Forum - Bébés à gogo - Complètement dépassé mais si agréable à regarder..
Accueil
Forum : Bébés à gogo

Sujet : Complètement dépassé mais si agréable à regarder..


De David-H, le 2 novembre 2005 à 11:14
Note du film : 3/6

Bien loin de se soucier du futur baby-boom et de ses conséquences actuelles, Paul Mesnier offrit il y a maintenant tout juste cinquante ans avec « Bébé à Gogo » une farce particulière, dont le sujet prête grandement à sourire de nos jours, ne fut-ce qu'à sa lecture. Jugez-en plutôt… « Un couple a 9 enfants. S'il parvient à atteindre un total de 12, il recevrait alors une forte prime – de 12 millions – lui permettant d'acquérir notamment une maison de campagne »…

Incroyable mais bien réelle, cette fiction pourtant pleinement caractéristique des comédies de cette époque permet non sans intérêt, de voir côte à côte le tandem Jean Carmet – Louis de Funès 25 ans avant leur célèbre « Soupe aux choux », mais elle ne parvient véritablement jamais à décoller et l'on peut dire que la roue du temps lui aura joué un sacré tour. Même si, par son ambiance bon-enfant – c'est le cas de le dire – et son humour sympathique, le film reste une bouffée d'oxygène non négligeable face au stress de la vie actuelle, ce qui n'est déjà pas si mal…


Répondre

De Tamatoa, le 15 octobre 2014 à 03:39
Note du film : 4/6

J'ai toujours la peau blanche et rose depuis que grand-papa la poudre avec "Talc à rose" !

Mais oui, David-H, "ce film reste une bouffée d'oxygène non négligeable face au stress de la vie actuelle, ce qui n'est déjà pas si mal" et vous avez grandement raison ! Car voilà bien du théâtre filmé (d'où l'impression que ça ne décolle pas alors que ça va bon train !) réjouissant où l'on découvre que Raymond Souplex peut être fort drôle quand il arrête de jouer au Commissaire Bourrel. Bien sûr, et là encore vous avez raison, le film a pris un sacré coup de vieux pour qui est allé le voir en salles à sa sortie. Mais il faut le revoir en se replaçant dans le contexte des années Cinquante. D'abord, je crois que les gens n'auraient pas compris que ça ne soit pas Jane Sourza qui incarne la femme de Souplex. Juste un an avant, c'est Sur le banc que Carmen retrouvait La hurlette. Et, ironie du sort ou clin d'œil du réalisateur, le tout premier plan de Bébés à gogo nous montre Jane Sourza assise sur un banc. Mais le manteau de vison a remplacé les cent torchons colorés qui lui tenaient chaud et le bibi bourgeois fait oublier le galurin de paille orné de la plume de quelque volatile indéfini. Ce film plein d'humour aux réparties qui fusent comme un vaudeville qu'il devait être au théâtre, nous entraine dans une vie de famille fort sympathique et pour le moins originale. Cette course aux bébés est jonchée de répliques jouissives :

"Dieu a dit : Croissez et multipliez !"
"Oui, mais il a pas dit par combien !"

"Oh ! Il a des petits pieds, une petite bouche, des yeux, des petites mains, des ….."
"Bon, ça va ! C'est un minimum !"

Je me suis régalé. Je vous le dis tout net bien que ça n'intéresse personne, je me suis régalé. Et quand le grand papa Souplex chante à ses huit petits enfants la chanson du marchand de sable, je crois bien que j'ai plongé deux minutes… Véridique ! Oui, c'est "vieux" mais ça reste frais, fort aimable, convivial, loin d'être un nanar. A l'inverse de David-H, je dirais que De Funès, très sobre (tout arrive) est beaucoup moins drôle que Carmet qui, sans en foutre une rame, est irrésistible dans le rôle du procréateur nonchalant. La jolie Andréa Parisy qui sera encore plus jolie plus tard, pond allègrement comme d'autres enfilent des perles. Et puis, juste un mot, un tout petit mot parce que j'ai le vague à l’âme ce soir : Juste un mot pour la petite bonne que l'on voit trois secondes entrer dans la pièce et annoncer : Le café est servi, madame !. Qu'est-elle devenue ? A-t-elle fait carrière ? Quelle joie devait être la sienne pour ce premier rôle (?). Ça m'a rappelé De Funès qui racontait qu'il avait commencé comme ça dans La tentation de Barbizon où il ouvrait une porte à Larquey… Ah ! je vieillis..Une comédie complètement dépassée ? Certes non ! Puisque elle me, nous, (Ami Impétueux vous allez me regarder ça !) réjouit encore soixante ans après…Et puis les couples qui font des gosses dans l'unique but de toucher du pognon, c'est encore dans l'air du temps ou je me trompe ?

Enfin bref : J'ai vu bébés à gogo et j'en suis fort aise …


Répondre

De Impétueux, le 17 octobre 2014 à 17:58

Regarder Bébés à gogo ? Mmmm… Je ne promets vraiment pas. J'ai déjà beaucoup donné de mon temps et de mon attention à Jane Sourza qui n'en méritait pas tant, il me semble…

Je fais la computation de mes messages la concernant (concernant des films où elle a tourné) : La famille Duraton, Sur le banc, Les Duraton, Cinq millions comptant, C'est arrivé à 36 chandelles, Messieurs les ronds-de-cuir

Quand je pense que, de Gene Tierney, je n'ai vu que Laura et L'Aventure de Mme Muir, ça me laisse rêveur…


Répondre

De Tamatoa, le 17 octobre 2014 à 19:10
Note du film : 4/6

Bébés à gogo n'est pas à voir pour jane Sourza spécialement, moi non plus je ne suis pas fan, mais pour Souplex et la bonne humeur bon-enfant de l'ensemble !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.022 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter