Forum - Twist again à Moscou - twist again à moscou
Accueil
Forum : Twist again à Moscou

Sujet : twist again à moscou


De benoit 007, le 16 octobre 2005 à 21:32

Ce film est sorti il y presque 20 ans . Il n' a pas eu , à l'époque ,

tout le succes qu ' il aurait mérité .En 1986 , se moquer du

systeme sovietique était très délicat: la puissance de l' URSS

semblait durablement colossale ! Pourtant , 5 années plus tard ,

l URSS avait disparu !

En 1986, Andropov , Tchernenko , et Brejnev sont morts depuis peu

et Gorbatchev vient à peine d ' arriver au pouvoir .

Twist again à Moscou arrive dans ce contexte , et le film, tout en

étant crédible et presque réaliste, est une farce totalement hilarante

du début à la fin .Les gags se succèdent à un rythme frénétique, et

les acteurs sont tous formidables!

Jean-Paul II ,Jean-Marie Poiré , même combat !


Répondre
VOTE
De hellemans, le 23 novembre 2005 à 12:17
Note du film : 6/6

Je n'ai jamais mis les pieds en "URSS",et on croirait pourtant y être.

Voilà de la bonne comédie,franche rigolade assurée en famille,tout simple-

ment,c'est de la belle ouvrage.


Répondre
VOTE
De panzertanz, le 29 juin 2006 à 23:20
Note du film : 6/6

Un film fabuleux ! Et qui n'a pas pris une ride ! Vivement qu'il soit reédité en dvd !


Répondre
VOTE
De melchior42, le 18 novembre 2006 à 16:35
Note du film : 6/6

Je n'ai pas eu le plaisir d'aller voir Twist again à Moscou au cinéma. Ma cassette vhs, visionnée de nombreuses fois commence à donner des signes de faiblesse, vivement le dvd. Le film est un plaisir de chaque instant, un scénario complètement décalé, servi par des acteurs exceptionnels, que demander de plus ?


Répondre

De Boromir, le 14 mai 2007 à 20:55

Un DVD vient de sortir en Allemagne. Je l'ai commandé sans trop savoir ce que ça donnera. J'ai un peu peur de me taper une VF avec des sous-titres allemands imposés… voire un 2.35 non anamorphique… On verra dans quelques jours.


Répondre

De Arca1943, le 15 mai 2012 à 00:03
Note du film : 4/6

Très amusante comédie, un tantinet moins déjantée et un tantinet plus ambitieuse que son prédécesseur Papy. Je suis assez surpris d'apprendre que Twist again à Moscou a moins bien marché. Le seul défaut que je lui trouve, c'est de sortir au dehors seulement dans sa deuxième heure – et alors on est tout surpris de se retrouver soudain dans de magnifiques extérieurs enneigés – alors que la première heure donne l'impression d'un théâtre de boulevard, filmé entièrement en intérieurs.

Mais c'est là chipoter. L'équipe d'interprètes est de première bourre, et c'est grand plaisir de constater le mélange des vieux de la vieille (Bernard Blier, Jacques François) avec les troupes fraîches issues du Splendid (Clavier et les autres). Le jeu de Clavier n'est d'ailleurs pas grimaçant et gesticulant comme parfois. Philippe Noiret mène le bal avec une légèreté contagieuse, dans ce rôle de faux-jeton qui devient plus ou moins héros malgré lui – et qui me te vous fait sauter une jeep du KGB d'un seul coup de shotgun : who needs Charles Bronson !?

La satire du régime soviétique est astucieuse car elle passe aisément des tracas de la vie de tous les jours, "en bas", aux dirigeants d'en haut et des dissidents (Clavier) aux planqués (Noiret). Le héros du peuple soviétique Jacques François est particulièrement gratiné ! Et comme le comique aime bien les recettes qui marchent, après le ministre nazi (Jacques Villeret) qui poussait la chansonnette dans Papy, au tour du ministre soviétique campé par Bernard Blier de donner de la voix dans un intermède musical ! En voilà un qui semble pourtant en pleine forme… dans un de ses tout derniers rôles.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.011 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter