Noiret, souvent si attachant, fournit une superbe composition de notable salaud.

Ca commence comme un Mocky traditionnel, avec une certaine dose de fantaisie, puis la machine s'enclenche parfaitement jusqu'à la conclusion.

Le film bénéficie aussi de certains talents du cinéma italien: outre Sordi, un peu histrionique mais parfait en candide, les scénaristes dont Sergio Amidéi et la musique légère de Piero Piccioni.

Bien sûr certains détails ont vieilli (aujourd'hui l'ADN faciliterait la recherche du suspect), et le film pourra sembler aux plus exigeants voisin d'un Boisset ou Cayatte.

Mais c'est le haut du panier. La noirceur va bien à Mocky, dommage qu'il ait fait trop de comédies et pas assez de thrillers. Quelques années plus tard, Noir comme le souvenir sera une réussite du même acabit.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0062 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter