Forum - Baisers volés - Pour dire ma tristesse du décès de Claude Jade
Accueil
Forum : Baisers volés

Sujet : Pour dire ma tristesse du décès de Claude Jade


De Arthur Fauvert, le 6 décembre 2006 à 15:11
Note du film : 6/6

Pour dire ma tristesse de l'injuste décès de Claude Jade je tiens à dire ici combien Baisers volés est un film que j'apprécie. Je ne sais si c'est le meilleur de la série des Antoine Doinel, mais c'est un des meilleurs de François Truffaut et un film dans lequel Claude Jade restera à jamais comme nous l'aurons toujours en mémoire.

Un rôle fantastique, pour actrice qui restera à jamais comme une des meilleures du cinéma français.


Répondre

De jipi, le 6 décembre 2006 à 15:20

Bonjour Arthur

Oui c'était du moins dans ce film la jeune fille que tout homme rève d'épouser, un beau visage aimant avec qui on a envie de faire toute la route des sentiments.


Répondre

De Gun, le 7 décembre 2006 à 12:22

La grande comédienne très touchante Claude Jade vient de nous quitter! Son souvenir restera chère à notre cœur. Les mots de la préface de son livre "Baisers envolés" qu'elle avait choisis et empruntés à Montherlant (Port Royal) sont les nôtres: Je ne vous quitte pas; on ne quitte que ce qu'on cesse d'aimer.


Répondre

De gaulhenrix, le 7 décembre 2006 à 14:57

HOMMAGE

de tous ceux qui ont aimé Christine, la jeune fille sage, du triptyque de Truffaut (Baisers volés, Domicile conjugal, et le mélancolique, le désenchanté, l'amer L'Amour en fuite).

De tous ceux qui ont aimé la Manette de Mon oncle Benjamin.


Répondre

De Arthur Fauvert, le 7 décembre 2006 à 21:27
Note du film : 6/6

Oui la Manette de Mon oncle Benjamin restera aussi dans notre souvenir. Mais c'est surtout de l'émouvante Christine de Baisers volés dont je me souviens en ce moment.


Répondre

De Yvelin, le 8 décembre 2006 à 20:44

Quelque 400 personnes étaient présentes, sa famille, les acteurs Guillaume de Tonquédec, Patrick Préjean… Adieux émouvants pour Claude Jade, la grande comédienne touchante, la jeune fille sage et gracieuse de Baisers volés, la jolie Manette de Mon oncle Benjamin, la fille odieuse de Le bateau sur l'herbe, et dans les 80 autres rôles. Personne n'oublie Véronique d'Hergemont dans L'île aux trente cercueils. Trop discrète pour accéder au statut de star, Claude Jade restera dans nos mémoires, avec son visage lumineux et sa grâce naturelle.

Cher Arthur, la dernière pièce avec cette grande comédienne en DVD: "Célimène et le cardinal" aux Éditions de L'Harmattan: Célimène et le Cardinal, DVD du pièce avec Claude Jade


Répondre

De Gaulhenrix, le 9 décembre 2006 à 10:47

Merci pour ce témoignage…


Répondre

De Yvelin, le 9 décembre 2006 à 14:40

Le sourire de Claude Jade restera dans nos coeurs


Répondre

De RdT, le 9 décembre 2006 à 15:48

Je me joins à vous pour rendre hommage à Claude Jade. Mélancolique, je songe à la Véronique d'Hergemont de l'île aux trente cercueils. Mais si un souvenir doit rester d'elle n'est ce pas celui de la charmante Christine de Baisers volés ?


Répondre

De Martino, le 17 décembre 2006 à 23:34

C'est Claude Jade qui interprète le personnage central de l'histoire de L'île aux trente cercueils, lequel apparaît de façon presque continue dans les six épisodes. A elle la dure tâche de soutenir une grande partie de l'histoire sur ses épaules, surtout au milieu de l'intrigue où elle se retrouve souvent seule à l'image.


Répondre

De Martino, le 17 décembre 2006 à 23:37

Merci pour le site officiel.


Répondre

De Martino, le 18 décembre 2006 à 17:30

Claude Jade était toute proche de représenter la pureté absolue, la grâce, le naturel et la simplicité. Elle n'avait qu'une petite vingtaine d'année et rayonnait pas son sourire au dessus de bien des sophistications et faux semblants. Je suis triste aujourd'hui que Claude Jade s'en soit allé.


Répondre

De Fizotti, le 1er janvier 2007 à 22:47

Claude Jade était une actrice de grand talent, très discrète, luminescente dans les films de François Truffaut, étonnante présence dans Baisers volés, Domicile conjugal, L'amour en fuite, Mon oncle Benjamin, Le bateau sur l'herbe, Les feux de la chandeleur, Prêtres interdits… Puis elle donne la réplique à Michel Bouquet dans Les anneaux de Bicêtre, sur les planches à Maria Casarés dans Britannicus, inoubliable dans Bonsoir de Jean-Pierre Mocky, touchante dans l'un de ses derniers téléfilms (Armande de Montcourtet dans La Crim': Le secret en 2004 et très espiègele (Emma Nazarova dans Groupe Flag: Vrai ou Faux). Personne ne l'oubliait et ce, d'autant qu'elle tourna aussi beaucoup pour la télévision : en 1979, L'Île aux trente cercueils, et, beaucoup plus récemment, Cap des pins dont les épisodes se succédèrent de 1998 à 2000. C'est sur scène qu'on aura pu l'applaudir la dernière fois pour Célimène et le cardinal. Le cancer a eu raison de sa belle présence au monde, mais elle reste dans nos mémoires et -surtout- dans nos cœurs, cette jeune femme au radieux sourire. Claude Jade est dans le pantheon des immortels.


Répondre

De Fizotti, le 1er janvier 2007 à 22:47

j'aime beaucoup Claude Jade, cette grande comédienne naturelle qui préféré la simplicité, la "jeune femme odieuse" de Le bateau sur l'herbe (et l'actrice dans tous les autres rôles différents et inoubliables), et qui était – parce-qu'elle était trop discrète dans ce milieu où il faut parfois jouer des coudes – loin d'être une "star": Claude Jade est une vraie star et une vraie comédienne (combination très rare)!

Images: Claude Jade en interview dans deux téléfilms de 2001 ("Allocine" de Frank Keller et "Le Ciné-Club" de Pierre Tchernia) consacré à sa belle et riche carrière entre le cinéma (François Truffaut, Alfred Hitchcock, Edouard Molinaro, Kei Kumai, Sergei Yutkevich, Jean-Pierre Mocky…) à la télé et sur les planches du théâtre (grace a la DVD pour nous: Célimène et le cardinal).

en hommage: Grand Site Claude Jade, établie par Alan O'Dinam et Gunnar Solka

Claude Jade dans "Baisers volés"


Répondre

De memoiredelatele, le 1er juin 2009 à 20:07
Note du film : 6/6

Claude Jade! Aos 20 anos, ela parecia a mulher mais bela do mundo quando fez "Beijos Proibidos" e "Domicilio Conjugal" de François Truffaut. Não a bela vamp, mas a bela natural.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.016 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter