Forum - Les Fous du stade - Avis
Accueil
Forum : Les Fous du stade

Sujet : Avis

VOTE
De chipie06, le 4 janvier 2005 à 09:52
Note du film : 6/6

Bonjour,

Je viens voter pour Les Fous du Stade, car j'adore ce film, et que mon fils de 7 ans qui l'a découvert l'année dernière l'adore également.

Voilà, bonne journée à tous.


Répondre

De heloise88, le 23 août 2006 à 17:35
Note du film : 6/6

ce film est vraiment génial ma fille de 4 ans regarde tous les films des charlots en boucle. ce serait génial qu'il y ai une édition en DVD


Répondre
VOTE
De xander49000, le 18 février 2007 à 23:44
Note du film : 6/6

Un des meilleurs film des Charlots!!!! je l'ai vu au moins 20 fois et c'est toujours comme si c'était la 1ere fois. Un de mes films culte. Alors SVP faite que ce film sorte en DVD.


Répondre

De Impétueux, le 19 février 2007 à 00:07

Vous avez vu "20 fois" ce film ?

Et combien de fois La règle du jeu ? Ou La prisonnière du désert ? Et même Le cave se rebiffe ?


Répondre

De jipi, le 19 février 2007 à 09:05

Les charlots ont évolués fortement sur le marché dans les années 70 offrant la désinvolture de comportements uniquement basés sur une perception personnelle des environnements traversés. C'est certainement cela qui a fonctionné, une projection sur l'écran de libertés existentielles dans l'impossibilité de s'exprimer dans la vie courante. Le public fut conquis par ces brises tout post soixanhuitards se balladant dans la vie en contournant le système, la victoire résidant dans une absurdité faisant rebondir des marginaux qui peu à peu récupère leur environnement dans leur propre monde. J'avais 24 ans à la sortie des "Fous du stade", quand c'est le chantier qui vous attend à longueurs de journées, on a vraiment envie de traverser la toile pour les rejoindre.


Répondre

De Impétueux, le 19 février 2007 à 10:39

Ma foi ! Même dans mes cauchemars les plus absurdes, je n'ai jamais imaginé que Les Charlots pouvaient faire rire un individu normalement constitué…

Ce type de gras comique a été totalement et définitivement ringardisé dès que l'esprit du café-théâtre a pu passer au cinéma : l'rruption des Bronzés a sévèrement renvoyé dans leurs buts les gugusses en question…


Répondre

De David-H, le 19 février 2007 à 11:10

Moi qui ris presque de tout, je n'avais pu esquissé le moindre sourire lors de mes découvertes de 'Bons baisers de Hong Kong' et des 'Fous du stade'. Un humour qui a très mal vieilli effectivement. Si un De funès des sixities est encore rediffusé en prime-time sur les grandes chaînes, quid des Charlots?

Ceci dit, j'ai commis l'achat de leur deux coffrets, histoire de m'infliger un cycle, retrouver probablement quelques belles gueules (je parle même de Martine Kelly) et tenter de connaître au mieux ce fameux esprit franchouillard. Puisque 5 ou 6 millions de gens allaient parfois voir ça…


Répondre

De Impétueux, le 19 février 2007 à 11:25

Mon cher David, vous poussez la conscience cinéphilique jusqu'à un niveau exceptionnel !!

A quand l'intégrale d'Aldo Maccione ? Celle de Paul Préboist ? La filmographie complète de José Bénazeraf ou de Philippe Clair ?

Ces couillonades-là ont eu aussi du succès…

Barbara Cartland en a aussi, pour ses crottes imprimées (vous n'imaginez pas que j'allais écrire en littérature ?!!)

Mais j'écris cela sans me moquer, croyez-le bien : je trouve sympathique qu'un homme jeune (je crois) comme vous veuille comprendre. Je crains simplement qu'il n'y ait rien à comprendre. Aujourd'hui, c'est la série des Taxi, ou les bêtises des gens de la télévision (Kad et Olivier, Eric et Ramzy, Laurent Baffie, Isabelle Mergault, et d'autres) qui ont remplacé Les Charlots…

Et demain, il y en aura d'autres. La connerie n'est pas près de disparaître…


Répondre

De jipi, le 19 février 2007 à 11:46

je suis entièrement d'accord avec vous deux en spécifiant que le public surtout en ce qui concerne "Les Bidasses en folie" apprécia le coup de balai infligé aux institutions. Par leurs comportements détachés et anti militaristes très porteurs en 1971 les charlots se moquait gentiment d'une intégration que la jeunesse de l'époque repoussait au maximum. Vivant au jour le jour sans attaches, le message charmait. Franchement beaucoup d'entre nous à l'époque désirait ce genre de vie, ne pas bosser, s'ébattre dans la nature, draguer, si l'on nous demandait notre métier nous répondions: Déconneurs à temps complet.

Nos vingt ans dans l'euphorie inconsistante.


Répondre

De jipi, le 19 février 2007 à 12:04

Il y a un message intéressant dans "Les Bidasses" montrant la sclérose de la société d'alors, deux groupes Pop font une courte apparition bien spécifique aux écarts millimétrés permis "Martin Circus" et "Triangle". Ces deux bons groupes novateurs surtout "Triangle" ne firent pas carrière le système ne permettant pas de sortir d'une variété populaire. C'est un peu la logistique du parcours des Charlots du moins dans ce film ou ils secouent fortement une toile d'araignée nommée sectarisme. Pour bien comprendre "l'état d'esprit" du film il fallait avoir 20 ans en 1971.


Répondre

De David-H, le 19 février 2007 à 12:06

Naturellement, si la comparaison va jusqu'à ceux que je boycotte désormais, c'est décourageant. Mais ne fut-ce que pour les seconds rôles de l'époque (il m'a déjà fait rire moi Préboist!)et les Renault 16 couleur orange, allez! Puis, n'oubliez pas la nostalgie, l'insouciance de l'époque, comme l'explique JIPI…

Mais je vous rassure, avant cela je termine mon premier cycle hitchcockien, La cinquième colonne, L'ombre d'un doute, La Corde, Fenêtre sur cour m'ayant tous ravi de la même manière. Bien plus que ce que j'ai vu hier, filmMais qui a tué Harry ?.

Les Charlots, ce n'est donc pas pour tout de suite…


Répondre

De jipi, le 19 février 2007 à 12:18

Bonjour David

Regarde à l'occasion "Les Bidasses en folie", tu verras ce que nous désirions tous à l'époque: L'incompétence dans tous ses registres.


Répondre

De David-H, le 19 février 2007 à 13:03

Merci du conseil JIPI. Au plaisir (quasi quotidien, comme Tonton Impétueux) de te lire, bien sûr.


Répondre

De Freddie D., le 20 février 2007 à 10:54
Note du film : 0/6

Je ne crois pas que les Charlots risquent la moindre réévaluation, ou rédemption cinéphilique. Leurs films sont des machins approximatifs, improvisés, d'une bêtise crasse, d'une nullité technique hors du commun… Et le temps n'a rien fait à l'affaire : c'était déjà lamentable il y a 30 ans, et ça n'a pas changé. Ni mieux, ni pire, immuable. Au fond, c'est peut-être une qualité ?


Répondre

De fretyl, le 16 septembre 2009 à 13:46
Note du film : 0/6

Il y'a deux films avec les Charlots qui ont plutôt bien vieillit. Les bidasses en folie n'a rien perdu de son esprit vaudevillesque et Le grand bazar reste un génial chef d'œuvre d'extravagance. Par contre, revoir Les fous du stade ou Les charlots font l'Espagne ou encore (en pire) Et vive la liberté ! est par contre particulièrement pesant, tant les gags ne fonctionnent que sur des quiproquos exaspérants et des plans cartoonesques insignifiant…
Les moins de quinze ans s'amuseront toujours aujourd'hui en voyant Les fous du stade, mais il est à parier que les autres ne risquent pas d'être enjoué devant cette pagaille qui ne fait pas rire à un seul instant, mais ne tarde pas à nous énerver, vu qu'à aucun moment le scénaristes n'ont essayer de relever le niveau.

Mais le pire dans ce film est loin d'être Les Charlots. Regardez bien Paul Préboist ; dans ses expressions, sa manière de parler, il semble se prendre ici pour le successeur de Fernandel !


Répondre

De ff,..., le 17 septembre 2009 à 12:38

Les charlots…Mais les charlots n'ont jamais eu la prétention de faire du "cinéma". Claude zidi, peut être. Et puis c'étaient des films pour les enfants.Vous me direz que ce n'est pas une raison pour leur refiler n'importe quoi. Mais ces films là sont truffés de gags lourdingues comme on les aime à 10 ou 12 ans. Ce sont des bandes dessinées en mouvement. Et puis le grand n'importe quoi des années soixante-dix…Mais les gamins adoraient ça, c'est déja pas si mal et pas plus néfaste pour eux que les mangas débiles du club Dorothée.

(C'est mon ordinateur qui a un problème ou les polices de dvd toile ont changées ?)


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.022 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter