Forum - La Grande menace - Burton
Accueil
Forum : La Grande menace

Sujet : Burton


De Pigeon Lane, le 27 mai 2003 à 10:07

Le film est sorti en Angleterre, dans un DVD recadré, moche comme tout. Je sais que ce n'est pas un grand film, mais le scénario est délirant à souhait, Burton fabuleux en médium diabolique et le voir aux côtés de Lino Ventura est quand même une rareté. Dans la même veine, je me souviens aussi de "Hennessy", excellent polar avec aussi Lee Remick et Rod Steiger


Répondre

De PM Jarriq, le 6 mai 2004 à 13:56
Note du film : 4/6

Sympa de revoir "Medusa touch", film moyen dans l'ensemble, mais au thème fascinant (un homme devenant une sorte de centrale atomique, que même la mort n'arrête pas !) et au cast improbable. Le plus drôle, c'est que même au milieu de ce délire, Ventura reste égal à lui-même : flic en imper comme dans "Adieu poulet" ou "Cadavres exquis". Le changement dans la continuité !


Répondre

De fretyl, le 16 septembre 2007 à 23:50
Note du film : 3/6

On est a la limite entre les polars tourné par Ventura a cette époque Dernier domicile connu, Adieu poulet etc, et la nouvelle mode anglaise des films fantastique démarré avec l'exorciste, suivit par d'autre La malédiction, Amityville tous ces films ayant liquidé la Hammer et envoyé Christopher Lee a l'hospice. Voir Lino et [artiste=Burton (qui hélas n'ont aucune scènes ensemble) dans une de ces productions est une bonne surprise, et le film tient en haleine jusqu'à la dernière scène.

Mais c'est dommage que ce soit un réalisateur aussi navrant qui ce soit chargés d'une telle rencontre de styles et d'acteurs, un autre aurait pu rendre le film beaucoup plus terrifiant.


Répondre

De Arca1943, le 17 septembre 2007 à 04:24
Note du film : 2/6

Pour la carrière de Richard Burton, ce n'est pas aussi pire que The Klansman et le sequel de Cross of Iron, mais presque.

Quel dommage que cette rencontre entre deux grands acteurs fut un rendez-vous raté !


Répondre

De fretyl, le 17 septembre 2007 à 14:34
Note du film : 3/6

Désolé mais Burton ne joue pas dans croix de fer.


Répondre

De PM Jarriq, le 17 septembre 2007 à 14:39
Note du film : 4/6

Arca parlait de la "sequel" de Croix de fer, le très mauvais "La percée d'Avranches" de A.V. McLaglen, dans lequel Burton reprenait effectivement le rôle du sgt. Steiner. Désolé, aussi.


Répondre

De Steve Mcqueen, le 19 avril 2010 à 12:36
Note du film : 5/6

Note ajustée : 4.5/6 Assez d'accord avec PM Jarriq et frétyl. Le très inégal Gold signe un film du niveau de la "Malédiction", à mon sens. Ventura massif et solitaire, Burton halluciné et destructeur, la belle Lee Remick en psy de choc…

Une scène :Morlar qui met le feu à son pensionnat.

Une séquence : les séquelle d'un terrible crash d'avion, provoqué par Morlar.

Le dénouement : Morlar inconscient qui griffone "Windscale" sur un papier, le nom d'une centrale nucléaire…

"Vaut d'y aller pour admirer Lino, aussi à l'aise en anglais qu'en français ou en italien, toujours aussi insolite, la présence irréprochable. Ventura, c'est notre Wayne à nous. Polyglotte, en plus." (Odile Grand, L'AURORE, 22 novembre 1978).

Totalement d'accord !


Répondre

De Tamatoa, le 10 septembre 2013 à 17:11
Note du film : 4/6

La chose est indéniable : Lino Ventura promène sa stature au cœur de Londres avec la même facilité qu'il arpentait les rues de Zurich en Suisse dans Espion, lève-toi ou le palais impérial Hofburg à Vienne dans Avec la peau des autres. Égal à lui-même, sans Un papillon sur l'épaule, carré de corps et d'esprit et ne faisant aucune différence entre la nationalité des crimes auxquels il est confronté. Notre Lino, comme on l'aime quel que soit l'endroit où il se trouve et l'action qu'il y mène . Pour autant, doit-on adhérer à ce polar fantastique ? Aussi passionnant semble t-il d'emblée, je me sens très partagé dans mon jugement. Oui, si l'on considère l'aisance et le savoir-faire des acteurs, le sujet et l'intrigue assez bien menée jusqu'à l'ultime seconde. Oui encore si on avoue le fait que l'on reste scotché devant son écran essayant de percer le regard d'un Richard Burton halluciné jusqu'à l'exaspération . Peut-être, si on accepte de rentrer de plain-pied dans des histoires de diableries aux exhalaisons vieillottes. Même si la science officielle prend vite le relais, nous faisant de ce fait reprendre contact avec une réalité plus abrupte.

Mais non devant une mise en scène assez pesante, empâtée, sans réelle créativité. Pourtant les effets spéciaux nous offrent notre content de chair de poule. Le crash du 747 contre une des tours de Londres nous rappelle un 11 Septembre avant l'heure et vu de très, très près. Impressionnant ! L'écroulement très progressif de l'abbaye de Westminster est, lui aussi, assez terrifiant. Mais ces catastrophes, dont on ne sait réellement si elles sont vraiment provoquées par un être habité par le diable ou simplement le fruit d'une suite de coïncidences, sont reliées entre elles par une pondéreuse mise en scène assez verbeuse, au montage curieux. Le stoïcisme de la délicieuse Lee Remick (oh ! ces yeux !) face à l'impassibilité de Ventura freine grandement le transport initial de l’œuvre. Même si la surprise dernière viendra dénouer cette pesanteur, je crois que le film se ressent du manque de circonvolutions entre ces deux acteurs. Un regret également que Burton n'ait pas de scène commune avec Ventura. Arca a raison qui le déplore également. Voilà une confrontation qui n'aurait pas manqué de poids, dans tous les sens du terme.

En fin de compte, Le grande menace aurait pu être un très grand film si le réalisateur Jack Gold n'avait pas bridé ainsi ses acteurs et avait donné un peu plus, beaucoup plus d'air à son film. Le diable aussi à des ailes. Il ne les déploie pas assez et l’œuvre frise un peu la claustrophobie. Le fantastique ne souffre guère le confiné, sauf quand Franju le prend en mains.. Et c'est bien ce sentiment qui ressort de cette œuvre. Il manque à ce film un côté Pégase dans un ciel bleu. Et les yeux de Lee Remick ne suffisent pas..


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.022 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter