Forum - Le Cygne noir - Classique du film d'aventures
Accueil
Forum : Le Cygne noir

Sujet : Classique du film d'aventures


De Liz86000, le 16 janvier 2006 à 16:10
Note du film : 6/6

A quand ce merveilleux film de pirates en DVD zone 2, avec un Tyrone Power bondissant et une Maureen O'Hara en technicolor!!!


Répondre

De vincentp, le 11 décembre 2011 à 23:39
Note du film : Chef-d'Oeuvre

4,8/6. Un classique du film d'aventures, réalisé par Henry King, très bon divertissement, très réussi. Le cygne noir tient bien le coup, soixante-dix ans après sa réalisation. Des couleurs flamboyantes, un rythme très enlevé, d'excellents acteurs (dont George Sanders et Tyrone Power). Power semble voler sur l'eau, comme doté de pouvoirs supernaturels. Il tombe amoureux de la fille du gouverneur (qui pourtant l'insupporte et le mord), alors qu'un décret royal vient réhabiliter dans le même temps la confrérie des corsaires à laquelle il appartient. Le cygne noir illustre un fait intangible : les péripéties de l'aventure (et de la vie en général), par des cheminements improbables, peuvent opérer des renversements de situation spectaculaire, politiques ou intimes. La foi ancrée en soi constitue sans doute le moteur principal de ce retournement, est-il exprimé en filigrane, et avec brio, dans ce flamboyant opus hollywoodien.

Nb : impossible de ne pas relever la qualité des prises de vue de Leon Shamroy, qui a sans aucun doute contribué de façon décisive à la réussite de très nombreux films hollywoodiens (Buffalo Bill, Péché mortel, La tunique, Bravados, Cléopatre, Le cardinal, La Planète des singes…) notamment produits par la 20th Century fox.


Répondre

De vincentp, le 25 novembre 2014 à 22:04
Note du film : Chef-d'Oeuvre


Revu en édition blu-ray particulièrement bienvenue et réussie, publiée chez Sidonis (l'image est superbe, les couleurs en technicolor chatoyantes). J'avais produit un avis favorable concernant Le cygne noir il y a trois ans mais avec ces conditions optimales de visualisation, je revois ce soir mon avis à la hausse. L'écriture cinématographique est celle de l'époque de réalisation (1942), la mise en scène de Henry King est classique, et il m'a fallu environ trente minutes pour re-plonger complètement dans ce récit, sortant d'un documentaire de la BBC, qui n'a rien à voir. L'humeur du spectateur pourra jouer un rôle non négligeable dans la perception de cette oeuvre, et on suggère à ce spectateur potentiel d'être dans les meilleures dispositions possibles : Le cygne noir le vaut bien !

Ce qui frappe, c'est la finesse avec laquelle les personnages sont décrits, et filmés (brusques gros plan sur un regard, un sourire, succédant à des plans moyens), une finesse qui sollicite le spectateur et le plonge dans un univers onirique et merveilleux. King et Ben Hecht rendent le spectateur complice des personnages et de leur vitalité permanente. Grande qualité globale du portrait d'individus et d'une société (nombre de thèmes politiques et sociaux sont traités). J'ai trouvé admirable la confrontation entre le monde des pirates et celui de la noblesse. Tout ceci bien sûr via la musique, les décors, la photographie (beauté plastique de tous les instants), le scénario, les costumes, la mise en scène et les acteurs. Du grand art cinématographique !


Répondre

De droudrou, le 13 décembre 2014 à 13:07
Note du film : 5/6

ah, vincentp je serai moins enthousiaste que vous alors que j'aime pourtant beaucoup Henry King ! si effectivement nous avons un beau technicolor, malheureusement, alors que les genres ne sauraient se comparer, j'avais rerevu préalablement "Captain Hornblower" que j'ai découvert récemment ! punaise, je me fais grief de l'avoir découvert aussi tardivement ! c'est dû à la sénescence !… j'attends de revoir prochainement de King "le capitaine King" vu il y a très très longtemps… quant à "la colline de l'Adieu" vous m'avez donné envie de le revoir ! mais pour un DVD il reste cher!


Répondre

De vincentp, le 13 décembre 2014 à 15:18
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Je te conseille le format blu-ray pour les films de King sortis récemment dans ce format: le cygne noir, et Jesse James.


Répondre

De droudrou, le 13 décembre 2014 à 17:56
Note du film : 5/6

vouais j'ai pris le bluray – Jessie James m'a toujours laissé dubitatif même si bien fait! Je me suis beaucoup régalé avec "Bernadette" et "David et Bethsabée" (autres Henry King).


Répondre

De DelaNuit, le 13 décembre 2014 à 19:31

Existe-t-il un dvd du Capitaine King ?


Répondre

De droudrou, le 14 décembre 2014 à 10:07
Note du film : 5/6

il sort le 19 décembre en même temps que "la mousson" de Negulesco, Laurent, je les attends fin de semaine.


Répondre

De droudrou, le 14 décembre 2014 à 11:41
Note du film : 5/6

J'ai revu "Le cygne noir" qui m'a un peu plus convaincu.


J'ai été surpris par la trogne de George Sanders que l'on voit habituellement plus raffiné, d'autant plus si je pense à "Ambre" de Preminger…


Le couple Tyronne Power – Maureen O'Hara me convainct moyennement alors que j'aime beaucoup les deux dans le film de John Ford "Ce n'est qu'un au revoir" en anglais "The long gray line" consacré à un sergent de West Point : Marty Maher – film qui nous permet de revivre par l'anecdote une période de l'académie militaire.


Répondre

De DelaNuit, le 14 décembre 2014 à 13:02

Capitaine King et La mousson ! ? Dieux ! Quelle joie ! Savez-vous chez quel éditeur ???


Répondre

De droudrou, le 14 décembre 2014 à 16:15
Note du film : 5/6

ESC CONSEILS Laurent j'espère que ce sera bon ! de Henry King toujours j'attends "cette terre qui est mienne" et "tant que soufflera la tempête" ("Autant en emporte le vent" de l'Afrique du Sud)…


Répondre

De vincentp, le 14 décembre 2014 à 19:01
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Capitaine King est dans les bacs : la jaquette n'est pas engageante. N'oubliez pas Capitaine de Castille, film d'aventures très réussi de Henry King, à voir absolument, ou Bravados, Un homme de fer (remarquable), La Cible humaine, et les quatre que j'ai commentés récemment : Jesse James, Le chant de Bernadette, La colline de l'adieu, David et Bethsabée. L'incendie de Chicago est un ton en -dessous.

J'ai vu jadis avant la fermeture du site de la cinémathèque sur les grands boulevards Tender is the night, en copie rosâtre, son dernier film. Les autres titres de King devraient suivre en 2015, surtout si nous faisons beaucoup de bruit, Droudrou, Delanuit et moi-même. Et j'ai pris dans les bacs de ma médiathèque cette après-midi Le Soleil se lève aussi au sujet duquel notre ami cinéphile stakhanoviste Patrick Brion dit beaucoup de bien…


Répondre

De droudrou, le 14 décembre 2014 à 23:35
Note du film : 5/6

pour répondre à vincentp à propos de "le soleil se lève aussi" j'ai vu ce film beaucoup trop jeune pour en mesurer l'intensité – aujourd'hui je suis partant !


Répondre

De DelaNuit, le 15 décembre 2014 à 20:32

Attention avec Le soleil se lève aussi, ce n'est pas un film d'aventure, et à peine une romance, parfois presque un documentaire. C'est un film sur le vide existentiel d'une génération perdue… En cela il sort de l'ordinaire et dénote parmi les films hollywoodiens de l'époque. Pour cette raison, on peut le trouver agaçant ou intéressant. En tout cas, mieux vaut le savoir avant de le regarder !


Répondre

De vincentp, le 16 décembre 2014 à 22:45
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Le soleil se lève aussi est effectivement un film magnifique (je partage l'avis de Patrick Brion exprimé en bonus du dvd) et également hors-norme. Les ingrédients du film de studio hollywoodien sont utilisés pour bâtir une oeuvre personnelle, porteuse d'une vision du monde, vision ambigüe, et très déconcertante. J'y reviendrai en fin de semaine…


Répondre

De verdun, le 5 août à 12:35
Note du film : 4/6

4,5/6

Tout a été dit, par Vincentp notamment.

Un fleuron du film de pirates hollywoodien qui divertit toujours 75 ans après sa sortie.

Un technicolor splendide, un rythme soutenu et un casting idéal, Tyrone Power en tête.

Ceci dit dans le genre du film d'aventures maritimes je préfère la mélancolie de La flibustière des Antilles et de Le réveil de la sorcière rouge ou l'ampleur de L'aigle des mers. Et bizarrement Le cygne noir, censé être un film de pirates, se passe un peu trop sur la terre ferme à mon goût.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.036 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter