Forum - Les Nouveaux monstres - Quel brio !
Accueil
Forum : Les Nouveaux monstres

Sujet : Quel brio !


De PM Jarriq, le 4 mai 2004 à 11:13
Note du film : 6/6

Editez-nous cet absolu chef-d'oeuvre de méchanceté, de noirceur désopilante, d'horreur quotidienne, SVP !!! Et si possible, dans ses deux versions (une diffusion télé a révélé deux petits sketches inédits et même un ordre différent dans la succession des sketches). Et nous nous estimerons à peu près heureux…


Répondre

De Arca1943, le 6 mai 2004 à 09:45
Note du film : 5/6

À peu près heureux, c'est beaucoup dire, mais enfin, ce serait un bon pied à l'étrier. Je m'ennuie particulièrement du sketch "Tantum ergo", où un cardinal (c'est Vittorio Gassman !!) tombe en panne avec son curé-chauffeur dans les environs d'une paroisse "de gauche" et s'emploie à retourner la situation à son profit et à celui de notre Sainte Mère l'Église… Et "Le Rossignol du val padouan"! Et "Histoire sans paroles" ! Sans oublier l'inquiétante métaphore finale dans le cimetière, où Alberto Sordi, censé prononcer l'éloge funèbre d'un grand comique dont il a été toute sa vie l'obscur faire-valoir, transforme le tout en sketch de variétés !

Cela dit, même si Les Nouveaux monstres est un excellent cru de la comédie à l'italienne, comme tout sequel il reste quand même un brin en-dessous de l'original. Au plan satirique, il fait jeu égal – qui oubliera le sketch "Pornodiva", dont la chute fracassante est à la limite de l'insoutenable – mais dans la veine tragicomique, il ne me hante pas comme me hantera toujours le sketch final des Monstres, "La nobile arte" : le plan ultime de Gassman et Tognazzi sur la plage, là-bas, tout au fond, avec le cerf-volant, est un de ces moments de farce cinématographique qui vous ont un parfum d'éternité…

Et Les Monstres, eh bien, miracle, il sort dans un mois !

Arca1943


Répondre

De PM Jarriq, le 6 mai 2004 à 10:24
Note du film : 6/6

Bien sûr, bien sûr… Mais que dire alors du sketch terrible où Sordi amène sa vieille mère minuscule à l'hospice dans "Les nouveaux monstres" ou celui ou des parents louent leur fille de 10 ans à une production porno avec un singe ? Ou ce snob qui ramasse un mourant dans la rue et le soûle de paroles, avant de le remettre où il l'a trouvé ? Franchement, la sequel pour une fois, vaut l'original.


Répondre

De Arca1943, le 6 mai 2004 à 10:36
Note du film : 5/6

C'est sûr que je cherche le petit monstre… pardon, la petite bête. Je suis un fan invétéré de ce film, qui fait partie de ma liste des trente quelque "éternelles" de la comédie à l'italienne (voir le fil sur la sortie annoncée des Monstres). Et j'espère un jour voir les deux sketches manquants dans la version qui a circulé en français…

En passant, je vous signale que vous avez vendu le punch de "Pornodiva". Pensons, je vous prie, aux spectateurs qui n'ont pas encore vu le film…

Arca


Répondre

De Sandokan, le 13 août 2004 à 22:54

Moi aussi, je trouve que le deuxième est aussi bon que le premier, même si c'est vrai que le sketch des deux boxeurs est hallucinant. Ce qu'il faudrait, c'est une collection complète en DVD des meilleures comédies italiennes. Mais même en prenant juste les meilleures, la liste est drôlement longue ! En passant, j'ai entendu parler d'un Risi qui s'appellerait "Les Derniers monstres". Est-ce que M. Arca ou quelqu'un d'autre l'aurait aperçu sur son radar?


Répondre

De Arca1943, le 14 août 2004 à 18:24
Note du film : 5/6

Ben, euh… très vaguement. Si j'ai bien compris, c'est une comédie à sketches avec Proietti qui date du début des années 80. Mais je crois que son rattachement à la série des Monstres est le fait non de Risi, mais des distributeurs français qui avaient usé de cet expédient pour la mettre en marché.

Je soupçonne aussi – mais allez savoir ! – que ce n'est pas très fort. Je n'ai jamais pleinement compris pourquoi, mais dès qu'on entre dans les années 80, la "comédie à l'italienne" perd beaucoup d'altitude. Le comique italien de ces années-là se trouve plutôt du côté soit des nouveaux burlesques comme Maurizio Nichetti, Francesco Nuti et Benigni, soit d'une nouvelle génération de comédie de moeurs comme Carlo Verdone (qui travaille, tout de même, avec les increvables Benvenuti-De Bernardi) ou encore Massimo Troisi (Je repars à trois). D'ailleurs, fait symptômatique, c'est l'époque où Risi tourne pour la première fois le dos au genre (quoique…) avec un joyau de film fantastique, Fantôme d'amour.

Enfin, je vous dis ça mais sous toutes réserves : on ne sait jamais. Je n'ai pas vu ce film. Ce qui s'est fait en Italie dans ces années-là, personne ou presque hors d'Italie ne sait ce que ça vaut, car Cinecittà se trouvait peu à peu asphyxiée côté exportations par les acheteurs et distributeurs étrangers.

Arca1943


Répondre

De Impétueux, le 16 octobre 2004 à 17:34
Note du film : 5/6

On peut chipoter, préférer "Les monstres" aux "Nouveaux monstres" (ou le contraire) mais c'est la même veine, la même verve corrosive, le même brio ! Les sketchs sont inégaux de qualité dans l'un et l'autre film, mais globalement, c'est tout de même le meilleur de la comédie italienne !


Répondre

De Arca1943, le 16 octobre 2004 à 18:54
Note du film : 5/6

Avec la réédition récente des Monstres, évidemment, j'attends le sequel avec impatience. Tout comme la réédition inespérée de Parlons femmes, l'an dernier, appelle son inévitable réplique Questa volta parliamo di uomini ! Comme j'attends aussi d'autres films à sketches de la même veine : A l'italienne, Les Sorcières (avec Silvana Mangano dans un numéro transformiste étourdissant), Vedo nudo et quelques autres. Je ne cracherais même pas sur Sessomatto ! Ceux qui n'en peuvent plus d'attendre peuvent efficacement tromper leur ennui avec Gente di Roma, une réjouissante et toute nouvelle peinture de moeurs où Ettore Scola retrouve la verve satirique et la finesse d'observation des comédies à l'italienne de la grande époque.

Et puis, disons-le, nous vivons une grande année : Le Pigeon, Le Fanfaron, Les Monstres, Nous nous sommes tant aimés et Affreux, sales et méchants sont tous sortis sur DVD en 2004. Certes, la liste des chefs-d'oeuvre du genre est beaucoup plus longue, mais en attendant, c'est un très bon début.


Répondre

De adonhiram, le 27 octobre 2004 à 11:32
Note du film : 6/6

Indispensable dans une DVDthèque digne de ce nom.


Répondre

De Zloty, le 5 février 2005 à 13:29

C'est le film que j'ai aimé le plus.Je voudrais que mes amis qui n'ont pas vu ce film partagent ce plaisir avec avec moi en regardant le dvd.


Répondre

De franz, le 12 février 2005 à 10:57

Dans l'attente de pouvoir revoir avec un immense plaisir cette comédie corrosive qui sera malheureusement toujours d'actualité.


Répondre

De mjm, le 28 mai 2005 à 08:53
Note du film : 6/6

La réédition de ce film en version originale est indispensable ! C'est un vrai bonheur à faire partager…


Répondre

De flocach, le 31 mai 2005 à 23:07
Note du film : 6/6

les nouveaux monstres

Quand on a vu la version des Monstres de 1963 que vient de distribuer le Monde du samedi,

on se doit de voir la version de 1978 : les Nouveaux Monstres. Les deux versions sont un régal.

Rééditer d'urgence cette seconde mouture.


Répondre

De Arca1943, le 1er juin 2005 à 13:47
Note du film : 5/6

Bravo, Flocach, c'est exactement ce que je me disais. Ayant édité Les Monstres, ils n'ont plus le choix ! Ces malheureux ont mis le doigt dans un engrenage inexorable !

C'est comme pour Le Pigeon chez Studio Canal : comment peut-on justifier, désormais, de ne pas nous ressortir l'excellent sequel Hold-up à la milanaise !?

Je prédis que d'ici deux à trois ans, le marché sera littéralement envahi par une marée de juteuses comédies à l'italienne ! (D'autant qu'une rumeur persistante veut que La Grande guerre sorte le 14 juin).

Ben quoi… Qu'est-ce que c'est que ce geste que vous faites, là, avec le doigt contre la tempe? On peut pas rêver, sur ce site?

Arca1943


Répondre

De vincentp, le 8 juillet 2005 à 23:27
Note du film : 5/6

Je m'associe à cette pétition pour cette merveille de férocité et de drôlerie à l'italienne.


Répondre

De giamp, le 24 novembre 2005 à 18:23
Note du film : 6/6

Je m'associe sans hésitation pour que ce chef-d'oeuvre (parmi tant d'autres du cinéma italien) soit réédité en DVD. C'est en effet un excellent film comme on n'en fait plus hélas 3 fois hélas. Ressuscitons le cinéma italien !!! Le vrai !!!


Répondre

De SAS Malko, le 3 décembre 2005 à 14:03
Note du film : 6/6

Quel monument du cinema Italien!à Rome non plus je ne l'ai pas trouvé.

il devrait être classé par l'UNESCO au patrimoine Mondial de l'Humanité:)


Répondre

De Arca1943, le 3 décembre 2005 à 14:07
Note du film : 5/6

Eh bien, sachez que deux comédies italiennes font effectivement partie de la liste des 100 films de l'UNESCO. Une comédie de première vague : Le Manteau; et une «comédie à l'italienne» : Nous nous sommes tant aimés. Bien entendu, je trouve que c'est beaucoup trop peu ! :-)

P.S. : d'ailleurs, Le Manteau de Lattuada n'est toujours pas en DVD. (Par contre nous aurons La Spiaggia en janvier). Un petit vote, peut-être?


Répondre

De paul_mtl, le 26 février 2006 à 15:06
Note du film : 6/6

Le meilleur de la comedie italienne merite la note maximum !!


Répondre

De Freddie D., le 23 avril 2006 à 20:15
Note du film : 6/6

Encore et toujours inédit Les nouveaux monstres ? Le meilleur film à sketches de l'histoire du cinéma (rien à jeter, qui peut en dire autant ?) mérite une sortie DVD en grande pompe. Typiquement le genre de film à se repasser en boucle : j'ai déjà usé deux VHS !


Répondre

De David-H, le 23 avril 2006 à 20:40

Eh bien vous qui vous y connaissez en comédie italienne, je viens d'acheter un double coffret de Dino Risi, avec le Fanfaton (excellent bien sûr, que j'ai vu) et Les Monstres (que je n'ai pas vu). Je suppose qu'il y a un rapport avec ces nouveaux monstres?


Répondre

De paul_mtl, le 23 avril 2006 à 21:05
Note du film : 6/6

Oui, Les nouveaux monstres (I Nuovi Mostri) est en quelque sorte le 2e volet des Montres de Dino Risi.

Ce sont de 2 series independantes de sketchs eux-mêmes independants.

Il est réalisé 10 ans plus tard par 3 réalisateurs Dino Risi, Ettore Scola et Mario Monicelli.

plus de détails sur IMDB.com


Répondre

De David-H, le 23 avril 2006 à 21:08

En matière de comédie à sketches – dont je suis très friand – j'ai plusieurs coups de coeur…

1) Un grand seigneur

2) Les secrets professionnels du docteur Apfegluck

3) Le diable et les dix commandemments

4) La Française et l'amour

J'espère donc en voir d'autres, éventuellement ces Nouveaux Monstres donc.

C'est dommage qu'il y en ait si peu de nos jours.


Répondre

De spontex, le 23 avril 2006 à 22:12

Merci de m'avoir rappelé Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück ! Du coup, je viens de voter pour.

J'ajouterais bien à ta liste Le Décaméron et Parlons femmes.


Répondre

De David-H, le 23 avril 2006 à 22:21

Je dois vraiment m'y mettre à ce cinéma italien…

Mais je vois peu de coffret dans les magasins belges, hormis un de Fellini ou un autre de Risi. Qui m'ont énormément plu d'ailleurs.


Répondre

De spontex, le 23 avril 2006 à 22:42

On trouve un beau coffret "La Trilogie de la Vie" avec Le Décaméron, Les Contes de Canterbury et Les Mille et une Nuits. On les trouve aussi à l'unité.


Répondre

De Arca1943, le 24 avril 2006 à 01:44
Note du film : 5/6

Bien sûr, le cinéma italien avait fait maints films à épisodes avant 1963, et des fameux , comme Nous les femmes ou Amore in città. Mais le succès considérable des Monstres, qui finit numéro 2 au box-office cette année-là, relança la patente.

Dans les années soixante, une floppée de films à sketches sortent des studios Cinecittà. (Quand je dis "studios", il faudrait aussi mentionner les extérieurs, souvent choisis par des as du repérage). Alors, en 1964, voici Parlons femmes, déjà mentionné par Spontex, où Vittorio Gassman interprète tous les personnages masculins. (Mais aucun personnage féminin, contrairement aux Monstres…) Et la réplique à ce Scola ne se fait pas attendre ! Car voici en 1965 Questa volta parliamo di uomini ("Cette fois, parlons des hommes") de Lina Wertmüller où c'est Nino Manfredi qui livre son numéro transformiste. (Grande tradition du 'trasformismo' italien qui, au cinéma, remonte à nul autre que le grand Fregoli !).

Peut-on considérer Les Sorcières, comme une réponse à la réponse ? Vu son titre, on pourrait le croire. Toujours est-il qu'ici c'est Silvana Mangano qui interprète chacun des sketches, et fort bien ! Quel abattage. En revanche, elles sont plusieurs stars féminines à interpréter Les Ogresses (Le fate), dont la fiche, tiens, tiens, n'apparaît pas encore sur dvdtoile. Nino Manfredi revient d'ailleurs à la charge dans Vedo nudo, de Risi, où il joue encore une fois le premier rôle masculin de chaque historiette, alors que l'année précédente il apparaissait pour un seul sketch de À l'italienne, qui avec Les Monstres et Les Nouveaux monstres est la comédie à l'italienne à sketches que je préfère.

On l'aura compris, je n'ai cité que quelques titres…

Mais maintenant que j'y pense, avant Les Monstres, il y a eu en 1962 Amours difficiles. Eh bien, un seul des quatre (?) sketches qui composent ce film est demeuré célèbre : "La Storia di un soldato", interprété et réalisé par Nino Manfredi. Il paraît que cet épisode est vraiment sensationnel. Et c'est pourquoi je le mentionne : le "problème" avec les films à sketches, c'est qu'il arrive que même des films vraiment médiocres (je ne sais pas si c'est le cas de celui-ci, que je n'ai jamais vu) peuvent contenir des perles de la plus belle eau. Ce fameux sketch avec Nino Manfredi, je le veux sur DVD ! Même si, pour cela, je dois payer le prix d'épisodes moins mémorables.

Problème qui serait heureusement réglé par la voie d'un beau gros coffret contenant, disons, une douzaine de ces films, à partir duquel, en sélectionnant tel et tel chapitre, on pourrait se composer un florilège du tonnerre de Brest…


Répondre

De Antonio, le 8 juin 2006 à 17:03

OK moi aussi pour payer le prix d'un beau coffret des succès comiques italiens, le chef d'oeuvre "les nouveaux monstres", si tu as une copie je partage les frais en cassette ou dvd, Réponse à: marc.delacour@laposte.net

Tchao!


Répondre

De dumbledore, le 13 novembre 2006 à 10:42

Ça devrait faire plaisir à plus d'un… Seven 7 a acheté les droits du film et devrait sortir le dvd prochainement. Il semblerait que l'éditeur soit tenté d'opérer un virage dans sa politique d'édition en sortant des titres de qualité.


Répondre

De Impétueux, le 13 novembre 2006 à 11:54
Note du film : 5/6

Voilà une nouvelle qui met beaucoup de soleil dans le pesant ciel gris d'automne !!


Répondre

De Arca1943, le 13 novembre 2006 à 12:03
Note du film : 5/6

Ah certes, et même dans les régions où le soleil se couche à 16h20 ! Je sens que je vais partir au boulot ce matin en beuglant à tue-tête la chanson finale interprétée par Alberto Sordi autour du cercueil…


Répondre

De PM Jarriq, le 13 novembre 2006 à 12:47
Note du film : 6/6

Merci Seigneur…


Répondre

De dumbledore, le 13 novembre 2006 à 16:55

Citation : Et si cette annonce était tout simplement un canular, ou une nouvelle monstruosité de Dumbledore ?

Allez savoir !


Répondre

De PM Jarriq, le 13 novembre 2006 à 17:33
Note du film : 6/6

Il y a des choses avec lesquelles il vaut mieux ne pas jouer, Dumbledore…


Répondre

De Impétueux, le 13 novembre 2006 à 18:25
Note du film : 5/6

Exact, Dumbledore !

Signé : "Un ami qui vous veut du bien".


Répondre

De dumbledore, le 13 novembre 2006 à 18:43

Je ne joue pas, rassurez-vous.

Je sais de source interne à seven7 que cet éditeur détient les droits vidéo du film. Ils ignorent toutefois encore quand et comment sortir le DVD. Dès que j'en sais plus, j'officialiserai la news…


Répondre

De droudrou, le 13 novembre 2006 à 18:53

Seven 7 ? C'est une suite ? Avec Brad Pitt et Morgan Freeman ?


Répondre

De georges75013, le 2 décembre 2006 à 17:42

en effet,Les nouveaux monstres est une charge incroyablement féroce:tout le monde déguste:le clergé,les vieux,les terroristes,les profiteurs et exploiteurs en tout genre…. et puis là,au moins,on aura peut-être l'intégrale non censurée-contrairement au dernier passage télé..Le sketch "Pornodiva" avait été censuré(hou!):on y montrait deux parents négociant le contrat de leur gamine pré-pubère pour le tournage d'un porno!C'était grinçant,mais evidemment sans images choquantes…et pourtant…


Répondre

De Arca1943, le 3 mai 2007 à 02:03
Note du film : 5/6

Non, léger Droudrou, Seven 7 n'est pas la suite de Seven, mais bien le noble, l'intrépide, le sagace éditeur qui, le 10 mai prochain – hosanna ! alleluia ! etc ! – lancera sur le marché Les Nouveaux monstres. Et qui le fera en outre, dans le cadre d'une collection Comédie italienne. Enfin !!! Il y a bien longtemps que j'espérais une telle initiative. Si certains titres de prestige sont évidemment déjà édités par la concurrence, il reste un réservoir ô combien riche, pratiquement inépuisable (et qui s'étend jusqu'à nos jours).

Longue vie à la collection Comédie italienne !


Répondre

De Impétueux, le 3 mai 2007 à 12:40
Note du film : 5/6

Oui, mais…

J'apprends que Les Nouveaux Monstres serait édité en seule version française !

J'avoue ne pas comprendre comment ce peut être l'intérêt pour un film italien interprété par de seuls acteurs italiens ! On pourrait à la rigueur admettre cela pour les Don Camillo, pour Le fanfaron, avec Trintignant ou encore davantage pour Mes chers amis, afin de goûter les voix de Philippe Noiret et de Bernard Blier.

Mais là ! Je trouve que ça augure mal de la qualité de la collection…


Répondre

De PM Jarriq, le 3 mai 2007 à 12:58
Note du film : 6/6

QUOI ? En v.f. Les nouveaux monstres ? Entamons immédiatement une grève de la faim !


Répondre

De Arca1943, le 3 mai 2007 à 14:06
Note du film : 5/6

C'est regrettable, bien sûr, d'autant que la version sous-titrée a circulé autant que l'autre (je l'ai ici sur VHS). Cela dit, heureusement que la VF est là. Car sous le prétexte esthétique d'avoir les "voix originales" (tout en ne comprenant pas l'italien) le timing millimétré, la saveur et la précision des dialogues sont aux trois quarts perdus, l'humour est "désynchronisé" par la lecture. Une comédie sous-titrée est beaucoup moins drôle. Je le sais, je viens de revoir La Grande guerra dans ces conditions.

Je sens que ce retour (annoncé) va me gagner plein d'amis…


Répondre

De PM Jarriq, le 3 mai 2007 à 17:11
Note du film : 6/6

Tu quoque, Arca !


Répondre

De PM Jarriq, le 12 mai 2007 à 18:50
Note du film : 6/6

Evidemment, malgré la v.f., j'ai quand même acheté. Mais c'est dur ! La langue italienne supporte très mal le doublage, étant à moitié composée de gestuelle, et même si la post-synchro est bien faite, comme c'est le cas ici, il manque indubitablement quelque chose. Et c'est d'autant plus flagrant, que certains sketches sont présentés en v.o. dans les suppléments. Quelle idée sadique ! C'est pour nous montrer combien le DVD aurait pu être formidable ? J'avoue avoir du mal à suivre le raisonnement de Seven 7. S'ils me lisent, j'aimerais bien qu'ils m'expliquent ce choix éditorial. Qu'on sorte des Bud Spencer ou d'obscurs spaghetti westerns en version doublée, je peux comprendre, mais Les nouveaux monstres n'est pas un petit film oublié, qu'on sort à la va-vite… Reste à attendre une éventuelle sortie italienne, car ironie du sort, le film est inédit sur sa terre natale, en DVD !


Répondre

De Impétueux, le 12 mai 2007 à 19:23
Note du film : 5/6

C'est bien ce que je craignais…! Et il me semble que c'est tout de même la première fois qu'une maison d'édition honorable se livre à ce curieux manège de se compliquer les choses en éliminant la langue originelle d'un film…

Qu'est-ce que ça a pu leur économiser, cette sottise ? Des nèfles… Lorsqu'on voit les quinze langues en sous-titres qui sont fréquentes sur les blockbusters, on se demande ce que ça aurait coûté de présenter la VO sous-titrée en plus de la VF…


Répondre

De PM Jarriq, le 12 mai 2007 à 19:55
Note du film : 6/6

Je me souviens du même problème sur un film de moindre importance comme Cosa Nostra, sorti chez nous en v.f. uniquement, alors qu'il est paru aux U.S.A. quelque temps plus tard, en langue anglaise. Vu le temps que Les nouveaux monstres a mis à sortir, et vu la joie qu'a provoqué chez les cinéphiles l'annonce de cette série comédies italiennes, la déception est à la mesure de l'attente…


Répondre

De Arca1943, le 12 mai 2007 à 20:04
Note du film : 5/6

« même si la post-synchro est bien faite, comme c'est le cas ici, il manque indubitablement quelque chose »

Bien évidemment. Mais reconnaissez qu'il manque indubitablement quelque chose aussi quand vous regardez un film en version sous-titrée. Par exemple, nombre de répliques "secondaires", de remarques en passant, ne sont tout simplement pas traduites (comme je viens de le constater en regardant Nous nous sommes tant aimés et La Grande guerre en version sous-titrée). Ensuite, la transpositon de l'expression orale en expression écrite est, du point de vue de l'humour, un éteignoir redoutable. Sans même parler de la désynchronisation du timing (qui est tout en matière de comédie), j'ai vu la version sous-titrée des Monstres, par exemple, avec une irration croissante car on aurait dit que les sous-titreurs se foutaient carrément de reproduire le sel de la réplique d'origine. Bon nombre de ces répliques "lues", comme les didascalies d'une pièce de théâtre, ne sont pas drôles; alors qu'elles le sont, et ô combien, lorsqu'elles sont "entendues". Je me mets dans la peau d'un non-francophone; imaginons par exemple un Italien amateur de cinéma français : des dialogues d'Audiard en sous-titres, franchement, ça ne risque de n'être pas fameux. Heureusement, les Italiens – grands doubleurs devant l'Éternel – ont postsynchronisé tout ça. (Et on sait que c'est comme doubleur que le grand Alberto Sordi a débuté dans le cinéma : sans le doublage, pas d'Alberto Sordi, et voilà).

Répétons-le, il est déplorable qu'il n'y ait pas d'option sous-titres sur ce DVD : mais c'est surtout, au fond, parce que sans sous-titres, ça déclenche des lamentations en cascade chez les puristes, ce qui est mauvais du point de vue du marketing (vu que ça fait "mauvaise presse"). Or, il importe que ce DVD se vende le plus possible. (Cent mille exemplaires? Un million ?) Donc, comme vous, je souhaite de tout coeur que les prochains épisodes du glorieux serial péninsulaire seront disponibles avec sous-titres.

Bref, nous sommes d'accord…


Répondre

De PM Jarriq, le 12 mai 2007 à 21:07
Note du film : 6/6

Evidemment qu'on est d'accord ! Il n'est pas question de n'avoir QUE la v.o., juste d'avoir le choix. Et à la base, c'est un des grands intérêts du support DVD, non ?


Répondre

De Arca1943, le 12 mai 2007 à 21:12
Note du film : 5/6

Bien sûr ! D'ailleurs, mes films italiens, je les regarde toujours deux fois : la première fois, pour le plaisir et pour la mimesis – l'effet de réel – toujours en version post-synchronisée. La seconde fois, où je vais à la pêche aux détails, en version sous-titrée (surtout que mon italien me permet tout de même de suivre sans avoir à lire, sauf quand le film est dialectal). Tout simplement, je constate que du point de vue du rire et de l'émotion, je suis bien plus happé, bien plus aisément hypnotisé par un film doublé que sous-titré – ce me semble bien normal vu que le cinéma, après tout, est un art audio-visuel, où la langue écrite est un corps étranger. Par exemple, je reste persuadé que Ringu fait plus peur doublé que sous-titré… et faire peur, c'est tout de même sa raison d'être.

Évidemment, il y a pour moi plein d'exceptions à cette règle. Prenez Antonioni, par exemple : là, j'ai amplement le temps de lire les sous-titres… Mais il ne me viendrait jamais à l'esprit de regarder Mon nom est personne en version sous-titrée, pour moi c'est un étouffe passion évident.


Répondre

De naza, le 15 mai 2007 à 16:53

Désolé mais livrer un film comme les nouveaux monstres en version francaise uniquement est une hérésie. De manière générale, le doublage dénature un film ou une oeuvre cinematographique et audiovisuelle. Regardez la serie Friends en francais me fait penser a une série pour débile alors qu'en anglais elle prend tout son sens. Imaginez un film japonais doublé par des Marseillais. Non non et non respectons les oeuvres.


Répondre

De PM Jarriq, le 15 mai 2007 à 17:02
Note du film : 6/6

Ah ! Quand même !!!


Répondre

De Impétueux, le 27 juin 2007 à 10:37
Note du film : 5/6

Arca qui se livre à de flamboyants et convaincants plaidoyers en faveur des versions doublées, a écrit, le 12 mai : Évidemment, il y a pour moi plein d'exceptions à cette règle.

Il y a, de surcroît, de l'exception dans l'exception, si j'ose écrire : regardant hier le DVD dont nous sommes plusieurs à avoir critiqué l'existence en seule VF, je passais par toutes les étapes de la guerre civile permanente que déclenche en soi, pour les cinéphages que nous sommes, la question du doublage ; et les arguments des uns et des autres chatoyaient et se succédaient, me plongeant toujours vers une plus grande perplexité (en fait, comme Arca le signale, il faudrait toujours regarder un film dans ses deux versions ; et c'est possible, pour Les nouveaux monstres, dans cette édition, pour trois sketchs, qui sont en VOST dans les suppléments, comme le signale PMJarriq).

Cela étant, la limite de l'exercice apparaît assez drôlement dans le dernier sketch du film, l'enterrement de l'artiste : Alberto Sordi prononce donc en français son discours et je concède volontiers qu'on perdrait beaucoup du sel du récit en plaçant en sous-titres les éructations (un grognement, un sifflement, un hoquètement) d'une saynète à succès de son partenaire décédé : le doublage – à la manière du regretté Ouvrard (souvenez-vous : J'ai la rate qui s'dilate, j'ai le foie qu'est pas droit) – est absolument remarquable. Mais immédiatement ensuite, Sordi commence à chanter et tous les artistes, camarades du défunt, entament une sarabande autour de la tombe : cette partie-là est – à juste titre – totalement en italien…

Ah, aussi ! Un mot pour regretter le commentaire agressivement gauchiste et engagé du supplément qui survole l'histoire et les fondements de la comédie italienne. Entre critique féroce et discours militant, il y a une marge, franchie sans humour par les concepteurs du supplément. Dommage.


Répondre

De Arca1943, le 27 juin 2007 à 12:41
Note du film : 5/6

« Un mot pour regretter le commentaire agressivement gauchiste et engagé du supplément qui survole l'histoire et les fondements de la comédie italienne. »

Je compte y revenir. Il y a en particulier un détail – sur les années de plomb – que je ne saurais laisser en plan.

Pour ce qui est du doublage, Impétueux, faites-vous donc plaisir : puisque vous vous plaignez de la version sous-titrée de La Grande Guerra, essayez donc la version doublée, qui fut dirigée par nul autre que Jean Giono. Vous m'en direz des nouvelles. (Ce faisant vous découvrirez aussi qu'un bref passage du film est seulement sous-titré : censure française d'époque ?).

Notons enfin pour Les Nouveaux monstres la présence fort bienvenue d'un treizième sketch jusqu'ici inédit en terre francophone, avec pour cible la mafia : tout à fait excellent et grinçant à souhait  ! Hi! Hi ! Hi !


Répondre

De Buck Danny, le 1er août 2007 à 11:32

On peut tout de même regretter que l'intégralité des sketchs ne soit pas disponible en VO ET en VF.

J'ai d'ailleurs remarqué que le sketch du "producteur de porno" voit sa chute amputée dans la version originale, ce qui lui fait perdre beaucoup de son cynisme. Bobine tronquée ou censure italienne ???

Des ravages de l'idéologie !!! Je suis d'accord pour dire que le commentaire du supplément sur "la comédie à l'italienne" est imbécilement militant. On n'y apprend pas grand chose sur l'histoire de ce genre, ce supplément se contentant de survoler l'histoire italienne d'une façon très orientée. Si les bobos qui ont conçu cette édition veulent donner des gages de leur engagement gauchiste, ils feraient mieux d'aller coller des affiches plutôt que de prendre "Les Nouveaux Monstres" en otage.

Le petit livre fourni avec le DVD n'est pas non plus transcendant. D'une manière générale, le travail éditorial fourni sur cette édition est médiocre. C'est dommage !

Au final cette édition n'est pas à la hauteur de ses ambitions et l'Ultimate Edition des Nouveaux Monstres reste encore à paraître.


Répondre

De PM Jarriq, le 1er août 2007 à 12:41
Note du film : 6/6

Oui. Entre la VF des Nouveaux monstres et la copie pourrie de L'argent de la vieille, on est quand même loin du Nirvana !


Répondre

De Arca1943, le 1er août 2007 à 16:04
Note du film : 5/6

Parlant de nirvana, Jarriq-san, comment est la copie de Une Vie difficile ?


Répondre

De PM Jarriq, le 1er août 2007 à 16:23
Note du film : 6/6

Pas encore acheté, Arca-san… L'argent de la vieille m'a rendu méfiant et boudeur. J'attends de trouver des renseignements moi-même, sur l'état de la copie avant d'acheter. Jarriq-san se rebelle !


Répondre

De Impétueux, le 1er août 2007 à 17:46
Note du film : 5/6

Allant à la FNAC hier, je voulais acheter, d'un seul coup d'un seul, Au nom du peuple italien, Une vie difficile et L'argent de la vieille : rupture de stock ! (ce qui prouve bien qu'il y a un public pour ce cinéma-là !).

Puis je découvre sur DVD Toile les commentaires aigres de PM Jarriq sur le troisième nommé et l'interrogation un peu perplexe d'Arca sur le second…

Je m'interroge… Et quel est l'état de Au nom du peuple italien ?


Répondre

De david-paul, le 2 août 2007 à 15:26
Note du film : 6/6

Je l'ai, je l'ai enfin !! Pour moi, tout est bon, rien à jeter….Je me souvenais un peu du sketch avec Ornella Muti, à cause de la musique "All by myself".Le sketch de Gasman est aussi excellent. Les commentaires sont parti pris c'est vrai mais faut pas trop se plaindre car les suppléments sont rares. J'ai déjà fait un tour sur le site de Seven 7 et je vois que le coffret est déjà en réassort!C'est plutôt une bonne nouvelle.Par contre, aucune trace d'une série comédie italienne.Votons pour les réeditions, amis de la comédie à l'italienne, "Mes chers amis" et ses suites …"L'archi diable" d'Ettore Scola… Votez, Votez, il en restera toujours quelque chose!


Répondre

De Arca1943, le 5 août 2007 à 17:08
Note du film : 5/6

À Impétueux : Au nom du peuple italien est dans un état quasi parfait, la copie de Une Vie difficile est une merveille sans la moindre tache – ah ce noir et blanc magique ! – par contre L'Argent de la vieille, à l'évidence, n'a pas été restauré (les deux autres oui). La Ragazza aussi est dans un état splendide, quoique seulement en VF (mais dans cette co-prod franco-italienne, Claudia Cardinale et Marc Michel se doublent eux-mêmes, tandis que dans la version "originale", seule Cardinale a sa voix puisque George Chakiris et Marc Michel sont doublés en italien. Donc deux comédiens sur trois en VF et une sur trois en VO. Vive le doublage.)

Cette rupture de stock est une excellente nouvelle. Et David-Paul nous apprend de son côté que Les Nouveaux monstres est en "réassort" (moi qui croyais connaître la langue française, j'ai des surprises tous les jours). Quoi qu'il en soit, c'est la preuve que ça marche ! Que les consommateurs veulents ces produits – ha! je le savais ! – et donc qu'il faut se dépêcher de sortir les autres, tous les autres…

L'incitation de David-Paul à voter, voter, voter doit être entendue. Après tout, pour qu'on puisse voter, il y a eu les Révolutions britannique, américaine et française, il y a eu le Risorgimento et la Confédération canadienne… et on n'en profiterait pas !?


Répondre

De PM Jarriq, le 8 octobre 2007 à 19:11
Note du film : 6/6

Suite et fin (?) des péripéties des Nouveaux monstres… Apprenant qu'un DVD italien du film vient de sortir, je me précipite dessus, voulant effacer l'affront de la v.f. (mentionnée une ou deux fois dans ces colonnes…). Là pour le coup, c'est en v.o. Tout en v.o. Donc joie. Par contre, l'image est en 4/3, le film (pourtant court) sur deux DVD, il n'y a aucun supplément, et pour couronner le tout, le sketch "Pornodiva" est amputé de sa chute. Pas de petite fille à la fin !!!

Bref, la quête du Nouveaux monstres idéal, est devenue un Graal, dont l'existence devient de plus en plus aléatoire.


Répondre

De Arca1943, le 8 octobre 2007 à 20:20
Note du film : 5/6

« Le sketch "Pornodiva" est amputé de sa chute. »

Tabarnac, qui a osé cette censure !? C'est inqualifiable !


Répondre

De PM Jarriq, le 8 octobre 2007 à 20:28
Note du film : 6/6

C'est d'autant plus inqualifiable, que sans sa chute, le sketch n'a strictement aucun sens. Il s'achève sur le mari en train de signer le contrat… A tout prendre, ils auraient dû l'ôter carrément du DVD. C'est comme si Planet of the apes s'arrêtait avant la statue de la Liberté.


Répondre

De Arca1943, le 8 octobre 2007 à 22:24
Note du film : 5/6

Oui, oui, je crois voir ce qui vous a inspiré cet audacieux parallèle. Ma se la sciema è piccola…


Répondre

De stronibein, le 24 juillet 2010 à 11:06
Note du film : 5/6

La note 5 est pour le film, récemment paru en DVD Zone 2. La galette de plastique, elle, mérite un triple zéro.

Explication: Le film est paru, certes, mais chez René Château. Cet éditeur, tristement connu pour avoir déjà bousillé "La Strada" et "Une Journée Particulière" en n'en proposant que des versions non restaurées et en VF uniquement, s'est fendu ici d'une VOST.

Alleluja, direz-vous ? Que non point, entamez plutôt un requiem.

Après 10 minutes en version originale italienne, ça saute à la VF durant 7 ou 8 minutes, puis ça revient en VOST, puis ça repasse en VF etc etc…

Et c'est comme ça pendant tout le film et sur tous les exemplaires du DVD.

Jamais deux sans trois, direz-vous…

Là où Château passe, les films trépassent…


Répondre

De Impétueux, le 24 juillet 2010 à 15:13
Note du film : 5/6

A noter qu'une édition plus luxueuse (dans un coffret cartonné, avec un livret de présentation, au demeurant fort médiocre) est parue il y a trois ans et présentait des défauts considérables, puisque, ainsi que c'est rapporté sur un autre fil (intitulé Bientôt en DVD !), c'était la seule VF (sauf dans les suppléments) qui était proposée.

Mais évidemment, René Château, c'est toujours ou presque le pire du pire…


Répondre

De Impétueux, le 18 mars 2013 à 14:39
Note du film : 5/6

Alors que la plupart des amateurs s'accordent pour donner aux Monstres une légère longueur d'avance sur Les nouveaux monstres, tout en reconnaissant leur immense qualité, je me demande, après avoir revu il y a peu le premier, et hier le second si je ne préfère pas la deuxième mouture à l'original.

Ce qui est un peu absurde, en soi, parce que, évidemment, comme dans tous les films à sketches, il y a des différences de niveaux entre les séquences, des inégalités, des sommets et des moments un peu plus plats et que l'idéal serait évidemment de picorer le meilleur dans chacun des films…

N'empêche que je suis encore sous l'emprise (on n'ose pas écrire sous le charme) du film de ce trio infernal Monicelli/Risi/Scola, bien aidé par des scénaristes du tonnerre et que, malgré tout ce que l'on a pu dire ici et ailleurs sur le scandale de la seule version française du DVD, je ne me remets pas de la violence, de la virulence, de l'acidité éblouissantes des Nouveaux monstres.

Peut-être parce qu'il y a une sorte de montée chromatique dans la composition du film vers une férocité de plus en plus forte, les deux premières histoires, Le rossignol du Val padouan et Tantum ergo étant plus sarcastiques, acides que vraiment cruelles… Mais, écrivant cela, je me rends compte immédiatement que le troisième sketch, Auto-stop, cette jeune fille lumineuse, drôle, spirituelle (Ornella Muti) abattue par une sorte de beauf gluant suant de trouille est d'une brutalité, d'une méchanceté bluffantes.

En fait, je crois que la structuration des Nouveaux monstres est absolument remarquable, et après qu'elle a poussé le bouchon très loin dans l'horrible, l'insoutenable (Pornodiva, évidemment), sait faire redescendre la tension et le dégoût avec la bouffonnerie un peu facile de L'auberge (sans doute à la fois inspirée du Tord-boyaux, la chanson de Pierre Perret et du sketch des Camionneurs de Jean Yanne et Paul Mercey). De la même façon, après le glaçant Sans parole (où Ornella Muti, décidément sacrifiée, est pulvérisée par une bombe terroriste) survient le désopilant, grinçant, dérisoire Éloge funèbre avec un Alberto Sordi au sommet de son art…

Quelques légères faiblesses ? Sans doute les sketchs Premiers soins, un peu languissant où Sordi, snobissime, essaye de refiler un blessé à un hôpital, et Petite maman, qui se complait avec une certaine délectation dans la crasse, avec un Tognazzi trop clownesque… (mais ayant dit cela, je me trouve injuste, tant c'est virevoltant et bien filmé)…

Et pour moi le sommet, comme l'était Noble art dans le premier volume, c'est Comme une reine, cette toute petite vieille qui découvre que son fils (Sordi encore) ne la promène en voiture que pour la conduire dans un hospice à la fois bien-pensant et désespérant. Elle a les larmes aux yeux quand elle s'aperçoit qu'elle va être abandonnée là, comme un vieil animal inutile. Et nous ne sommes pas loin nous non plus de les avoir aussi…


Répondre

De Arca1943, le 18 mars 2013 à 17:59
Note du film : 5/6

« …cette toute petite vieille qui découvre que son fils (Sordi encore) ne la promène en voiture que pour la conduire dans un hospice à la fois bien-pensant et désespérant. »

Ça me rappelle (approximativement) ce passage.

SORDI (chuchotant en direction de la mère supérieure car sa mère à lui est à portée de voix): «Dites, vous ne les battez pas, au moins ?»

MÈRE SUPÉRIEURE: «Les battre ? Qu'allez-vous chercher là ! Tout au plus s'ils se montrent désobéissants, on leur donne une petite tape, comme ça.»

Et elle lui en flanque une derrière le crâne.

SORDI : « Aïe !! Mais ça fait mal, ça !»


Répondre

De vincentp, le 30 avril 2016 à 23:14
Note du film : 5/6

5,4/6. Revu ce soir après avoir découvert ce film en 1986. Les nouveaux monstres m'avait marqué, étant le premier ou le second film de la comédie italienne que je regardais. Le sketch de l'auberge m'avait plié en deux. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Globalement, ce film me parait moins réussi que Les monstres, moins original, ou moins… quelque chose. Restent des numéros très professionnels, bien conçus et agencés. Le n° de Gassman en évêque et la beauté de Ornella Mutti sont les aspects qui me frappent le plus aujourd'hui. Les quatre sketchs de Dino Risi me paraissent être ceux qui sont le mieux réalisé. Les nouveaux monstres a peut-être un peu vieilli, mais il conserve du charme et témoigne d'une belle époque, de créativité, du cinéma italien. Un parfum de nostalgie est porté aujourd'hui par cette oeuvre.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.076 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter