Forum - Le Convoi sauvage - Atmosphère biblique
Accueil
Forum : Le Convoi sauvage

Sujet : Atmosphère biblique


De j-l, le 28 octobre 2004 à 20:51

Film donnant vraiment l'atmosphère de l'ouest sauvage, sans artifice.


Répondre

De PM Jarriq, le 11 septembre 2005 à 20:24
Note du film : 5/6

Etonnant western à l'atmosphère biblique, un des meilleurs rôles de Richard Harris qui régresse jusqu'à la bestialité, abandonné par son "père" (John Huston, bien sûr dans le rôle de "Dieu" ou presque !) dans la nature sauvage. Une petite réédition ?


Répondre

De kowalsky, le 29 octobre 2005 à 18:07
Note du film : 5/6

Ce film je l'ai vu il y a bien longtemps ; mais du peu que je m'en souvienne, il est magnifique.


Répondre

De zac, le 1er décembre 2005 à 17:06

J'ose pas mettre 6 !

Je l'ai vu 2 fois il y a bien longtemps, et je rempilerai volontiers.

A quand une réedition DVD ? On réédite bien des nanards, alors pourquoi pas un film de qualité ? pour une fois !


Répondre

De dicor, le 26 décembre 2005 à 20:25
Note du film : 6/6

J'ai vu ce film, il y a très longtemps…bien que je ne me rappelle que quelques scènes marquantes, il m'a laissé le souvenir d'un bon film. J'aimerais vraiment le revoir.


Répondre

De ben sid, le 17 janvier 2006 à 22:00
Note du film : 5/6

très beau film, dans le cadre de la nature sauvage. L'ayant vu adolescent, j'en ai gardé le souvenir fort d'un homme grièvement blessé par un grizly, et qui arrive à survivre dans une nature hostile, considéré par les indiens un peu comme un miraculé, digne de respect. J'aimerais beaucoup le revoir…


Répondre

De Arca1943, le 24 mai 2008 à 22:51
Note du film : 5/6

Un grand film, que je viens de retrouver comme on retrouve un ami, et qui passe bien l'épreuve du temps. À la hauteur de son titre, la nature sauvage y est filmée avec un sacré sens de l'image. Le film le plus abouti de Richard C. Sarafian, réalisateur peu réputé, sans aucun doute inégal, et dont la carrière semble s'être interrompue brusquement, mais qui m'a laissé des souvenirs curieusement vivaces avec The Man Who Loved Cat Dancing, Lolly-Madonna XXX et le superbe film pour enfants (britannique, pas américain, rassurez-vous) Run Wild, Run Free.


Répondre

De Steve Mcqueen, le 12 février 2016 à 10:30
Note du film : 5/6

Une belle redécouverte pour moi. Man in the wilderness est un magnifique film de survie. Le capitaine Henry (John Huston) tente de rejoindre le Missouri, son bateau chargé de peaux de castors et tracté par des mules dans des paysages inhospitaliers. Il abandonne le trappeur Zachary Bass (Richard Harris), attaqué par un grizzli et le laisse entre la vie et la mort. Richard C.Sarafian s'attarde longuement sur le calvaire de Bass, et montre de manière exhaustive son retour à la vie, au prix d'efforts surhumains : boire un peu d'eau, trouver de la nourriture, soigner sa jambe, se confectionner une lance sont autant d'épreuves qu'il accomplit en cherchant la dernière étincelle de vie en lui.

Le film montre en parallèle l'itinéraire de Bass et celui d'Henry, sorte de capitaine Achab arrimé à son bateau, personnage guetté par la folie, fermement persuadé qu'il est investi d'une mission quasi-divine.

Les flash-back discrets dévoilent quelques bribes du passé de Bass, de la mort de sa mère à son rejet de la religion, de son enfant qu'il ne verra pas naître, de la mort de sa compagne. Tous ces retours en arrière sont extrêmement elliptiques et nous indiquent que Bass est sur la voie de la rédemption, comme si en soignant ses blessures il pansait également les plaies de son passé.

Rarement dans un film on aura vu un homme s'accrocher aussi désespérément à la vie, ramper pour quelques gouttes d'eau, dévorer le foie d'un bison…

Si Bass est obsédé par l'idée de retrouver Henry, ce dernier et ses hommes sont obnubilés par la peur de voir ressurgir le trappeur qu'il ont abandonné, comme si son fantôme les poursuivait inlassablement.

Magnifiquement photographié par Gerry Fisher dans des paysages arides ou neigeux, porté à bout de bras par un Richard Harris littéralement possédé par son rôle, Man in the wilderness est autant un film d'aventure qu'un parcours initiatique où un homme qui a vu la mort de près trouve la voie de la rédemption.

Un film marquant.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0030 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter