Forum - Two for the Money - Avis
Accueil
Forum : Two for the Money

Sujet : Avis


De Freddie D., le 13 janvier 2006 à 09:34
Note du film : 1/6

Hélas ! Après des années de résistance acharnée, le grand Al a rejoint son copain De Niro dans les rangs des "has beens" prêts à tourner n'importe quoi et surtout à tourner trop. Two for the money est un nanar infâme, sur-monté, sur-mixé, où Pacino retrouve plus ou moins son rôle de L'associé du diable et de La recrue, avec des réminiscences de ses rôles récents de grands malades (People I know, Angels in America). McConaughey se confirme comme l'acteur le plus transparent et creux des dernières années (quoiqu'en rude compétition avec Ben Affleck !), et ce film insipide part en morceaux après sa première demi-heure. Pour l'admirateur de Pacino, c'est à fuir absolument ! Le genre de film à démystifier complètement une star, comme ont pu le faire Nous ne sommes pas des anges pour De Niro ou L'île du docteur Moreau pour Brando


Répondre

De Freddie D., le 13 janvier 2006 à 10:20
Note du film : 1/6

J'avoue être assez d'accord avec votre analyse de Brando. A part que, pendant des années, il a divisé ses fans et les sceptiques, et que même ses numéros de cabotinage éhonté (Candy, La comtesse de Hong-Kong, Sayonara où il est impayable) étaient auréolés du fait qu'on voyait peut-être un génie en train de faire l'imbécile. Le problème, c'est qu'après Apocalypse now, le génie devenait de plus en plus difficile à percevoir (La formule où il fait pitié) et que L'île du docteur Moreau a balayé les derniers doutes : Brando se foutait carrément et ouvertement du monde. En fait, malgré des hauts et pas mal de bas, le seul qui n'ait jamais totalement sombré, c'est Nicholson, encore capable de magnifiques surprises (The pledge). Mais après Two for the money, je pense que je vais y regarder à deux fois, avant de me jeter sur un film de Pacino comme je le faisais depuis tant d'années. Dommage…


Répondre

De speedy, le 15 octobre 2007 à 09:37
Note du film : 3/6

Les paris sportifs et plus particulièrement sur le football américain sont la base de départ de ce film qui parle surtout d'amitié, de dépéndance (le jeu peut être une drogue), de vanité, d'arrivisme et de rédemption. Un sacré florilège de sujets qui ne sont que malheureusement qu'effleurés chacun leur tour.

La mise en scène est efficace (surtout pendant les retransmissions de matchs) mais on peut regretter que la distribution ne fasse que le minimum syndical pour permettre à PACINO de nous faire son numéro de cabotinage qui malheureusement semble être l'habitude de sa fin de carrière.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.016 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter