Forum - Les Evadés - Avis
Accueil
Forum : Les Evadés

Sujet : Avis


De PM Jarriq, le 7 octobre 2006 à 11:54

Dans un récent sondage fait en Angleterre, par la revue Empire, Les évadés a été élu à une écrasante majorité comme "meilleur film de tous les temps" ! Je ne l'ai vu qu'une fois et l'ai trouvé plutôt bon, mais sans plus. Je me demande si en France, le film de Darabont bénéficie d'une aussi forte cote d'amour.


Répondre

De vincentp, le 7 octobre 2006 à 12:41
Note du film : 4/6

C'est un bon ou très bon film, bien équilibré. Il y a des passages émouvants, la fin est réussie, et il est très bien joué. Et puis il a du avoir un oscar.

Il bénéficie effectivement d'une côte énorme auprès du grand public anglais, celui qui assure les succès au box-office. Cet hiver, j'en discutais sur les pistes de ski avec des jeunes anglais (qui me suivaient comme ils pouvaient) et qui le considéraient (entre deux gamelles, trois bouteilles de whisky et quatre pintes de bière -avec ce régime des ronflements nocturnes deviennent au bout de quelques jours des ronflements d'agonie) comme un chef d'oeuvre absolu. Il doit toucher leur inconscient collectif. Curieux, dans la mesure ou il n'est pas question de cricket. De mon point de vue, il y a des énormités de scénario : de la cellule ou il est, le prisonnier ne peut pas vraiment creuser le trou qu'il fait. Et puis, comment se fait-il qu'il reste aussi longtemps dans la même cellule ? Si vous montrez ce film à un gardien de prison, il s'esclaffe de rire. Un prisonnier qui veut s'évader ne choisit pas la petite cuillère comme outil : il prendra soit de la dynamite, soit un hélico, soit un fax détourné à en-tête de la république qui le libère immdiatement .

Sur le même sujet, tu constateras, cher ami et collègue, que Le salaire de la peur bénéficie d'une côte énorme outre-atlantique (voir imbb – c'est aujourd'hui le film français le plus côté aux USA -) alors que c'est certes un excellent film, mais qu'il n'égale peut-être pas Le corbeau du même Clouzot.

Autre film culte en Angleterre : The italian job avec Michael Caine.


Répondre

De paul_mtl, le 7 octobre 2006 à 13:16
Note du film : 4/6

The Shawshank Redemption : Redemption: rachat d'une faute (sur un plan religieux ou moral)

Comment tu l'as dit le film est très bien joué avec deux stars, de l'émotion, un zeste d'ironie, un esprit entrepreneur, l'amitié masculine et un happy end.

Les raisons du succès auprès du public ? (9.2 pour US et 9.1 pour non US sur IMDb avec 215.000 votes) : difficile à dire, sans doute que le désir fort d'être libre du personnage principal et ses constants efforts n'y est pas étranger.

Ce film me fait penser sur le même thème mais avec un style différent à Papillon.


Répondre

De PM Jarriq, le 7 octobre 2006 à 13:37

Autre film culte essentiel ("seminal" disent les Anglais) : Get Carter (l'original, bien sûr, pas la monstruosité avec Stallone, Rourke et leurs anabolisants) avec Caine, considéré comme un must absolu du film social et policier, alors qu'en France, il est platement intitulé La loi du milieu, et passe pour une honnête série B de gangsters.


Répondre

De Impétueux, le 29 décembre 2008 à 12:09
Note du film : 4/6

Malgré sa longueur, le film n'est jamais pesant ou ennuyeux, et l'on finit par se prendre de sympathie pour cette bande de truands prétendument tous innocents et en fait sûrement coupables des pires horreurs, mais dont l'infinie durée des peines a assoupli la vie…

D'ailleurs, ils ne sont pas tous coupables – du moins le héros ne l'est-il pas – et tous ne sont pas sur la voie de la rédemption (les immondes Trois sœurs qui violent à tire-larigot le malheureux Andy Dufresne (Tim Robbins) jusqu'à ce qu'il regimbe dans une scène très… mordante).

En fait, c'est un film très moral, assez puritain et sûrement très conforme à l'évangélisme naïf des États-Unis : les méchants vraiment méchants, Bogs, le chef des Trois sœurs, (Mark Rolston), l'immonde hypocrite directeur Norton (Bob Gunton) et le sadique gardien-chef Hadley (Clancy Brown) sont horriblement punis. Et parallèlement les gentils sont récompensés : Andy l'innocent malheureux berne tout le monde et finit par faire fortune, Red, son ami noir (Morgan Freeman) rédimé et libéré le rejoint sur une plage de début du monde et tout est bien qui finit bien.

C'est assez émouvant, d'une grande hauteur de sentiments, ça m'a fait penser après coup au charmant Forrest Gump pour ce côté confiant dans la nature humaine, indécourageable et salutiste. Les péripéties se succèdent harmonieusement, l'écoulement du temps (plus de vingt années !) est convenablement rendu (bonne idée, la succession chronologique des pin-ups dans la cellule d'Andy : de Rita Hayworth, on passe à Marilyn Monroe pour terminer sur Raquel Welch), c'est bien filmé, la musique est agréable, les acteurs sont épatants.

Mais… il faut tout de même n'avoir pas beaucoup de sens de la vraisemblance pour accrocher complètement et surtout durablement : on l'a dit ici et là : qu'est-ce que c'est que cette prison où l'on ne change jamais les prisonniers de cellule (et aussi où il n'y a pas de travaux d'entretien) puisque Andy peut tranquillement creuser pendant vingt ans son tunnel… Mais qu'est-ce que c'est aussi qu'une prison dont le Directeur et le gardien-chef demeurent en place (sans mutation ou promotion) pendant davantage encore de temps, où cohabitent dans les mêmes quartiers des assassins condamnés à de lourdes peines, comme Red, et Tommy, le jeune voleur (Gil Bellows) qui est à deux doigts d'innocenter Andy, mais qui n'a que quelques mois encore à tirer lorsqu'il est assassiné par Norton et Hadley ?

Tout ça n'empêche pas le film d'être très bien fichu, plaisant à regarder, et émouvant, j'y reviens…

Mais de là à le classer Meilleur film de tous les temps comme il l'est (ou l'a été) sur Imdb !


Répondre

De spontex, le 29 décembre 2008 à 13:29
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Je crois que les Evadés, sans être le meilleur film de tous les temps pour qui que ce soit, occupe cette place sur IMDb car il déçoit pratiquement personne. Contrairement à Citizen Kane, les Sept Samouraïs ou Star Wars, je n'ai pas vu grand monde ne pas aimer les Evadés. De plus, il supporte facilement quantité de visions, ce qui est loin d'être le cas de tous les films.


Répondre

De Gilou40, le 5 janvier 2009 à 23:13
Note du film : 6/6

Je n'avais jamais vu ce film et c'est en lisant vos critiques que je me suis installée devant, ce soir , sur la chaine TNT W9. Quel choc !

Je n'ajouterai pas grand chose à ce qui a été écrit… Si ce n'est que les invraisemblances dont parle le médiateur sont nécessaires à la réussite du film. Bien que les assassins côtoyant les voleurs de bicyclettes soient légion dans nos prisons ! Mais, que je sache, Zorro ne se foule jamais une cheville quand il saute d'un mur haut de sept mètres, et James bond dans sa fuite bondit toujours dans un hors-bord jamais amarré et dont le réservoir est plein à ras-bord, et nous ne trouvons rien à redire. Et qui dit Stephen King dit "fantastique" , alors…

Le plus grand film du monde ?? Je n'en sais fichtre rien , mes connaissances étant très limitées. Rendez vous compte , je n'ai jamais vu Citizen kane dont vous parlez comme comme DU joyau du cinéma. Mais un film qui bouscule tout en vous berçant… Magnifique.

Juste un détail : si quelqu'un possède le DVD, peut-il me dire si j'ai rêvé ou si j'ai bien aperçu le dessin du paquebot France sur la boite en fer que Morgan Freeman découvre sous la pierre, avant d'aller rejoindre Tim Robbins ? Merci. C'est un détail, mais dans pareil chef-d'œuvre, ça fait plaisir…


Répondre

De Impétueux, le 14 mars 2010 à 10:18
Note du film : 4/6
  • A Max 21 : Avez-vous vu quelques autres films, dans votre vie, pour être si péremptoire et déclamer que ces sympathiques Évadés sont l'ultima ratio et le pinacle insurpassable du cinéma de tous les pays et de toutes les époques ? Comme votre message est le seul que vous ayez jamais déposé sur DVDToile, j'ai un doute…
  • A Gilou40 : vous écrivez les assassins côtoyant les voleurs de bicyclettes soient légion dans nos prisons… Sûrement pas dans nos prisons, en France… Distinguons Maisons d'arrêt, Centres pénitentiaires et Maisons centrales : ce ne sont pas du tout les mêmes détenus qui les peuplent (ce qui ne veut pas dire – laissons une place au romanesque ! – qu'il n'y a pas, dans les Maisons centrales, réservées aux plus longues peines, de malheureux innocents (mais condamnés).

Bon ! Cela dit, je persiste à penser que Les Évadés est un excellent divertissement bravement humaniste et un peu larmoyant. Un excellent mélodrame attachant…


Répondre

De droudrou, le 14 mars 2010 à 14:07

Il fait partie de ma liste des films dont je me fiche éperdument ! Eh oui ! Ça peut surprendre !


Répondre

De vincentp, le 14 mars 2010 à 15:53
Note du film : 4/6

C'est le pur produit destiné à un grand public, celui que je rencontre dans mon vidéo-club. Le cinéphile acharné verra les limites de ce long-métrage (de fond et de forme) mais pas le consommateur occasionnel ou le cinéphile en devenir. A ce sujet, soyons indulgent : il faut bien commencer par le début ! Je me suis contenté moi-même pendant longtemps de louer des K7 VHS de produits ordinaires dans mon vidéoclub, avant de m'intéresser à un cinéma plus exigeant ! Pour la petite histoire, Frank Darabont, réalisateur de Les évadés est un des fans de la première heure de Blade Runner (1982), lequel aurait influencé sa vocation (on trouve cet élément dans un des suppléments de l'édition "final cut" du film réalisé par Ridley Scott).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.012 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter