Forum - Les Yeux noirs - Pourquoi ne pas rééditer les bons films en dvd ?
Accueil
Forum : Les Yeux noirs

Sujet : Pourquoi ne pas rééditer les bons films en dvd ?


De tanguy111, le 2 avril 2005 à 13:24
Note du film : 6/6

Les Yeux Noirs n'existent qu'en DVD italien ,apparemment tronqué de 27 minutes et en VO sous titrée Anglais uniquement…A l'heure où la production de DVD est littéralement envahie de séries Z américaines , cela me rend songeur … Nivellement par le bas vous disiez ??? Ce qui est vrai pour ce film est hélas vrai pour 1000 autres exemples… par exemple un été 42 n'a jamis été édité en DVD zone 2.Qui est d'accord avec moi ?


Répondre

De Impétueux, le 2 avril 2005 à 14:58
Note du film : 5/6

Nikita Mikhalkov a tant pris de positions politiquement incorrectes et filmiquement ravageuses ( Le barbier de Sibérie est le plus beau chant d'amour consacré à la terre russe depuis Alexandre Nevski) qu'il n'y a rien d'étonnant à le voir boycotté par les éditeurs…

Aimer son pays et le défendre est aujourd'hui considéré comme une tare…


Répondre

De Arca1943, le 3 avril 2005 à 20:12

C'est incroyable que ce classique ne soit pas disponible en DVD. Au point que votre hypothèse "idéologique" n'est pas du tout à exclure, quoique dans l'image que je me fais des distributeurs, ils sont rarement capables de pointer la Russie sur une carte…


Répondre

De Impétueux, le 4 avril 2005 à 08:38
Note du film : 5/6

Vous avez sûrement raison, mais je n'ai pas tort : la Russie ne doit intéresser les distributeurs que lorsqu'on y met en scène des savants fous et des maffiosis cocaÏnomanes ; dans cette situation, les distributeurs se retrouvent en terrain connu et dans une configuration classique….

Cela étant, mon propos devrait alors s'appliquer aux films du Slave du Sud Kusturica qui manie lui aussi outrances baroques, images chatoyantes, musique superbe…

Je demeure donc perplexe…


Répondre

De Arca1943, le 5 septembre 2005 à 20:31

C'est une bonne question (à preuve : voyez le temps que j'ai mis pour y répondre!) mais du point de vue marketing, quand on met un tel objet en vente, il vaut mieux appuyer d'abord sur le nom des stars légendaires : Mastroianni et Mangano. Cela dit, à côté du glamour, un beau gros ANTON CHECKHOV en grosses lettres peut servir à atteindre le créneau "grande culture". Je dis qu'il faut penser mise en marché même quand on entend proposer ce genre de films.


Répondre

De Impétueux, le 5 septembre 2005 à 23:19
Note du film : 5/6

Nous nous énervons sûrement à mauvais escient, mais avouez que ce n'est pas si simple : Les yeux noirs ont eu un réel succès public et Mikhalkov a un cercle d'admirateurs (dont je suis) qui assurerait des ventes minimum.

Quand on voit tout ce qui sort, on est bien obligé de rester perplexe : je n'ai évidemment rien contre les séries B américaines des années Cinquante et Soixante abondamment dispensées par la collection RKO, et je suis moi-même fort amateur des "nanars du samedi soir" du cinéma français de la même époque, fussent-ils édités par René Chateau ; mais je doute que la plupart soient des triomphes commerciaux…

Une édition, ce devrait être – hors les cas d'oeuvres subventionnées comme l'admirable intégrale de Jean Vigo qui est un modèle d'implication hors tout champ commercial – ce devrait être donc la rencontre d'un marché potentiel et d'une oeuvre libre de droits, ou dont les droits sont à peu près accessibles. On ne me fera pas croire que tout est couvert par ce binôme…


Répondre

De TANGUY 111, le 28 septembre 2005 à 12:56

messieurs les éditeurs , je vous en supplie , lisez les forums sur dvd toile… IL Y A DE L'ARGENT A GAGNER !!!

S'il faut ajouter à la liste des grands films oubliés en dvd je vote (entre autres) pour un été 42 et pour tombés du ciel de philippe lioret , bien meilleur à mon sens que sa copie holywoodienne de steven spielberg.


Répondre

De sebel, le 7 décembre 2006 à 23:10
Note du film : 6/6

Film magnifique, je devais avoir une vingtaine d'années quand je l'ai vu, et j'en ai gardé très longtemps un souvenir ému. À quand une édition (intégrale si possible!) en DVD ? J'aimerai tellement pouvoir l'offrir à ma mère : sa cassette VHS est presque morte :-(


Répondre

De Aziel, le 5 juillet 2008 à 13:59

C'est complètement absurde! Et dire qu'il y a des admirateurs de Mikhalkov qui n'ont même pas eu la chance de voir ce film à sa sortie, faute d'être né dans les temps… Je n'ai que mes yeux pour pleurer. René Château peut être critiqué, on a au moins matière à manger avec lui.

C'est peut-être du même ordre que Mon Nom est Personne réédité il y a à peine deux ans, introuvables auparavant, on attend le plus longtemps possible pour faire grimper l'enchère à sa sortie? N'ont-ils pas décidés de zapper sa sortie en dvd classique pour la reporter sur le blu-ray une fois démocratisé? Il y a des raisons qui vont au-delà du ressentiment des passionnés.


Répondre

De Calbot, le 25 novembre 2008 à 09:28

Pourquoi ne trouve-t-on pas ce film admirable en DVD? Sera-t-il un jour réédité, reprogrammé, visible sous une forme ou une autre? Combien de chefs d'oeuvre disparaissent ainsi sans laisser de traces ?


Répondre

De Arca1943, le 1er février 2010 à 18:47

« … si l'éditeur obtient effectivement bien les droits qu'il convoite pour notre plus grande joie. »

Eh bien, qu'on nous donne tout simplement l'adresse domiciliaire de celui qui refuserait à ce courageux éditeur de lui céder ces droits, ainsi qu'un relevé exact de ses allées et venues et la marque et le modèle du système d'alarme qui protège sa propriété, et on verra bien s'il ne cède pas les droits ! Un bon cinéphile doit être prêt à tout.

Ah, revoir Silvana dans son dernier rôle…


Répondre

De Arca1943, le 26 avril 2010 à 19:03

Sans nouvelle de Potemkine… ? On parle de ce nouvel éditeur qui annonce Les Yeux noirs pour novembre prochain ?


Répondre

De Monsieurcj, le 26 avril 2010 à 23:54

Je viens de voir "Les yeux noirs" sur Arte et ce film est un chef-d'oeuvre de légèreté et de profondeur. Il est effarant de constater qu'il n'est toujours pas édité en DVD! Il mérite largement une palme d'or, n'en déplaise a Pialat et le très bon "sous le soleil de Satan". La Palme lui aurait assuré des dizaines d'éditions et des centaines d'analyses. Comme quoi tout ne tient qu'a des consensus économiques certes, mais aussi a des consensus entre gens de cinéma (reconnaissance, mode, influence des critiques, coup de projecteur,…)

Par ailleurs, pouvez-vous me dire si la chanson que chantent les gitans a ete composee pour le film, si elle a un nom et si je peux la retrouver quelque part? J'ai le sentiment qu'elle va me hanter tout autant que les superbes brumes de russie!


Répondre

De Monsieurcj, le 28 avril 2010 à 23:44

Pardon d'avoir donné l'impression que je dénigrais le film de Maurice Pialat. Je me suis emporté comme par un éthylisme cinématographique, et quand l'ivresse retombe je m'aperçois de toutes les conneries que j'ai pu dire ou écrire. Cela m'arrive trop souvent. J'aurais du dire que tous deux méritaient une palme, surtout quand on sait qu'un ennemi de Mikhalkov a opposé son veto dans le jury pour des raisons personnelles! De plus quand j'évoquais les consensus je parlais de ceux qui mènent a une édition DVD et non aux remises des prix. Je tournerais sept fois la boule dans ma souris avant de poster des commentaires a l'avenir, c'est promis! Pardon a la famille de M. Pialat et a Satan.

Et merci pour la musique du film, c'était pourtant simple!


Répondre

De Impétueux, le 29 avril 2010 à 22:40
Note du film : 5/6

Le formidable Mikhalkov a, en effet, beaucoup d'ennemis ; à preuve le cri de haine hystérique dans Le Monde daté du 24 avril dernier contre le cinéaste dont la dernière œuvre, Soleil trompeur 2 est sélectionnée pour le festival de Cannes ; déjà, on savonne la planche pour que la Palme d'or lui échappe, Palme qui, en 1994 aurait dû échoir à Soleil trompeur et qui fut attribuée au rigolo déjanté Tarantino pour un film qu'il ne viendrait à personne l'idée de regarder aujourd'hui (Pulp fiction).


Répondre

De Impétueux, le 13 mai 2010 à 19:40
Note du film : 5/6

Et le 26 avril dernier, suivant la sage monition et l'avertissement éclairé d'AlHolg, j'ai enregistré Les yeux noirs en me régalant d'avance de voir cet admirable film, découvert il y a plus de vingt ans et jamais revu depuis lors…

1 heure dix de pur bonheur ; et plus rien !!! Habituel infirme technologique, j'ai dû faire une fausse manœuvre et toute la deuxième moitié du film n'a pas été enregistrée ; aucun remède…

Sauf si un ami plus habile que moi et enregistreur de qualité consentait à me dupliquer ou me prêter son DVD….

Sinon, bien sûr, j'attendrai Novembre, mais avec beaucoup de frustration…


Répondre

De spontex, le 29 mai 2010 à 08:43
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Je l'ai enregistré aussi, sur Arte HD ! Je vous envoie un e-mail pour vous demander quel format vous arrangera le plus.


Répondre

De Impétueux, le 29 mai 2010 à 19:07
Note du film : 5/6

Ravi de la nouvelle, à quoi je vous réponds en messagerie ; ravi aussi que vous ayez mis la note de Chef-d'œuvre ; je ne dis pas que, la totalité du film vue, je ne vous suivrai pas, en tout cas jusqu'à 6…

Au fait, avez-vous une idée d ce qui a pu se passer ? J'avais mis un DVD-R de 120 minutes ; ça ne suffit pas ?


Répondre

De spontex, le 30 mai 2010 à 15:22
Note du film : Chef-d'Oeuvre

C'était juste, en effet, car le film dure presque 2 heures. Peut-être aviez-vous commencé l'enregistrement avant le début du film ? De plus, s'il s'agit d'Arte HD, il est possible que les enregistrements soient faits à un débit supérieur à celui des chaînes standard.


Répondre

De Impétueux, le 30 mai 2010 à 18:39
Note du film : 5/6

C'était bien Arte HD ; en d'autres termes, la HD consomme plus que l'enregistrement standard ?

Mille mercis en tout cas.


Répondre

De Arca1943, le 30 mai 2010 à 21:00

Ces explications cartésiennes manquent de poésie. En réalité, c'est l'aura de la Mangano qui dérègle les appareils. Et voilà.

Et en passant, c'est pas pour faire de la pub ni rien, mais remarquons que le scénario est cosigné par nulle autre que Suso Cecchi d'Amico, qui a décidément un sacré tableau de chasse.


Répondre

De vincentp, le 12 septembre 2012 à 22:58
Note du film : 4/6

4,5/6. De nombreux messages, pour ce film de Mikhalkov. Un soin quasi-extrême est apporté à l'image, à la musique, aux décors et costumes. Les yeux noirs se suit sans déplaisir. Le fond est surprenant ! Est-ce du à Tchekhov, Mikhalkov, ou à ses origines russo-italiennes ? Je connais un petit peu l'oeuvre de Tchekhov (ayant du voir trois pièces de théâtre de cet auteur, en russe sous-titré). La psychologie de ses personnages est hors-norme pour nous autres français, car tout y semble exagéré (sentiments, passions). On y passe du rire aux larmes en quelques secondes. Mikhalkov transcrit sans doute fort bien ceci sur la pellicule. C'est un film intéressant sur la psychologie humaine.

Il est aussi à voir, car non formaté selon les canons habituels du cinéma (il n'y a ici pas vraiment d'intrigue). Un bol d'air, quelque part. Mais le ressenti d'un spectateur à l'autre pourra être très différent. Je préfère pour ma part -et de très loin- l'univers contemplatif de Tarkovski (Le miroir) à celui de Mikhalkov. Question de goût, sans doute… Ce film de Mikhalkov, que Spontex qualifie ci-dessus de chef d'oeuvre, m'a un peu ennuyé.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.025 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter