Forum - Passion d'amour - Avis
Accueil
Forum : Passion d'amour

Sujet : Avis


De verdun, le 7 mars 2005 à 23:29
Note du film : 6/6

j'ai vu ce film ,sorti à l'époque de ma naissance, il ya bien longtemps,j'espère qu'une sortie dvd va nous faire redécouvrir ce film dont j'ai de trops vagues mais heureux souvenirs.


Répondre

De lyss, le 5 mai 2005 à 20:59
Note du film : 6/6

Je ne l'ai vu aussi qu'une fois mais j'en garde un très agréable

souvenir.


Répondre

De Liap, le 2 février 2008 à 21:56

J'ai un super souvenir de ce film que j'ai vu au moment de sa sortie… Je voudrais le faire découvrir à quelqu'un que j'aime et j'espère qu'il sortira un jour en DVD.

La Télé pourrait aussi le programmer au lieu de nous servir continuellement les mêmes film !!!


Répondre

De Arca1943, le 3 février 2008 à 01:26
Note du film : 4/6

Mon souvenir n'est pas si bon mais je veux bien me joindre à ce vote.


Répondre

De Arca1943, le 7 mars 2009 à 16:54
Note du film : 4/6

Aha ! Il sort en mai prochain. (Info trouvée sur le site de la FNAC).


Répondre

De verdun, le 28 octobre 2010 à 00:32
Note du film : 6/6

J'ai revu récemment ce film de Scola et il m'a semblé encore meilleur que dans mon souvenir ! Bizarre que ce superbe drame au casting éblouissant soit si ignoré quant on évoque la carrière du cinéaste italien.

A première vue ce film en costumes évoque davantage l'oeuvre de Mauro Bolognini par sa somptueuse reconstitution des années 1860 et par la beauté des images. Je ne suis pas près d'oublier les gros plans sur le visage de Laura Antonelli.. Dommage que l'édition parue chez les film du collectionneur rende aussi peu justice à la beauté plastique de cette oeuvre (absence de 16/9° et de VO). Quant à cette garnison qui attend en vain une permission ou … la guerre, elle évoque immanquablement Le désert des tartares de Buzzati.

Pourtant Passion d'amour est un vrai film de Scola: on y retrouve cette tonalité si particulière faite d'un mélange de douceur et de rudesse qui n'appartient qu'à l'auteur de Affreux,sales et méchants.

On est intrigué par ce sujet atypique qui anticipe Trop belle pour toi de Bertrand Blier: un homme beau, incarné par un Bernard Giraudeau ô combien crédible, qui est aimé par une femme superbe (Antonelli évidemment, déshabillée avec moins de gratuité que dans L'innocent de Visconti) s'éprend peu à peu et en débit du bon sens d'une femme extrêmement laide, cousine du colonel, ce qui provoquera bien des remous. Mais contrairement au film de Blier, la structure est classique, pas du tout alambiquée même si on se rend compte au final que le récit n'était qu'un grand flash-back.

On retrouve avec plaisir Massimo Girotti dans le rôle du chef de la garnison, Jean-louis Trintignant en médecin peu avare d'aphorismes sur la vie en général et les relations humaine en particulier ainsi que Bernard Blier en personnage rigolo aussi pittoresque que les rouflaquettes qu'il arbore. Et dans le rôle de la femme hideuse au centre du drame, Valeria D'obici offre une remarquable prestation.

Le défaut du film est peut-être une certaine lenteur, due à un scénario trop littéraire, trop (bien) écrit mais c'est un défaut commun à de nombreux films de Scola, notamment La plus belle soirée de ma vie.

Voilà donc un film qui m'est cher: est-ce un authentique chef-d'oeuvre ou un de ces films secrets, méconnus et imparfaits qui savent tant toucher ma seule personne ? Mystère et boule de gomme.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.011 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter