Forum - Onze heures sonnaient - Deux cents femmes dans l'escalier
Accueil
Forum : Onze heures sonnaient

Sujet : Deux cents femmes dans l'escalier

VOTE
De Arca1943, le 27 janvier 2006 à 11:25
Note du film : 5/6

Un des derniers sommets du néoréalisme italien.

Et Lucia Bosè ! Carla del Poggio ! Elena Varzi ! Lea Padovani ! Delia Scala ! Quelle affiche de rêve…

Encore pris à la gorge des années plus tard par cette brochette d'actrices de choc, je vote !

Voilà Carla del Poggio, Elena Varzi en situation plus que précaire. S'en sortiront-elles vivantes? C'est ce que vous saurez en voyant Roma ore 11 !


Répondre
VOTE
De Sandokan, le 30 janvier 2006 à 13:06
Note du film : 6/6

C'est vrai que ces actrices italiennes des grands films néoréalistes, elles avaient quelque chose d'unique. Mais spécialement dans celui-ci: 200 femmes italiennes dans un escalier qui va carrément céder sous le poids du chômage! Ça ne s'oublie pas. Ce film est un classique incontournable, un hommage prenant à toutes les femmes. Et puis c'était superbement filmé, monté, photographié, dialogué: la classe, quoi. Il y a sûrement moyen de mettre ça sur DVD!


Répondre

De vincentp, le 30 janvier 2006 à 15:06

Sans oublier Nina Spaghetti, Veronica Tortellini, Biancha Bolognaise et Michela Carbonara, qui illuminèrent le néo-réalisme transalpin de leurs atours féminins, et qui à elles quatre firent s'écrouler une bonne douzaine d'escaliers de l'autre côté du Mont Thabor.

Les Italiens abandonnèrent alors le néo-réalisme et ses escaliers en carton-pâte au profit de la Modernité et d'escaliers plus solides.

Et c'est avec ce message d'un caractère cinéphilique de haute importance que je rattrape feu 'crego' au classement des "top-messageurs" de dvdtoile… avec en ligne de mire le bon Spontex qui a désormais du soucis à se faire pour conserver son rang.

Arca, d'ou vous vient cette dévotion pour ce cinéma italien ? Seriez-vous le Scorcese québequois ?


Répondre

De vincentp, le 30 janvier 2006 à 18:06

Du tout, mes aïeuls faisaient partie du royaume sarde et l'un d'entre eux -arrière-arrière grand-père, un paysan lettré -a combattu les autrichiens sous Napoléon lors de sanglantes batailles vers 1860 (à l'époque dvdtoile n'existait pas et il a consigné ses exploits sur parchemins), batailles moins romantiques (plutôt des boucheries) que celles relatées par Visconti. Heureusement cet aIeul a survécu et décidé de repasser l'actuelle frontière franco-italienne. Pour ma part, je suis né du bon côté de celle-ci, et ai simplement combattu les italiens raquette de tennis en main. Les italiens sont donc mes amis… et je suis à vos côtés quand il s'agit de militer pour la réédition de classiques de la grande époque.


Répondre

De Arca1943, le 2 février 2006 à 06:19
Note du film : 5/6

C'est pas tous les jours qu'on a la chance de tomber sur le descendant d'un vétéran des guerres du Risorgimento ! Tout l'honneur est pour moi. Ce furent de sacrée boucheries en effet, mettant aux prises, d'une part, de jeunes Italiens s'élançant pour la patrie avec un noble mépris du danger, et d'autre part, les Autrichiens patibulaires. Les films sur cette période sont peu nombreux, ce qui est bien dommage. Je tâterais bien de Camicie rosse (avec Anna Magnani !), mais je me méfie un petit peu de 1860, vu la période. Mais bon, je ne les ai vus ni l'un, ni l'autre. Certes, il y a aussi Bronte, un Vancini coscénarisé par Sciascia… mais celui-là est si rare que je préfère ne pas y penser. Quant à savoir quel côté de la frontière est le bon, mmh, voià une question soulevée dans un assez bon Christian-Jacque, La Loi c'est la loi, avec Fernandel et Totò


Répondre

De Arca1943, le 28 juin 2006 à 13:20
Note du film : 5/6

Je reviens à la charge pour que quelqu'un, quelque part, pense à rééditer ce classique de Giuseppe de Santis à la distribution féminine étincelante.

De gauche à droite : Lea Padovani, Carla Del Poggio, Elena Varzi et Lucia Bose dans Roma ore 11


Répondre

De paul_mtl, le 28 juin 2006 à 14:11

Mais aujourd'hui les jeunes veulent plus la faire, la guerre !

Même les jeunes Allemands y veulent pas la faire, la guerre !

T'as qu'à voir dans quelle merde on est !

Alors, en 40, quand on a vu qu'on avait perdu on s'est mis à boire pour oublier. Eh ben, on y est arrivés ! On a oublié qu'on a perdu la guerre, t'as qu'à demander, tout le monde le croit qu'on l'a gagnée. Alors, c'est utile !

(Colucci alias Coluche)

Et sans parler des guerres coloniales inutiles et sanglantes quand

l'immigration (légales ou illégales) dans l'autre sens colonisent pacifiquement et plus durablement.

:D

Pour renir a ce drame (féminin),

le résumé d'Arca me rappelle que je l'ai vu mais je n'ai pas guardé suffisament de souvenir precis pour le noter.

Mais Scorsese est Américain, pas Italien

Certes un peu moins italo-americain que Frank Capra qui lui était né en Italie (Sicile)

Ma gli genitori sono italiano mi pare ?


Répondre

De vincentp, le 28 juin 2006 à 23:47

Nous partageons votre souhait de réédition pour ce film très intéressant et condamnons par la même occasion les interventions intempestives hors sujet.


Répondre
VOTE
De guyanne, le 22 février 2007 à 07:05
Note du film : 5/6

Je suis à la recherche de ce film. Alors, s'il est édité ou réédité en DVD, j'aimerais le savoir.

Merci de tout coeur.


Répondre

De guyanne, le 22 février 2007 à 07:06
Note du film : 5/6

Je suis à la recherche de l'ensemble des films de Raf Vallone et Elena Varzi. Et j'ai bien du mal à les trouver.

Merci si vous pouvez influencer une édition ou réédition.


Répondre

De Arca1943, le 18 juin 2007 à 00:33
Note du film : 5/6

« Je suis à la recherche de l'ensemble des films de Raf Vallone et Elena Varzi. Et j'ai bien du mal à les trouver. »

Ah, moi aussi, chère Guyanne, moi aussi ! Si l'on exclut son tout petit rôle en vieille dame dans un film récent de Philomène Esposito, la carrière d'Elena Varzi au cinéma compte huit films.

Et des huit, seul le premier – È primavera, une comédie de moeurs qui la lança en vedette sur les écrans – ne met pas également en vedette son mari le beau Raf Vallone.

Cette comédie des temps héroïques signée Castellani me fait très envie. Et des sept films où apparaît le couple Varzi / Vallone, lesquels mériteraient de sortir sur DVD à notre époque ? Pas forcément tous, mais bon sang! au moins Le Chemin de l'espérance de Pietro Germi et Onze heures sonnaient de Giuseppe De Santis, qui sont de puissants films néoréalistes, auquel je pense qu'il faudrait ajouter Le Christ interdit de Curzio Malaparte (sans doute un peu plus à titre de curiosité).

Quant aux autres – Uomini senza pace, Gli eroi della domenica, Delirio, Siluri umani – je suis un peu plus dubitatif, mais ce ne sont que des impressions, puisque je ne les ai jamais vus. Et puis vous devez aussi savoir qu'ici même sur dvdtoile.com, le grand penseur Impétueux a énoncé le théorème de Mon curé chez les nudistes, qui signifie que puisque Mon curé chez les nudistes est sorti en DVD, alors tout film qui est meilleur que cette ignoble daube mérite donc de sortir à plus forte raison !

En tout cas, je vous souhaite la meilleure des chances. Raf Vallone sur DVD, ça se trouve. (Thérèse Raquin, La Pensionnaire, Riz amer évidemment…). Mais la Varzi, hélas, c'est beaucoup plus difficile…

À noter qu'à l'inverse des autres films, dans Roma ore 11, c'est pour une fois Elena Varzi qui a plus de temps à l'écran que Raf Vallone, car c'est vraiment un film sur les femmes.


Répondre

De angello, le 4 septembre 2008 à 00:43

Elena Varzi et Raf Vallone sont dans la distribution du film "Orage" que je viens de me procurer sur Amazon.


Répondre

De Arca1943, le 4 septembre 2008 à 14:18
Note du film : 5/6

Ah oui, Orage avec aussi Françoise Arnoul et Ave Ninchi ? Connais pas. Peut-être pourriez-vous nous écrire quelques lignes sur le film quand vous l'aurez vu ?


Répondre

De Arca1943, le 11 janvier 2010 à 15:44
Note du film : 5/6

Obstiné, je reviens à la charge. Ce De Santis au féminin est magnifique, il nous le faut sur DVD. Onze heures sonnaient et Marcher ou mourir, tout indique que ce sont les deux meilleurs films de Giuseppe De Santis hors de l'omniprésent (et excellent) Riz amer. Il ne fut pas l'auteur d'un seul film, qu'on se le dise.

Et puis c'est un film qui, en raison de son éclatante distribution féminine, possède un vrai potentiel commercial, comme le montre la pub d'époque ci-dessous !


Répondre

De missdresch, le 8 mars 2011 à 12:34

Bonjour

Je suis à la recherche du film onze heures sonnaient pour l'acheter. Comment me le procurer ?

Mes salutations


Répondre

De Arca1943, le 8 mars 2011 à 18:23
Note du film : 5/6

Vérifications faites, il n'existe pas dans le commerce du tout, pas même en Italie. Sur l'excellente librairie en ligne IBS.IT, il y a plusieurs films de Giuseppe De Santis (comme Un marito per Anna Zaccheo par exemple) mais pas de trace du valeureux Roma ore 11.

Il ne vous reste plus qu'à cocher la case idoine pour participer à la présente pétition !


Répondre

De Arca1943, le 11 novembre 2012 à 19:10
Note du film : 5/6

Je suis heureux d'annoncer que mon message précédent est devenu faux: Roma ore 11 va sortir sur DVD en Italie vers le mi-décembre. (Source: site IBS.IT).

Je n'ai aucun doute que les éditeurs français de DVD vont emboîter le pas avec un empressement et une célérité qui font d'avance plaisir à voir ! Merci les gars !


Répondre

De Arca1943, le 25 février 2015 à 18:08
Note du film : 5/6

Je cite mon propre message de novembre 2012:

«Je n'ai aucun doute que les éditeurs français de DVD vont emboîter le pas avec un empressement et une célérité qui font d'avance plaisir à voir! Merci les gars!»

Alors, ça vient ou quoi ? Je fatigue !


Répondre

De Arca1943, le 15 mai à 17:51
Note du film : 5/6

Trois ans plus tard, ce DVD n'est toujours pas sorti et le seul De Santis disponible dans les bacs est toujours Riz amer (très bon par ailleurs) ! Si on fait un catalogue raisonné des films du réalisateur, il me semble que ce Onze heures sonnaient devrait être la priorité. Ne serait-ce que pour son casting féminin cinq étoiles.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.051 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter