Forum - Raging Bull - Avis
Accueil
Forum : Raging Bull

Sujet : Avis


De PM Jarriq, le 1er décembre 2005 à 10:49
Note du film : 6/6

Juste pour le fun, j'ai feuilleté le livre récent paru sur Lelouch, et par ailleurs fort bien documenté et maquetté. Le parcours du bonhomme est intéressant, sinon régulier, mais sa prétention, sa naïveté, son arrogance, sont telles qu'il ne peut s'empêcher de déraper. Lire les passages où il considère que Raging bull est un bon film, mais que les combats de boxe comme ceux des Rocky, sont bidon et que lui-même a bien mieux filmé ça dans Edith et Marcel ! Pareil pour La liste de Schindler, dont il n'est pas fou, considérant le film "trop hollywoodien" et que les camps étaient tellement mieux traités dans Les uns et les autres. Allez, Claude, continue ! C'est pour ça qu'on t'aime malgré tout. Rien ne t'arrête !


Répondre

De Harrycj, le 2 décembre 2005 à 01:20

Je trouve en effet que le traitement spielbergien des camps de concentration n'est pas à la hauteur du sujet et frôle parfois l'inconvenance (confère la scène de la chambre à gaz qui s'avère n'être qu'une salle de douche…). En l'espèce, Lelouch a parfaitement raison.

Quand aux combats de boxe, il faut reconnaître au réalisateur français un vrai savoir-faire dans ce domaine. Savoir-faire qui n'a rien à envier aux plus grands cinéastes américains. Quand à la qualité de ses films, c'est une autre affaire. Une affaire de goût…

Pour ceux qui ne connaissent de Lelouch que ses dernières productions, je conseille vivement le visionage des Misérables, des Uns et des Autres, De Tout ça pour ça ou encore d'Il y a des jours et des lunes. Sans oublier les indémodables Un homme et une femme, La bonne année, Itinéraire d'un enfant gâté ou encore l'Aventure c'est l'aventure.


Répondre

De PM Jarriq, le 2 décembre 2005 à 08:16
Note du film : 6/6

Il y a longtemps que la fameuse "scène de douche" de Schindler est critiquée. Soit, ce n'est pas la meilleure idée du film, mais bon, il reste trois heures magistrales qui rattrapent largement me semble-t-il, cette bévue. Que Lelouch ait signé des films sympathiques, il y a quelques décennies, je ne le nie pas. Ce qui m'amuse, c'est que pour exister, le cinéaste s'attaque à deux monstres comme Scorsese ou Spielberg, se comparant avantageusement à eux. C'est tout… L'homme qui a signé La belle histoire ou Hommes, femmes, mode d'emploi aurait dû apprendre à faire profil bas.


Répondre

De Impétueux, le 2 décembre 2005 à 18:12
Note du film : 4/6

Evidemment !

Ils ne jouent pas dans la même catégorie !

Il est même aberrant que Lelouch (dont j'aime bien, pourtant, La bonne année et Itinéraire d'un enfant gâté) ait assez de mégalomanie pour s'imaginer de pair à compagnon avec les deux cinastes cités…


Répondre

De PM Jarriq, le 2 décembre 2005 à 18:36
Note du film : 6/6

Il est clair que sa mégalo galopante et incontrôlable a toujours été le talon d'Achille de Lelouch. Ses films – à part quelques exceptions auxquelles j'ajouterais Robert et Robert et certaines scènes de Un homme qui me plaît – souffrent tous de la présence envahissante du réalisateur, qui abuse d'effets inutiles et soûlants, de morceaux de bravoure redondants. C'est tout de même le seul réalisateur (à part Hitchcock, je crois) qui figure lui-même sur l'affiche d'un de ses films ! (Les uns et les autres).


Répondre

De vincentp, le 2 décembre 2005 à 23:34

Voulez-vous dire que Lelouch n'y voit pas très clair ?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0071 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter