Forum - Le Majordome - Du style et des bonnes manières !
Accueil
Forum : Le Majordome

Sujet : Du style et des bonnes manières !


De starlight, le 5 mars 2007 à 13:25
Note du film : 5/6

Qu'on se le dise : pour ceux qui aiment la personnalité de Paul Meurisse et même pour ceux qui ne le connaissent pas, cette comédie policière est un petit "bijou"… Le scénario joue sur les ambiguïtés de la nature humaine et ses différentes facettes… Paul Meurisse interprête ici un personnage qui lui colle à la peau !… De l'élégance, du style, pour ce majordome au service d'un Avocat Général (Noël Roquevert – toujours à l'affût et plus nerveux que jamais) et qui profite de ses moments libres pour rendre la Justice dans une sorte de Tribunal de la pègre… La langue française est riche… Nous ne sommes pas sous l'emprise des dialogues d'Audiard (le sujet aurait pu s'y prêter), mais sur des dialogues d'Henri Jeanson tout en finesse, mettant en valeur l'onctuosité du personnage… A titre anecdotique : signalons dans les dernières minutes du film l'apparition de Bourvil… sûrement une contribution amicale à ce film qui est franchement très drôle.

 

Répondre

De David-H, le 5 mars 2007 à 13:58

Ca m'a l'air très intéressant tout ça. Je ne connaissais ce film que de nom. Existe-t-il en Dvd?


Répondre

De Impétueux, le 5 mars 2007 à 13:59
Note du film : 3/6

C'est en effet un film assez drôle, mais qui, à mon sens, épuise un peu trop vite son sujet (ou, plus exactement, c'est un sujet trop mince pour être tenu pendant une heure et demie : la fin patouille un peu, comme dans nombre de cas, mais le moyen métrage, qui s'imposerait souvent n'est pas un format commercial).

Cela dit, Paul Meurisse est effectivement parfait, et ses rapports avec l'avocat général Roquevert, qui voit, en rêve, revenir le hanter les têtes de tous ceux dont il a obtenu l'exécution capitale et n'est rassuré que par son majordome, sont très amusants.

J'ajoute une mention spéciale pour la présence de la glaciale et séduisannte Geneviève Page, qui n'a pas connu une grande carrière, malgré de très beaux rôles intelligents et souvent pervers (Madame Anaïs – la tenancière de maison de rendez-vous de Belle de jour-, ou Mme Schmidt-Boulanger – la patronne de l'agence de police privée qui emploie L'Oeil (Michel Serrault) dans Mortelle randonnée.


Répondre

De Gaulhenrix, le 5 mars 2007 à 18:57

Ah Oui alors ! Impétueux, mention spéciale, voire très spéciale, pour Geneviève Page, notamment dans le merveilleux film de Billy Wilder, La Vie privée de Sherlock Holmes. Si vous ne le connaissez pas, je vous le recommande chaudement. Et pour vous mettre l'eau à la bouche, je reprends une phrase extraite du Forum (hélas, trois fois hélas ! seulement trois courts messages ! ) : "Quant au parapluie de Geneviève Page qui s'ouvre et se ferme, à la fin du film, il est dans notre coeur depuis bien longtemps…"


Répondre

De verdun, le 5 mars 2007 à 19:05

Geneviève Page n'est sans doute pas une actrice très médiatique…

Mais, voici une question provocante qui me titille: peut on dire d'une actrice qui a été dirigée par Christian-Jacque, Anthony Mann, Charles Vidor et George Cukor, René Clément, Marcel L'Herbier,Delmer Daves, John Frankenheimer,Luis Bunuel, Marcel Carné, Richard Quine, Billy Wilder, Mohammad Lakhdar-Hamina, Bertrand Blier, Claude Miller, Jacques Deray et Georges Lautner, et qui est une grande dame du théâtre, qu'elle n'a pas eu une "grande carrière" ?


Répondre

De Gaulhenrix, le 5 mars 2007 à 19:18

Si je comprends bien, verdun, vous en bégayez d'émotion…


Répondre

De Impétueux, le 5 mars 2007 à 19:26
Note du film : 3/6

Il est vrai que mon expression pas connu une grande carrière est malheureuse ; mais vous avez bien compris que c'est par regret que j'écrivais cela, tant je songe que cette excellente comédienne au physique rare n'est plus guère connue aujourd'hui.

Et je promets d'acquérir et de voir La vie privée de Sherlock Holmes dont tous s'accordent à dire grand bien ; la présence de Geneviève Page emporte mes dernières résistances !


Répondre

De Gilou40, le 8 décembre 2010 à 14:20
Note du film : 3/6

Starlight a bien résumé le film. Bel one-man-show de Paul Meurisse. Agréable distraction comme les années soixante nous en ont offert souvent. Voir La grosse caisse, un peu du même accabit.

Le seul problème étant que j'ai vu ce film après achat d'un coffret Bourvil :

Celui là même ! Et Bourvil y apparait très exactement huit secondes ! Dont trois de dos. Sur le résumé et le générique de la jacquette, il est pourtant placé en tout premier, avant Paul Meurisse ! "Ils" se foutent vraiment de la gueule du monde !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.011 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter