Forum - Salut l'artiste - Un charme certain
Accueil
Forum : Salut l'artiste

Sujet : Un charme certain


De Arca1943, le 9 juillet 2005 à 17:59
Note du film : 4/6

Je suis étonné que cette très belle comédie d'Yves Robert ne soit pas disponible en DVD. L'histoire de ces deux cachetonneurs (Rochefort et Mastroianni) dégage un charme certain.


Répondre

De PM Jarriq, le 9 août 2005 à 19:52
Note du film : 3/6

C'est vrai que voir Mastroianni et Rochefort en ringards vieillissants doublant des cartoons, ça valait le coup d'oeil !


Répondre
VOTE
De fretyl, le 5 novembre 2008 à 11:29

Arca vient de me souffler le titre de ce film que je n'ai jamais vu.
Je vote aussi.


Répondre

De Impétueux, le 5 novembre 2008 à 12:15

Je me joins à vous ! Les velours râpés, les comédiens décrochés, les tournées minables, les fins de vie poisseuses m'ont toujours fasciné… (De La fin du jour aux Grands ducs en passant par Tandem !)


Répondre

De Freddie D., le 5 novembre 2008 à 12:52
Note du film : 5/6

Un des meilleurs Yves Robert, et un grandissime duo Mastroianni-Rochefort.


Répondre

De fretyl, le 5 novembre 2008 à 13:37

C'est fou ce que ça va bien à Rochefort les rôles d'artistes looser.


Répondre

De Arca1943, le 5 novembre 2008 à 14:18
Note du film : 4/6

Et on y croise même la trop rare Carla Gravina


Répondre

De PM Jarriq, le 20 novembre 2009 à 10:26
Note du film : 3/6

Nous l'avons souvent dit, il est des films qu'il ne faudrait jamais revoir. On garde généralement de Salut l'artiste un souvenir ému et attendri, mais à le revoir aujourd'hui trop de choses ne fonctionnent pas : à la base, le film souffre du même problème que Garçon de Sautet (écrit par le même Dabadie, tiens…). Si Montand n'était guère crédible en serveur de brasserie, c'est pire encore pour Mastroianni. Comment l'accepter en acteur ringard, loser, nul, courant le cacheton, avec son physique, son passé cinématographique, et… son accent ? Il fallait certainement un acteur moins "mythique" (Rochefort aurait été bien plus à sa place), parce que là, c'est un véritable vice de forme.

Il y a des répliques amusantes, de bonnes situations (le théâtre, le doublage de dessin animé), mais c'est poussiéreux, et la vision des femmes est trop misogyne : Fabian est totalement froide et antipathique, et Carla Gravina (qui joue une Française !) tout aussi pénible dans un ton passif-agressif. Ne parlons même pas d'Evelyne Buyle en bécasse généreusement dénudée.

Salut l'artiste apparaît parfois comme une sorte d'ancêtre de Tandem, surtout par la présence de Rochefort et des animations de supermarchés, mais bien qu'il soit sobre et émouvant, "Marcello" biaise le film tout entier, par sa seule présence. Si les figurants ratés ressemblent à cela, on se demande de quoi ont l'air les stars !

PS : Robert Dalban apparaît dans deux rôles différents !


Répondre

De Impétueux, le 20 novembre 2009 à 19:44

Ah, c'est dommage, parce qu'il n'y a pas grand chose de plus poignant que la vie de ces gens, comédiens, chanteurs, artistes qui ont connu la notoriété, ou ont connu des milieux pailletés, frôlant les vedettes, les tutoyant quelquefois, dans la fausse camaraderie du spectacle, réduits par la vie à une vie d'autant plus déçue qu'elle aurait pu être brillante… Amertume, rancœur, désillusions…

C'est bien sûr La fin du jour, le chef-d'œuvre, mais il y a pas mal de films intéressants (Tandem, donc, ou Les grands ducs) ou plutôt ratés (comme Salut l'artiste, si on en croit PMJarriq ou L'ami de Vincent)


Répondre

De Arca1943, le 28 novembre 2009 à 02:28
Note du film : 4/6

« Comment l'accepter en acteur ringard, loser, nul, courant le cacheton, avec son physique, son passé cinématographique, et… son accent ? »

Je ne l'ai pas encore revu, mais prêt à défendre bec et ongles mon beau, beau souvenir, je dirai que dans sa panoplie, Marcello Mastroianni a toujours eu une persona de loser à sa disposition, qu'il nous sert notamment dans Le Pigeon (petit voleur minable), Les Camarades (organisateur d'une grève vouée à l'échec), Drame de la jalousie (maçon communiste) et Mélodie meurtrière (musicien des rues). Alors pourquoi pas en acteur raté ? Quant à l'accent italien du personnage, n'est-il pas justement une des causes de sa difficulté à percer en France ? Et puis d'autres stars de légende se sont payé la coquetterie d'incarner un comédien minable ou sans succès : ainsi Philippe Noiret dans Les Grands ducs, Tatsuya Nakadai dans Buraikan… et Mastroianni, lui, n'en aurait pas eu le droit ? Hein, dites ?


Répondre

De PM Jarriq, le 28 novembre 2009 à 08:37
Note du film : 3/6

Je savais bien, q'un jour ou l'autre, Arca tomberait sur ce message, et partirait en croisade…

Tout ce que vous dites est vrai. Mais Mastroianni a établi son image de loser en Italie. En France, parmi des acteurs français, il a une aura contre laquelle personne ne peut rien. Mais peut-être ne ressentirez-vous pas la même chose, en revoyant Salut l'artiste ?


Répondre

De Pianiste, le 30 décembre 2013 à 22:33

Après avoir regardé Salut l'artiste, quelle déception! Ce film est vraiment tout ce qu'il y a de plus plat! Heureusement que comme toujours, l'excellent Jean Rochefort est là pour sauver la situation lors de quelques rares scènes comiques. Sinon, Marcello Mastroianni est d'une nullité affligeante. Il aurait mieux valu que les rôles soient inversés. On a l'impression d'un duo entre un acteur toujours très talentueux et un autre d'une médiocrité flagrante.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter