Forum - L'Aventure, c'est l'aventure - Fabuleux de drôlerie
Accueil
Forum : L'Aventure, c'est l'aventure

Sujet : Fabuleux de drôlerie


De capitainejeff, le 24 juillet 2005 à 16:14
Note du film : 6/6

Film fabuleux de drôlerie, tous les comédiens sont extraordinaires.

Sans doute l'une des plus belles réussites de Claude Lelouch


Répondre

De fabrik, le 3 mars 2007 à 15:15

Trop drôle ce film ! à noter que tout les comédiens ont gardé leur vrai prénom à part Charles Denner et c'est aussi sur ce film que Jacques Brel à rencontré sa femme… Site Lino Ventura: http://tontonsflingueurs.actifforum.com/


Répondre

De droudrou, le 3 mars 2007 à 17:09
Note du film : 6/6

Rien que pour l'enlèvement de sa sainteté, je mets 6/6… Autant de catholiques qui versent 1 nouveau franc (et si nous parlions en Euros…)


Répondre

De Impétueux, le 1er mai 2007 à 17:40
Note du film : 1/6

Que je ne sois pas en communion avec Frétyl n'a rien pour m'étonner, mais je suis davantage surpris de la note exaltée que dépose Droudrou avec qui la complicité est bien plus fréquente !

Mais peut-être n'a-t-il pas regardé ce Lelouch depuis nombre d'années ? J'en avais pour ma part un souvenir bonhomme et très ancien, plutôt amusé et gentiment débonnaire. Et l'autre jour, en acquérant quelques DVD sur un site de discompte, voilà que je tombe sur L'aventure, c'est l'aventure proposé pour trois francs six sous ; pour compléter mon colis, et avec l'idée que la conjonction de Ventura, Denner, Brel, Yves Robert, André Falcon, et aussi de la charmante Nicole Courcel ne pouvait pas manquer totalement d'esprit.

Évidemment, il y avait le regrettable Aldo Maccione dans la distribution, mais je me rappelais surtout sa démarche assez drôle sur le bord de la plage, dans une séquence réussie, mais que la re-vision m'a montré ridiculement courte.

En fait, tout le film aurait dû être tourné autour de cette séquence ; malheureusement, elle ne dure que trois minutes et le film se traîne sur près de deux heures ! Ah ! C'est bien là le problème de Lelouch ! Et je demeure une fois de plus confondu, davantage qu'exaspéré que ce type ait pu tourner autant de films, avoir – il y a longtemps, il est vrai – un grand succès de fréquentation et bénéficier encore, dans le grand public d'une vraie notoriété (les gens qui ne regardent jamais un film, si on leur demande le nom d'un réalisateur vous le citeront presque toujours).

Car enfin, il n'y a rien, dans ce film, qui se veut burlesque et qui n'est qu'exténuant de médiocrité ; ce qui est le plus terrible, c'est que les acteurs y sont bons (d'ailleurs a-t-on jamais vu Ventura mauvais ?) ; mais tout le reste manque : ça se veut fou, loufoque, léger, ce n'est que tordu, banal pesant…

J'avais presque envie de m'acheter La bonne année, qui est un film de Lelouch qui m'avait paru bien fait ; mais je crains d'être aussi effaré dans l'insignifiance que par cette Aventure-là, que je suis presque gêné d'avoir à classer dans ma DVDthèque…


Répondre

De droudrou, le 1er mai 2007 à 18:33
Note du film : 6/6

Je me répête, mon cher Impétueux : c'était ce gag hénaurme d'enlever sa sainteté pour réclamer une rançon ! Vous savez bien que j'entretiens d'excellentes relations avec là-haut, pour ne pas dire privilégiées… C'est donc le gag à faire et qui ne me retiendrait pas ! Vous connaissez mon côté "fantaisiste"…

Mais, vous le dites vous-même : Ventura, l'a-t'on jamais vu mauvais ? Charles Denner ? Jacques Brel ? Même Aldo !…

Par rapport au scénario ? Je serai tenté de dire que L'Aventure c'est l'Aventure est une préfiguration de Où est passée la 7ème compagnie ?

Quant à La bonne année, bien sûr, il y a des moments qui sont devenus censuré mais, pour Ventura qui vient acheter un bijou pour offrir à sa sœur ! Pour Ventura qui vient acheter ce petit meuble ! pour ce "dîner de cons" où l'on voit un Ventura se faire censuré comme pas un mais qui annonce une sacrée vérité que j'ai encore moi-même utilisée dans des circonstances semblables ces jours derniers…


Répondre

De PM Jarriq, le 1er mai 2007 à 18:42

Ventura, mauvais ? Non… Au pire, morose et irrité (La 7ème cible, Espion, lève-toi), mais c'est tout. Quant à L'aventure, c'est l'aventure, j'ai toujours craint de le revoir (déjà, un film où Johnny joue son propre rôle…). Par contre, La bonne année est un Lelouch plaisant et réussi, et si on excepte une séquence hors-sujet où Ventura invité à dîner chez Fabian, écoute des snobs parler de cinéma, tout est équilibré et agréable.


Répondre

De Impétueux, le 1er mai 2007 à 18:43
Note du film : 1/6

Hum ! hum ! Droudrou, En fait de gag énorme, c'est votre note dithyrambique que je trouve un peu fantaisiste !

Puisque vous êtes directement relié avec Là-Haut, faites votre examen de conscience et, tel Don Camillo écoutez le Seigneur (par la voix de Jean Debucourt) vous suggérer de la ramener à de plus justes proportions…

Et allez (et ceci répond aussi à PM Jarriq), je conviens volontiers que je me souviens assez de La bonne année pour avouer mon zeste de mauvaise foi et convenir avec vous que c'est un film de bon niveau…


Répondre

De fretyl, le 4 octobre 2008 à 03:15
Note du film : 5/6

Tout simplement in-cro-ya-ble !!! Claude Lelouch a dit dans un interview après avoir été décoré de la légion d'honneur récemment, vouloir réaliser prochainement une suite à L'aventure, c'est l'aventure avec les survivants ; C'est à dire deux sur cinq, Gérard et Maccione.


Répondre

De Impétueux, le 4 octobre 2008 à 11:37
Note du film : 1/6

Et je continue à me poser la question : comment Claude Lelouch, qui va de bide en bide depuis trente ans trouve-t-il encore des financiers pour lui filer de l'argent ?

De moins en moins de spectateurs en salle, l'assurance d'un très mauvais audimat pour la chaîne de télévision qui passerait ça en prime-time, des DVD qui se bradent moins d'un euro (et lorsqu'on songe qu'il a lui-même édité tous ses films !!!). Mais il y a encore des banquiers qui raqueraient ? En pleine crise mondiale ?

C'est à n'y pas croire…


Répondre

De Crego, le 4 octobre 2008 à 11:48

Charles Gérard 82 ans, Maccione 73 ans au compteur… Un réalisateur septuagénaire, complètement hors course, ça sent l'intox, tout ça.


Répondre

De Lagardère, le 4 octobre 2008 à 15:27
Note du film : 3/6

Je réduis de moitié l'enthousiame débordant de Droudrou et je relève de moitié itou le mépris trés parisien d'Impétueux et j'obtiens, pour ce film sympa, sans plus, une note "droupétueuse"…Mais ou diantre, ami ''Frétyl, avez vous entendu cette nouvelle consternante ? C'est inimaginable ! Par contre, je lisais sur le fil concerné, que vous n'aviez pas aimé hommes femmes mode d'emploi, moi j'ai été emballé ! Pas acteur, Tapis ? Fichtre….


Répondre

De fretyl, le 4 octobre 2008 à 16:25
Note du film : 5/6

Ou est-ce que je l'ai entendu ? Ici :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/lelouch%2Bhonneur/video/x6vlz3_legion-dhonneur-de-claude-lelouch-b_shortfilms


Répondre

De Lagardère, le 4 octobre 2008 à 16:35
Note du film : 3/6

J'en r'viens, c'est atterrant….Il avait pas un peu trop arrosé son ruban ?


Répondre

De fretyl, le 7 décembre 2010 à 23:32
Note du film : 5/6

L'Aventure, c'est l'aventure fait partie des mes films cultes. Un peu comme certains qui connaissent les dialogues du Père Noël est une ordure, de Mais où est donc passée la septième compagnie et des Bronzés font du ski par cœur, je connais l'essentiel des inimitables répliques de L'Aventure, c'est l'aventure au point de pouvoir énumérer les meilleures.

Au choix.

Aldo Maccione :

- Lino, jé t'ai déjà dit, ne discuté pas avec lé communistes bon dieu

- Je me disais aussi, hé le Staline avec la Ferrari…

Lino Ventura :

-Le capital, c'est foutu. La Cinquième, c'est foutu. Le PC, c'est foutu. La société de consommation, c'est fini tout ça, c'est foutu. Les bagnoles c'est foutu.

Charles Denner :

- Vous savez que le pape ça se vend très bien, ça se vend, très, très bien. Oui très content du pape !

- Moi, en ce moment, je sais plus où donner de la tête. Je fais du tir au pigeon sur des PDG. C'est d'ailleurs assez marrant parce que je tire sur des types de droite, je suis payé par l'extrême droite et c'est pour mouiller l'extrême gauche.

Jacques Brel :

- De Marx, nous avons surtout retenu la notion de capital…

Charles Gérard :

- T'as de la crème à bronzer

- J'ai à vendre une Ferrari, dernier modèle, 6000 Kilomètres

C'est un film plein de combines, de magouilles, de soleil… Aldo qui apprend aux quatre autres compères à draguer sur la plage et où l'on voit un Lino Ventura inhabituel, en plein délire. Scène par ailleurs totalement improvisée selon Lelouch, qui aurait été tourné un dimanche après-midi en hors tournage, pour rigoler, sans savoir si cela allait rester au cours du montage.
Il y a bien sûr ce générique colorisé du début sur une musique de Francis Lai qui dés le départ met de bonne humeur. Il y a un Che Guevara d'opérette, Halliday chantant la chanson titre, et puis cette fin cynique ou les cinq brigands kidnappent le pape et taxent les catholiques du monde entier.

Étrangement le premier visionnage de L'Aventure, c'est l'aventure m'avait autant déstabilisé qu'Impétueux. Trop fou, trop excité, je n'avais pas apprécié. Puis en le re-regardant quelques années plus tard, j'avais alors vu et compris le véritable délire de ce film.
A ranger avec Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil comme l'une des comédies les plus réactionnaires et les plus critiques du cinéma comique année 70.

A savoir que Trintignant refusa le rôle de Brel initialement prévu pour lui, par peur de se faire traiter de facho… Je cite Lelouch, sans trop le comprendre.

En tout cas lorsque l'auteur arrête de filmer des chabadabaderies et des histoires d'amour à l'eau de rose et se virilise un peu, il nous donne à chaque fois des bons films !


Répondre

De Frydman Charles, le 2 octobre 2012 à 09:10

J'ai noté que le président de l'Etat Révolutionnaire d'Amérique du sud ou Centrale (Cuba ?) était assis dans un fauteuil Pomare vert….

Ce fauteuil qui sera rebaptisé "Emmanuelle" deux ans plus tard avec la sortie du film éponyme. Emmanuelle était nettement plus…érotique !!!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.033 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter