Forum - Dernier caprice - Dernier caprice, de première qualité !
Accueil
Forum : Dernier caprice

Sujet : Dernier caprice, de première qualité !


De vincentp, le 3 janvier 2007 à 15:40
Note du film : Chef-d'Oeuvre

"Dernier caprice" est une superbe comédie douce amère sur les petits et grands tracas de l'existence, et le temps qui passe. Formellement magnifique avec ses plans organisés à la perfection, et ses somptueuses compositions de couleur turquoise, beige et blanche. Grande question qui taraude les participants de ce forum : est-ce un excellent film ou un chef-d'oeuvre !?! Ceux d'entre nous qui apprécient la sobriété pencheront pour la seconde possibilité, vue la maestria déployée par Ozu et son équipe.

Le supplément du dvd édité par Arte vidéo (d'excellente qualité) rappelle le destin peu ordinaire de Setsuko Hara, qui demeure sans doute à ce jour la plus renommée des actrices japonaises. Elle fut le symbole de la femme moderne nippone de l'avant-guerre, puis après celle-ci, son image fut utilisée à l'écran par l'occupant américain pour promouvoir les "valeurs démocratiques". Elle tourna avec Kurosawa, Naruse, et bien sûr Ozu, mais quitta les écrans en pleine gloire il y a 45 ans de cela, peu après la mort de Ozu. Agée de 86 ans, elle vivrait aujourd'hui retirée dans la ville ou est enterré Ozu (ce qui a alimenté des speculations sur la nature de leurs relations passées).


Répondre

De vincentp, le 24 mai 2014 à 20:02
Note du film : Chef-d'Oeuvre


Revu cette après-midi sur grand écran à l'occasion de la rétrospective intégrale consacrée à Ozu. L'avant-dernier film du maître japonais, entouré de ses collaborateurs et comédiens habituels. Comédie dramatique de tout premier plan, très sophistiquée au niveau de son scénario, tout en étant limpide et compréhensible à tous. Cette oeuvre réflexive doit s'apprécier, en tant que spectateur, à partir de la quarantaine, mais les plus jeunes peuvent également s'y intéresser vu la perfection de l'écriture cinématographique, et la puissance et la portée des thèmes et idées abordés.

Voilà donc de mon point de vue, avec cet avis également revu à la hausse concernant la valeur de Dernier caprice, dix chefs d'oeuvre pour Ozu (au cours de ses treize dernières années de carrière). Cinq en noir et blanc : Printemps tardif, Eté précoce, Le goût du riz au thé vert, Voyage à Tokyo, Printemps précoce. Cinq en couleurs : Fleurs d'équinoxe, Bonjour, Fin d'automne, Dernier caprice, Le goût du saké. Un coffret de 14 films vient d'être réédité par Carlotta. Les films en couleurs restent édités par Arte éditions. Bonjour et Fin d'automne, restaurés, sont en salle actuellement.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0064 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter