Forum - L'Histoire d'Adèle H. - Adèle H, la passion aveugle...
Accueil
Forum : L'Histoire d'Adèle H.

Sujet : Adèle H, la passion aveugle...


De jean-luc, le 28 juillet 2003 à 11:12

Ma note : 6/6

Le but avoué de Truffaut était de faire " un film à un seul visage" Grâce à Isabelle Adjani dont Adèle H reste la plus belle composition au cinéma (avec Adolphe). L'expérience est unique. Elle s'offre entièrement, ravagée par un feu intérieur qui ne demande qu'à tout incendier. Lacérée par des modulations intenses, sa voix chante les pouvoirs embigus du mensonge : douce et crédible dans le jeu social, elle devient âcre et caverneuse quand elle profère des menaces d'amour.

Inoubliable.


Répondre

De spontex, le 28 juillet 2003 à 12:30
Note du film : 6/6

Bonjour Jean-Luc,

Tu peux t'enregistrer en page d'accueil, si tu veux pouvoir noter les films sur lesquels tu mets des messages !


Répondre

De verdun, le 13 juin 2007 à 17:00
Note du film : 6/6

Ah là là, que de regrets en découvrant ce beau film !!! Eh oui, malgré un certain nombre de beau films comme Mortelle randonnée ou Le locataire et de belles compositions comme L'été meurtrierouCamille Claudel, la carrière de Isabelle Adjani ne cesse de me décevoir, même si l'attitude de la star, à refuser le voyeurisme et la médiatisation à outrance est parfois louable.

Car dans l'éclat de ses 19 ans, elle irradie de beauté et de talent dans ce très sombre film de Truffaut qui se pense sur la fille méconnue du grand Victor.

La réalisation est théâtrale, un peu datée, mais comme souvent chez le cinéaste, c'est supérieurement écrit. Et on a beau ne pas aimer le cinéma de Truffaut, on cherche encore ce type de film d'auteur grand public dans un cinéma français partagé entre les grosses productions débiles d'un côté et le nombrilisme confidentiel de l'autre…


Répondre

De PM Jarriq, le 13 juin 2007 à 21:09

C'est vrai que malgré des débuts fulgurants, Adjani s'est enfermée depuis quelques années dans un cinéma narcissique, des rôles complaisants, des numéros absurdes, qui font regretter l'actrice de La gifle, Clara et les chics types (toujours pas sorti !!!) ou L'été meurtrier. Quelque chose a dérapé à un moment donné, et l'actrice n'a jamais retrouvé la route.


Répondre

De elmo1980, le 14 juin 2007 à 05:22

Clara et les chics types est bien sorti depuis belle lurette… Et il est passé, repassé et rerepassé sur les chaînes de tv.

A bon entendeur…

Isabelle Adjani, on t'aime!


Répondre

De PM Jarriq, le 14 juin 2007 à 08:50

Je voulais dire "sorti en DVD" (j'espère bien, qu'un film tourné en 1981 a fini par trouver un distributeur salles !)…

A bon entendeur, aussi !


Répondre

De vincentp, le 31 août 2008 à 10:29
Note du film : 6/6

"La réalisation est un peu théatrale et datée" dit Verdun. Je ne partage pas cet avis de notre éminent chroniqueur nantais, grand spécialiste de Jules Vernes, de Fleischer et de Dracula. La mise en scène de L'Histoire d'Adèle H. est d'une grande sobriété et met au premier plan l'histoire, les personnages (et les acteurs). Aucun effet tape à l'oeil, juste un récit impeccablement mené, non rébarbatif, et porteur d'une émotion discrète et continue. Truffaut donne de la consistance également à des personnages secondaires, par quelques images ou dialogues. Avec un élargissement final intéressant du sujet à des aspects moteurs de la société française du XIX° siècle. De mon point de vue, un modèle de drame psychologique et une des grandes réussites de Truffaut.

Nous débations du style des années soixante-dix sur le fil de Liza. Voilà une oeuvre typique de cette époque qui ne correspond pas aux canons des films d'auteur actuels, lesquels tendent à porter moins sur les fondements ou les effets liés à des déboires sentimentaux ou psychologiques, mais ont trait plutôt à des difficultés d'intégration, d'évolution, ou de communication au sein de la société contemporaine. Le tout sur un mode de narration généralement plus rapide et plus léger.


Répondre

De paxant9, le 31 mars 2015 à 23:51
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Un très bon film.

Truffaut est très fort car on entend la voix de Victor Hugo, sans jamais le voir, ce qui donne une très grande dimension au film. Quant à Isabelle Adjani, une très grande actrice belle et émouvante dans l'interprétation d'une folle.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0081 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter