Forum - La Mélodie du bonheur - Le cœur frais de l'Europe
Accueil
Forum : La Mélodie du bonheur

Sujet : Le cœur frais de l'Europe


De Impétueux, le 2 juin 2006 à 19:27
Note du film : 6/6

Voilà un film comme on les aime et, davantage encore, comme on en a besoin !

Je suis bien entendu loin d'écrire que la gentillesse, la bonne éducation, les happy ends, les enfants bien élevés et les disciplines fermes (mais justes !) sont nécessaires à la confection des bons films ; je pense plutôt, d'habitude, que nous ne vivons pas dans un monde conçu par Walt Disney et je partage assez l'avis de Jules Romains (dans Comparutions, tome 24 des "Hommes de bonne volonté", tas d'ignares !) : Celui qui n'ose pas, de temps en temps, penser avec calme une chose affreuse ne sera jamais à tu et à toi avec la nature humaine.

Ces déclarations liminaires et définitives étant faites, je trouve qu'il est bien agréable, de temps en temps de se retrouver avec des gens qui s'aiment et qui luttent et qui gagnent.

Et qu'il est délicieux de s'attendrir dans ce conte de fée moderne où la jeune novice d'un couvent de Salzbourg est envoyée en mission par ses supérieures afin d'être la gouvernante d'une famille pleine d'enfants turbulents mais au cœur d'or, dont le père, veuf bien séduisant, va s'éprendre de l'apprentie nonne. Tout cela, donc, se passe en Autriche,le cœur frais de l'Europe comme le proclamait un slogan touristique de mon jeune temps !

La gaieté, la tendresse, la beauté calme de cette histoire, de ce film, qui se déroule pourtant aux sombres jours de l'Anschluss, la qualité de sa musique, l'émotion toujours présente dans les péripéties de l'histoire de la famille Trapp en font un enchantement.

Qu'il soit réalisé par Robert Wise quelques années après seulement West Side Story me conforte dans l'idée qu'il est des cinéastes qui sont pourvus d'une capacité de faire surgir la grâce. Surtout lorsqu'ils bénéficient de l'extraordinaire abattage, de la présence exceptionnelle de Julie Andrews, magnifique.


Répondre

De Arca1943, le 2 juin 2006 à 21:57
Note du film : 2/6

Quel plaidoyer ! Bon, eh bien, je vais peut-être la regarder enfin, cette fameuse Mélodie du bonheur qui m'a toujours rebuté… Un dimanche de pluie, qui sait… Après tout, le dimanche, je fais souvent cuire des muffins (que vous Français appeleriez, je crois, gâteaux) et comme de toute manière il règne déjà dans la maison une odeur sucrée…


Répondre

De Impétueux, le 2 juin 2006 à 22:45
Note du film : 6/6

C'est exactement ça ! Il ne faut pas être d'humeur sarcastique ou goguenarde, mais en revanche être prêt à se plier à toutes les conventions du genre, ne pas refuser de laisser ses yeux s'humidifier à certains passages un peu mélodramatiques, ne pas s'effaroucher de séquences aussi mièvres que jolies, apprécier la Vertu récompensée, la vie de famille et les triomphes mérités.

En gros, si vous avez une nièce d'un âge compris entre six et dix ans, que vous aimez beaucoup, vous l'invitez un dimanche pluvieux, vous lui faites déguster vos succulents muffins (donnez-moi la recette,! est-il vrai que vous les confectionnez avec de la graisse de caribou longuement vieillie dans des outres en peau de phoque ?), et vous placez tous deux devant l'écran. L'émerveillement de la chère tête blonde vous incitera à la bienveillance, à une sorte d'empathie universelle qui vous placera dans les meilleures conditions.

Sans blaguer, c'est vachement bien !

Et à l'heure où, le cœur tremblant, je m'apprête à revisionner bientôt La horde sauvage – qui va prochainement sortir en zone 2 – je me redis qu'il faut de tout pour faire un cinéma !


Répondre

De droudrou, le 3 juin 2006 à 10:56
Note du film : 4/6

Ouaip ! La question est de savoir si vous regardez La Mélodie du Bonheur en version française ou en version originale. Personnellement, je préfère les livrets en version originale, ça fait moins niais. Je vous rappelle qu'il y avait eu de "La Famille Trapp" une version allemande dans les années où Romy Schneider était encore Sissi. Wise a simplement repris le film avec ses collaborateurs pour apporter la musique.


Répondre

De Impétueux, le 3 juin 2006 à 16:22
Note du film : 6/6

Il me semble invraisemblable,Droudrou, que vous considéreriez que je pourrais regarder La mélodie du bonheuren version française ! J'ai d'ailleurs, je crois, sur je ne sais plus quel fil de DVDToile, manifesté une saine rage après la diffusion du film sur une chaîne TNT, en français, donc, et avec la voix de la regrettable Mathé Altéry en place de celle de Julie Andrews.

Et le vieux spectateur que je suis a également vu, jadis, la famille Trapp, film allemand de 1956 (dont je viens de voir, sur Imdb, que c'était un film allemand – ou autrichien – de Wolfgang Liebeneiner.

Cela étant, je peux très bien concevoir que ce genre de film déplaise, amuse, ou laisse froid.

Mais j'aime assez ma propension à apprécier aussi bien La mélodie du bonheur que Cannibal holocaust.


Répondre

De jedi, le 22 mai 2008 à 15:01

Ce film est un enchantement !!!! Avec des acteurs de légende tels Christopher Plummer, Julie Andrews


Répondre

De pamina, le 22 mai 2008 à 18:11
Note du film : 6/6

Ce film qui serait diffusé pour la première fois en France en 2008 aurait-il le même succès ? … Je n'ai pas souvenance d'une longue carrière dans nos salles… Certes, "The Sound of music" est en 55 ème position dans le classement établi par l'institut américain du film (American Film Institute) sur les 100 meilleurs films américains de toute l'histoire du Cinéma !… Cela ne veut pas dire grand chose, car "La mélodie du bonheur" est souvent citée dans les 10 ou 15 premiers films mondiaux.

La France n'aime pas trop les "comédies musicales"… Par contre, allez en Allemagne, en Suisse… j'avais vu le film à Lausanne (Suisse) lors de sa sortie mondiale… évidemment en VO et en 70mm… Il a fallu réserver les billets une semaine à l'avance !… Bon c'est vrai… les suisses aiment les montagnes, les chorales et les bons sentiments… Mais je considère que ce film est un enchantement de bout en bout avec des acteurs de premier plan… Le DVD récent respecte "son et image"… Le visionner sur un écran 16/9 est un vrai bonheur !


Répondre

De urspoller, le 22 mai 2008 à 18:33

Voilà qui laisse augurer d'un agréable spectacle pour votre serviteur qui vient de découvrir ces atmosphères légères et suaves propres aux comédies musicales, par le truchement du merveilleux My Fair Lady. Je pense donc à obvier à ces carences hadales en allant piocher goulûment dans la DVDthèque de ma future belle-sœur.


Répondre

De vincentp, le 21 mars 2009 à 18:15
Note du film : 5/6

C'est un film extrêmement curieux. A la fois très classique, voire ultra-académique, bien-pensant à l'extrême, et en même temps novateur par le croisement des genres : comédie musicale, comédie de moeurs, drame historique. De plus, les personnages sont dotés d'une psychologie assez complexe (par exemple, le personnage de Max, qui possède un certain recul par rapport à ce qu'il observe), et leurs relations toujours intéressantes, échappant à la niaiserie (que l'on frôle pourtant par moments). Il y a aussi des changements de tons bienvenus, la qualité des images, et l'interprétation juste des acteurs, qui maintiennent un intérêt tout au long de ces presque 180 minutes. Une réussite critique, publique, oscar du meilleur film en 1965, mais qui aurait pu aussi bien à quelques éléments près être un naufrage artistique. Le talent de Robert Wise y est sans doute pour quelque chose.


Répondre

De le chéri de ces dames, le 21 mars 2009 à 18:31

Film superbe, magnifique, porté par une Julie Andrews, comme à son habitude, excellente et formidable .L'un des films qui prouve à des générations que le cinéma peut traverser des siècles sans prendre une ride .

Musique également sublime et portant avec grâce les volutes de la gouvernante .En un mot : JOUISSIF ….


Répondre

De Steve Mcqueen, le 7 avril 2010 à 17:05
Note du film : 1/6

Décidément j'aime titiller -gentiment!-Impétueux… "Sound of music" est une insupportable bluette fade et mièvre déguisée en romance historico-poûet-poûet! Quintessence de l'historiette kitsch qui flatule plus haut que son postérieur, ce monument de ringardise suscite un ennui même pas poli…

Technicien brillant "The Sand Peeble", Wise fait ici preuve d'un remarquable faux-cultisme, faisant mine d'aborder des grands sujets "Delarue's approved" (la guerre, l'Amour avec un grand A mais un petit cul, le choc des classes, pour livrer un pensum romantico-guerrier d'une bêtise insondable et d'une incroyable vacuité…

Julie-je-sais-pas-jouer-Andrews, avec ses dents de lapin, sa fade blondeur, sa machoîre prognathe, aurait mieux fait de rejoindre l'ami Lee Strasberg à l'Actor's Studio plutôt que de gueuler sa joie de vivre à longueur de journée et de faire chie. les lapins ! Dans le rôle de Von Trapp, le talentueux Plummer ne peut rien face à un stéréotype écrit avec les pieds, et taillé à coup de burin…

ATTENTION SPOILER ! (Nan, j'déconne!) Pendant tout le temps-interminaaaaable- que dure le film, on espère que la moche Julie va se faire (cochez la case souhaitée:)

A/ chopper par les nazis B/ répudier par Von Trapp C/ violer par un panda géant…

Malheureusement tout se finit bien dans une guimauve écoeurante.On pourra sauver, à l'extrême rigueur,le procédé Todd-Ao,les extérieurs verdoyants et l'harmonie visuelle et sonore…Mais c'est peu, si peu…

Un naufrage…


Répondre

De Impétueux, le 7 avril 2010 à 18:15
Note du film : 6/6

Ma foi ! Si ça peut vous faire du bien d'écrire du mal, Steeve McQueen, ne vous en privez pas !

Que vous n'aimiez pas les films que j'aime n'a aucune importance (et réciproquement) ; ce qui compte, c'est l'amour du cinéma


Répondre

De Arca1943, le 7 avril 2010 à 20:28
Note du film : 2/6

Je dois avouer que la mièvrerie et la joliesse de ce film m'ont toujours rebuté. Je l'ai toutefois offert à la fille d'une amie en faisant le calcul – et ça a marché ! – que pour sortir la pauvrette d'un ici-et-maintenant à 100 pour 100 américain, il fallait procéder graduellement, en commençant par un truc certes hollywoodien mais vieux de 40 ans. Ensuite elle a vu de sa propre initiative Gone with the Wind, est tombée sur Chaplin… regarde maintenant des films québécois, sur lesquels elle levait le nez, exige poing sur la table de voir le VRAI Shutter… bref, nous l'avons récupérée ! Alors vue comme ça, La Mélodie du bonheur – ah, ce titre qui me donne déjà l'urticaire ! – peut être utile, en un sens…

Cela dit, McQueen, ne croyez surtout pas ceux qui vous disent que ce film a triomphé à l'époque sur tous les écrans du monde. Tous ? Non ! Car en Italie, en effet, cette bluette fut mise en déroute au box-officie par une puissante farce au rythme dingue et à l'invention comique furibonde, L'Armée Brancaleone, que je vous recommande chaudement ! Et ça, ce n'est pas guimauve du tout, du tout, croyez-moi !


Répondre

De Gilou40, le 7 avril 2010 à 21:45

La Mélodie du bonheur – ah, ce titre qui me donne déjà l'urticaire !

Et pourquoi, s'il vous plait ?…Vous êtes allergique au bonheur ou à la musique ?..


Répondre

De le concombre masqué, le 7 avril 2010 à 21:49
Note du film : 6/6

A mon avis, c'est de la provocation, ou tout simplement et d'une façon générale, vous êtes allergique aux comédies musicales !… S'attaquer à ce point à la pauvre Julie Andrews (dents de lapin ou je ne sais quoi)!… cela suppose un abcès dentaire douloureux ou un rappel d'impôts qui vous ont fait écrire de façon aussi outrancière… Ce film est une merveille et les théâtres new-yorkais ou londoniens le prenne comme référence dans leur mise en scène… Faudrait-il que l'humanité se trompe à ce point pour ne pas "comprendre" un tel succès ?


Répondre

De droudrou, le 7 avril 2010 à 22:21
Note du film : 4/6

pas souvenir que Julie Andrews ait des dents de lapin ! Pour le moins si j'avoue avoir eu quelques difficultés à accepter ce film dans sa version française j'avoue qu'il y a certaines scènes superbement enlevées qui, à elles seules, méritent que l'on s'attarde sur ce film ! Savoir qu'il en est prévu une édition en bluray pour la fin de cette année et que très vraisemblablement j'en ferai l'acquisition ! Bon à rappeler aussi que certains films parfois ne sont pas présentés dans leur dimension originale format écran et bande son dont ils pâtissent beaucoup où ensuite quelques avis négatifs sonnent leur fin ! Hélas ! A noter en plus que la mère Pamina (la vieille chouette de DVDToile) aime beaucoup ce film qu'elle ne confond pas heureusement avec l'air des bijoux de Faust !…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.033 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter