Forum - Casanova, un adolescent à Venise - Avis
Accueil
Forum : Casanova, un adolescent à Venise

Sujet : Avis


De De Boustan Al Diwan, le 21 septembre 2005 à 21:39
Note du film : 6/6


C'est age de quatre ans que j'ai vu pour la premiere fois ce film, les extraits dont je me souvient sont au nombre de trois. Le premier est une jeune femme avec une coupe de garcon qui pleure en donnant le seins a un a un bebe, le deuxieme extraits est un couple relativement age avec un jeune garcon en train de marchader une peruque pour l'enfant qui les accompagne enfin le dernier est ce meme enfant amoureux,d'une jeune fille qui lpoutant le trompe, humilie,et le maltraite en recevant la nuit un autre pensionnaire. 

Pendant longtempts j'ai cru que j'avais rever et imagine toute ces scenes que je les avais frabriques de toute piece de part mon imagination. Vingt ans apres je revoyais ce film. Jecompris alors qu'il s'agissait de l'histoire de casanova et depuis je recherche se film deseperemant. si vous pouvait etre d'une aide quelqonque je vous serez plus que reconaissant.

Encore Merci


Répondre

De Arca1943, le 22 septembre 2005 à 13:40
Note du film : 6/6

Je ne puis vous aider, hélas, qu'en ajoutant mon vote au vôtre. Tout n'est pas parfait dans ce Comencini : notamment, le jeu de Leonard Whiting, interprète de Casanova adulte, est un peu pâle. (Alors que Claudio de Kunert dans le rôle de Casanova enfant est extra, ce qui n'a rien d'étonnant vu l'expérience très particulière du réalisateur avec les enfants). Même à l'époque, au Québec, où le film a connu un considérable succès en salles, on le disait : tout n'est pas parfait, mais courez vite le voir ! Ce film illustre à merveille cette "découverte" italienne de la satire et de la comédie de moeurs comme instrument par excellence de l'investigation historique. La scène de la trépanation publique du pauvre papa de Casanova par un "médecin" d'époque et son apprenti est un moment de "comédie à l'italienne" particulièrement réjouissant !


Répondre

De vincentp, le 28 mai 2006 à 22:20
Note du film : 6/6

Une fidèle évocation de la vie de Casanova, qui met en évidence tout le savoir-faire de Comencini, en particulier un bon dosage de différents ingrédients (fidèle évocation de la société de l'époque, intrigue bien construite,…) qui rendent le film captivant de bout en bout. Un film sobre, très réussi à tout point de vue, et que vous me semblez sous-estimer (pour une fois), Duce Arca 1943.


Répondre

De Arca1943, le 29 mai 2006 à 06:04
Note du film : 6/6

«  Faites courir le bruit que la trépanation est gore, et le film aura des chances de ressortir en dvd. »

Merci, jrquichotte ! C'est bien de penser marketing… Mais je me demande si le procédé ne serait pas contreproductif, un peu comme l'affiche de Phase IV


Répondre

De jrquichotte, le 29 mai 2006 à 09:13
Note du film : 5/6

Tous ces films des années soixante doivent paraître désuets. Maintenant, quand le trait n'est pas forcé, le film doit être jugé ennuyeux. Faites courir le bruit que la trépanation est gore, et le film aura des chances de ressortir en dvd. Mais si je me souviens bien, ce n'était pas une trépanation (c'est à dire une ouverture de la boîte crânienne – comme on en voit une dans Master and commander ) mais un coup de burin dans une mastoïdite ( c'est à dire l'ouverture en vue de sa mise à plat d'une suppuration osseuse ) qui pouvait en l'absence de tout geste entrainer les pires complications – abcès du cerveau, thrombose de la carotide. Que ce geste soit fait au bord du canal qui sert d'égout à la ville, c'est plus problématique, mais en lui-même il devait certainement être pratiqué depuis l'antiquité, avec une probabilité de succès ou d'amélioration certainement plus grande que de pouvoir jouer du violoncelle sur un navire de guerre de la marine britannique même cinquante ans plus tard comme dans le film cité.

On a retenu l'effet sans mesurer l'érudition véritable de Comencini et sa capacité de la transmettre.

Saisir la subtilité psychologique de l'L'héritière de Wyler quand on a d'abord vu la pianiste de Haneke, c'est comprendre la psychologie d'une martienne, et pourtant c'est la même histoire.


Répondre

De panterina, le 10 avril 2007 à 00:41

Le "casanova" de Comencini est l'un des plus réussi sur la vie et la société de l'époque à Venise…des images des couleurs des costumes de toute beauté! Une distribution fabuleuse des acteurs connus ou pas mais réussissant à etre à fond leur personnage


Répondre

De Arca1943, le 11 février 2008 à 20:41
Note du film : 6/6

Je ne comprends vraiment pas pourquoi ce Comencini en particulier n'est toujours pas sur DVD. Un film frais comme une rose, plein d'humour et d'une finesse d'observation très convaincante, en particulier sur le personnage de Casanova enfant. La reconstitution historique est formidable, et inclut quelques croquignolettes superstitions d'époque, comme quand la maman volage de Giacomo lui reproche de trop se laver… Avec la récente disparue Tina Aumont.


Répondre

De Torgnole, le 4 mars 2009 à 16:15

Espérons donc, une sortie très prochaine… Ce Comencini semble méprisé des éditeurs français, n'est ce pas le forum de son Pinocchio, qui est devenu sur Dvdtoile, le théâtre d'une entreprise d'amateurs passionnés, ce piratage justifié afin de retrouver la série dans son integralité avec doublage et sous-titres français devrait motiver les éditeurs mais il n'en est toujours rien. Je donne donc peu de chance à ce Casanova mais bon… Espérons, espérons et votons…


Répondre

De Arca1943, le 11 novembre 2009 à 23:46
Note du film : 6/6

Grand admirateur du cinéma de Luigi Comencini, je ne souhaite pas voir l'oeuvre intégrale du réalisateur sortir en DVD. C'est évident que s'ils sortent, je les prends ! Mais lui-même – en entrevue ici avec Jean Gili, là avec Aldo Tassone – n'avait pas peur d'énumérer ses films qu'il considérait moins réussis, pour toutes sortes de raisons : soit des "commandes" qu'il n'avait vraiment su tirer à lui (Italian Secret Service), ou au contraire des films personnels où il n'a pas trouvé ses marques (Cercaci Gesù) ou d'autres qui avaient connu l'échec à leur sortie.

À l'invitation même du cinéaste, donc, sachons être sélectifs. Eh bien, même en étant très sélectif, il reste fort à faire !

Parmi les grands films de Comencini, les pleinement réussis, ceux où tout a fonctionné, voici en priorité cinq titres qui, chose incroyable, ne sont toujours pas disponibles sur DVD en France :

La Grande pagaille
Casanova, un adolescent à Venise
Le Grand embouteillage
Eugenio
Un Enfant de Calabre

Bien sûr qu'il y en a d'autres. Mais first things first : commençons par les évidences hurlantes. On passera aux autres ensuite.


Répondre

De annim, le 11 janvier 2010 à 06:20
Note du film : 6/6

J'attends également la réédition du "Casanova" de Comencini dont je ne possède qu'un captage TV retranscrit sur DVD (qualité médiocre donc) ; ce film plastiquement superbe et de grand intérêt mériterait amplement une sortie en fanfare…On trouve "Le grand embouteillage","Un enfant de Calabre" et "La grande pagaille" sur des sites italiens (Ibs,par exemple) ;ils comportent des sous-titres en italien pour malentendants qui dépannent pour ceux qui ne possèdent pas cette langue sublime. En revanche "Eugenio","Cercasi Gesù" ou encore l'excellent "Joyeux Noel,bonne année" sont introuvables.. Le cinéma italien contemporain sort avec parcimonie en salles…il y a des modes… Bientôt trois réeditions en dvd de Pietro Germi…Tant mieux…Mais aussi qu'attend-on pour ressortir en dvd les nombreux Monicelli qu'on n'a même pas sortis en salles..Il était encore en activité il y a 5 ans…"Une famille formidable" (Parenti serpenti) était une cinglante comédie sur l'encombrement des personnes âgées pour leurs enfants…"Pourvu que ce soit une fille" était assez corrosif aussi (et puis quand même Deneuve,Noiret,Ullmann,Sandrelli,Blier!!!) Au lieu de réediter d'improbables niaiseries de Max Pecas,il y a de quoi faire!


Répondre

De Torgnole, le 24 novembre 2011 à 14:02

Enfin, le Dvd viens de sortir chez M6 video à prix abordable !

La récente acquisition des manuscrits originaux du Vénitien par Bruno Racine y est peut-être pour quelque chose… D'ailleurs, je compte aller prochainement à Paris pour l'exposition "La passion de la liberté" qui a lieu à la BNF jusqu'en février, peut-être y rencontrerai-je Impétueux avec ses plus beaux habits à la mode Louis XV…

Bonnes nouvelles en tous cas !


Répondre

De Arca1943, le 25 novembre 2011 à 03:49
Note du film : 6/6

C'est un grand jour que la sortie DVD de ce film de Luigi Comencini qui aurait dû sortir il y a bien longtemps déjà.

Du point de vue ma collection la plus précieuse (comédies italiennes et comédies à l'italienne), cette récolte d'automne n'est vraiment pas piquée des vers : Nous voulons les colonels de Monicelli, Telefoni bianchi, Dernier amour et Âmes perdues de Risi, Années difficiles de Zampa et une autre comédie historique de Comencini, Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ? (mais qui n'est pas la comédie de caractères habituelle, explique-t-il à Jean Gili). Ajoutez à cela ce miracle : la sortie d'un Pietrangeli : Fantômes à Rome (même si dans ce dernier cas je ne un peu frustré car il me semble que vu la rareté de Pietrangeli sur DVD en France, Je la connaissais bien me semblait la priorité absolue car c'est un sacré film). Et j'en oublie peut-être !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.015 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter