Forum - Le Carrefour de la mort - Un classique portant sur le milieu de la pègre
Accueil
Forum : Le Carrefour de la mort

Sujet : Un classique portant sur le milieu de la pègre


De Crego, le 4 juillet 2003 à 08:06
Note du film : 4/6

Puisqu'on parle de "Kiss of death (1973)", pourquoi n'a-t-on pas encore vu en DVD le superbe "Carrefour de la mort", portant le même titre anglais, réalisé par Henry Hathaway et porté par Richard Widmark, hallucinant tueur au rire de hyène ? Le remake (portant aussi le même titre !) de Barbet Schroeder était sympa, mais sans commune mesure avec le classique de 1947.


Répondre

De spontex, le 23 juillet 2003 à 11:25

Je vote, pour découvrir ce classique !


Répondre

De JBSOA, le 27 janvier 2004 à 18:42
Note du film : 6/6

BONJOUR A TOUS,

Vous le savez peut-ètre déjà, mais je vous le rappelle quand même :

ce film FABULEUX ressort pour 15 jours à PARIS, au cinéma GRAND ACTION (75005)

Je ne vais pas y aller, je vais… Y COURRRIIIRRR !!!

A+ LES AMIS AMATEURS DE FILMS NOIRS  ;-)


Répondre

De PM-Jarriq, le 2 avril 2004 à 09:56
Note du film : 6/6

Puisqu'on reparle du film de Schroeder, reparlons de celui d'Hathaway… Ne voit-on toujours rien venir ? Il semble que "Le carrefour de la mort" ferait un parfait introuvable chez Wild Side…


Répondre

De JOHANN, le 4 octobre 2004 à 23:07
Note du film : 6/6

A découvrir d'urgence pour ceux qui croient qu'Henry Hathaway était uniquement un spécialiste du western. Grandiose et avec un Victor Mature toujours phénoménal…


Répondre

De JBSOA, le 7 février 2005 à 13:38
Note du film : 6/6

Sortie prévue pour juillet 2005 !!!! C'est pas une bonne nouvelle ça ? ;-) …. Idem pour "Les Forbans de la nuit" (Night and the city) – 1950 de Jules Dassin, avec Richard Widmark, Gene Tierney.

et idem encore pour "La Proie" (Cry of the city) 1948 de Robert Siodmak, avec Victor Mature, Richard Conte.


Répondre

De Freddie D., le 27 juillet 2005 à 09:51

Widmark est un des rares acteurs U.S. qui n'a jamais pu surpasser sa première apparition à l'écran. Il a eu pas mal d'autres bons rôles, mais on cite encore et toujours Tommy Udo. Et avec raison ! En le revoyant des décennies plus tard, il est vraiment terrifiant et totalement crédible : son rire de malade fait grincer des dents. Au fait, quel âge a-t-il, le brave Richard ?


Répondre

De Freddie D., le 27 juillet 2005 à 20:48

Je connais assez bien la carrière de Widmark et je suis tout à fait de ton avis. Je ne parlais pas de qualité d'interprétation, mais d'étiquette collée à l'acteur. Jamais aucun rôle de Widmark n'a autant marqué les mémoires que Udo. Ceci dit, il était fabuleux dans Coma en vieux mandarin, Warlock en repenti, Saint Joan en prince fou furieux, la liste est longue.


Répondre

De Freddie D., le 28 juillet 2005 à 08:41

Bons films, oui… Bonnes interprétations, oui. Mais non, décidément, je n'en vois pas qui fasse de l'ombre à Tommy Udo. Widmark a toujours été confiné dans des emplois routiniers, trop "sérieux", d'hommes responsables, sans humour, qu'il remplissait avec tout son talent, mais qui semblaient en-deçà de ses capacités de comédien. Dans Okinawa ou même Madigan, il est assez transparent. Il ne retrouve des couleurs que dans ses rôles de méchants. Comparativement à un nettement moins bon acteur comme Gregory Peck, par exemple, Widmark sorti de ses films noirs des années 40, est un peu passé à côté d'une grande carrière de premier plan.


Répondre

De vincentp, le 3 mars 2014 à 23:26
Note du film : 5/6

5,4/6. La réalisation de Henry Hathaway, classique, est excellente. Ton sec, intrigue déroulée sans temps mort ; des champs contre-champs efficaces rythment les confrontations entre policiers et gangsters. Des psychologies crédibles et bien plantées en peu de temps : pas de bons ou de de méchants, simplement des destins qui basculent dans le mauvais sens pour les plus fragiles. Des décors intérieurs et extérieurs réels de la ville ont été utilisés. Sur la durée, la qualité artistique de cette oeuvre sans défaut et porteuse d'émotion marque les esprits.


Répondre
VOTE
De verdun, le 4 mars 2014 à 14:16
Note du film : 6/6

Revu il n'y a pas longtemps à la cinémathèque à l'occasion de la rétrospective Henry Hathaway : c'est un grand classique qui ne déçoit pas.

On a souvent vanté la prestation tonitruante de Richard Widmark en truand grimaçant. Il crève effectivement l'écran et la scène où il précipite une vieille dame en fauteuil roulant dans les escaliers fait toujours son effet. Mais le sous-estimé Victor Mature tient bien la baraque. Et Brian Donlevy apporte pas mal de charisme à son personnage de chef de police.

Le cinéaste orchestre à la perfection les scènes de tension. Le moment où Mature, plongé dans l'obscurité de sa maison vide attend ceux qu'il croît être des gangsters est superbe. Le film constitue une alliance parfaite entre le style fox des années 40 (noir et blanc, grands moyens) et un réalisateur précurseur dans sa façon de filmer la violence. Seule la voix-off féminine me semble une concession inutile.

Je vote pour une réédition de ce film car le dvd carlotta est épuisé. Il faut débourser une somme astronomique pour acquérir ce chef-d'oeuvre alors que d'autres oeuvrettes moins renommées se trouvent aisément.


Répondre

De vincentp, le 4 mars 2014 à 16:23
Note du film : 5/6

La voix-off féminine donne une touche onirique et sensible bienvenue à l'ensemble. C'est un film qui s'appuie sur un scénario solide, et qui est intéressant de bout en bout, par la façon assez originale dont le sujet est traité, et par sa qualité formelle (académique, mais dans le bon sens du terme). J'ai particulièrement apprécié la façon dont sont traitées les relations entre policiers et gangsters (faites d'estime mutuelle ou non, selon les individus). Brian Donlevy est effectivement très performant dans son rôle de procureur adjoint.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.031 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter