Forum - Théodora, impératrice de Byzance - Gianna Maria Canale au pouvoir
Accueil
Forum : Théodora, impératrice de Byzance

Sujet : Gianna Maria Canale au pouvoir

VOTE
De Arca1943, le 17 juin 2006 à 23:01

« Horreur ! » comme disait Tintin : je n'ai aucun film de Riccardo Freda dans ma collection "Splendeurs de Cinecittà" ! Je dois remédier illico à cette honteuse carence. Comme il paraît que Gianna Maria Canale est vraiment impériale dans ce rôle, je jette mon dévolu sur Theodora, impératrice de Byzance ! J'espère qu'il ne sera pas trop compliqué de se procurer ce drame byzantin.


Répondre

De Arca1943, le 12 mai 2007 à 20:40

Tiens donc : je viens d'apprendre que ce film avec Gianna Maria Canale au sommet de sa gloire est sorti en France – en VF, bien entendu – à la glorieuse époque du VHS. Alors, si jamais vous découvrez, sur l'étagère poussiéreuse d'une boutique obscure, ce fameux peplum de Riccardo Freda, ayez une petite pensée pour moi… Vous n'aurez pas affaire à un ingrat.


Répondre
VOTE
De Impétueux, le 24 octobre 2007 à 23:34

J'ai dit sur le fil de La terre des pharaons, devant l'insidieuse captatio benevolentiae d'Arca que je voterais volontiers pour cette Théodora-là ; je m'exécute avec plaisir, d'autant que l'immense histoire de Byzance est anormalement peu représentée au cinéma…

Et, naturellement, parce que Riccardo Freda est un remarquable réalisateur !


Répondre
VOTE
De droudrou, le 25 octobre 2007 à 08:21

Je n'ai pas la possibilité de voter 2 fois. Ebloui par Gianna Maria Canale, notre ami Impétueux a omis de cocher la case prévue à cet effet.

En ce qui me concerne, je vote par curiosité pour une réalisation de Cinecitta, d'une part, et aussi pour (peut-être) découvrir un film dont le sujet me paraît intéressant.


Répondre

De Impétueux, le 25 octobre 2007 à 10:24

C'est assez curieux : j'ai voté, mais sur la fiche de présentation du film, qui a pris en compte mon vote (le nombre, sous mes yeux éblouis, est passé de 2 à 3 ; et il y en a 4, maintenant avec le vote de Droudrou) mais si l'on procède ainsi, la mention VOTE n'apparaît plus sur le message.

Je suis sûr que Spontex va nous arranger ça !


Répondre

De Arca1943, le 25 octobre 2007 à 12:19

Curieux, en effet. Mais quoi qu'il en soit, merci pour vos généreux suffrages. Puissiez-vous en être bientôt récompensés !


Répondre
VOTE
De Gaulhenrix, le 25 octobre 2007 à 12:53

Attendons de pied (?) ferme la sulfureuse Theodora


Répondre

De Arca1943, le 28 septembre 2008 à 22:42

Je viens de voir Gianna Maria Canale dans Il boom de De Sica et elle est encore en 1963 d'une beauté renversante (et meilleure comédienne que je ne m'y attendais). Alors imaginez ce que ça va être dans ce Théodora, impératrice de Byzance qui remonte à 1954 ! Ah là là !

En plus, les droits de ce film ne sont pas loin puisqu'il est sorti en France aux temps (glorieux) du VHS, dans son excellente version française… Alors, René Château ? Seven7 ? Ou carrément StudioCanal ? Allez, quoi ! C'est réalisé par Riccardo Freda, aujourd'hui un nom prestigieux. Et puis des peplums centrés sur Byzance, il n'y en pas des masses ! Et puis il y a même même des acteurs français dedans – Georges Marchal, Henri Guisol, Roger Pigaut – en plus de la grande Irène Papas, alors hein… !


Répondre

De Arca1943, le 14 juin 2009 à 00:56

Eh non, Theodora n'est toujours pas avec nous… et Gianna Maria Canale, elle, n'y est plus. Je cite tristement sa biographie sur le site Mymovies.it : « Si ritira per sempre non solo dalle scene ma anche dalla mondanità. Non appare più in pubblico, non si fa fotografare, rimanendo così immortalata nella mente degli spettatori affascinante e raffinata come nei tempi d'oro. Anche per questo motivo muore nel febbraio 2009 senza troppe commemorazioni. »

Traduction maison : « Elle se retire pour toujours (en 1964) non seulement de la scène mais aussi du monde. Elle n'apparaît plus en public, ne se fait plus photographier, restant ainsi dans l'esprit des spectateurs fascinante et raffinée comme à l'âge d'or. C'est aussi pour cette raison qu'elle est morte en février 2009 sans trop de commémorations. »

La nouvelle, hélas, est en effet passée inaperçue… che vergogna. Finaliste du concours Miss Italia 1947 – les autres étant Gina Lollobrigida, Eleonora Rossi Drago, Silvana Mangano et la gagnante Lucia Bosè – madame Canale était d'une grande beauté. Statuesque, dotée de grands yeux hypnotiques, elle fut la protagoniste idéale d'un nombre impressionnant de films de cape et d'épée et de peplums, tournant treize films – dont deux au Brésil – pour son mari Riccardo Freda. Les critiques italiens ne l'aimaient pas beaucoup, vu qu'ils n'aimaient pas tellement le genre de film où elle apparaissait d'ordinaire. Et ses deux comédies avec Totò n'étaient pas pour arranger les choses. Pourtant, moi qui l'ai vue récemment dans Il boom de Vittorio De Sica, un de ses derniers films et un des rares où elle échappait à son emploi habituel, je l'ai trouvée excellente, tout à fait bien castée en épouse ambitieuse d'Alberto Sordi. Le film – un peu en avance sur son temps par son thème très dur, un homme qui vend un de ses yeux pour maintenir son niveau de vie – fut malheureusement un échec à sa sortie, ce qui a peut-être précipité son retrait de l'écran.

Inséparable des films du célèbre Freda et de tout un pan du divertissement populaire transalpin, Gianna Maria Canale appartient à la légende du cinéma et c'est une bien triste nouvelle que j'apprends rétrospectivement aujourd'hui.

J'en profite pour redemander l'édition en DVD de Théodora, impératrice de Byzance, qui semble faire consensus parmi ses plus grands rôles dramatiques.


Répondre

De Arca1943, le 10 octobre 2010 à 02:10

Avec ma naïveté habituelle, je pensais que la disparition de Gianna Maria Canale, actrice à la beauté légendaire, égérie de Riccardo Freda, star de nombreux "peplums", films de cape et d'épée mais aussi de De Sica avec Il boom, allait ramener au jour dans les bacs au moins Théodora, impératrice de Byzance qui est, dit-on, son plus grand rôle de même qu'un excellent Freda. D'autant que toute une brochette de peplums italiens sont sortis sur DVD : mais pas celui-ci, qui couvre pourtant un chapitre de l'Antiquité pas souvent exploité au cinéma. Las ! Plus d'un an après la triste nouvelle, toujours rien. Éditeurs au coeur de pierre ! Nous voulons Teodora ! Nous voulons la Canale !

((


Répondre

De Arca1943, le 12 mars 2012 à 17:23

Autre argument : dans leur fièvre de peplums italiens (car il y en a apparemment une) les éditeurs semblent avoir sorti pêle-mêle toutes sortes de machins. Alors, quand je vois en vente à la FNAC des fonds de tiroir comme La Vengeance d'Ursus, mon sang ne fait qu'un tour car je me dis : Ah, quelle poisse, quand je pense qu'à la place de ce machin nous pourrions avoir Theodora, impératrice de Byzance… et la Canale dans un film de Riccardo Freda… ah, soupir…


Répondre

De Arca1943, le 29 mai 2013 à 19:14

A-ha ! Vous pensiez que j'avais lâché le morceau, hein ? Eh bien non ! Voici un autre message pour réclamer ce péplum de Riccardo Freda où triomphe la Canale ! (Et en fait je n'ai pas vu le film et donc je ne sais pas si elle triomphe, mais la pub c'est la pub).


Répondre

De jacquot/, le 29 mai 2013 à 20:16

Passé sur le cable TRES BON FILM.

Un DVD s'impose . Note: 5/6


Répondre

De fastivoni, le 1er mars 2014 à 12:06

En aucun cas Arca, je ne voudrais doucher vos espoirs… Trop tard, c'est fait. Vaudrait-il mieux laisser votre enthousiasme en son sommeil ? (Le rêve est toujours plus beau que la réalité…)

Vu la place que prenait la VHS, j'avais remis l'antiquité aux bons soins de la voirie.

S'il n'y avait que cela…

Ceux qui (comme moi) ne connaissent de Byzance que le nom, n'en apprendront pas plus avec ce film, qui n'a de byzantin que le titre.

Qu'importe, l'affiche affriolante promet un spectacle digne de l'espérance soulevée. Et une fois de plus, le charme proverbial du péplum italien agit, assurant de sa constance, tant au niveau de l'histoire (fade) que des dialogues (creux). Cependant, un champ en ruine peut receler un trésor, et dans le cas présent, en fouillant on finit par dénicher deux qualités :

1) Le fruit convoité est meilleur que "La vengeance d'Ursus".

2) Il détient un indéniable pouvoir séducteur, au vu de l'engouement qu'il suscite.

Concernant la star, du moins son image qui hante vos pensées (comme Ava Gardner hante celles de DelaNuit), pas de risque de vous faire pé-plumer. Un physique avantageux filmé sous presque tous les angles (Aaah la scène où elle danse…).

Ceci dit pour rallumer le feu de votre exaltation… Et pour calmer votre impatience (si elle est toujours intacte), You Tube se révèle comme remède. Le son en italien et l'image, de qualité juste acceptable, auront peine à combler vos attentes, toutefois c'est le seul moyen de vous faire enfin une opinion sur l'objet de vos désirs.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.032 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter